Notepad++ critiqué en Chine pour son soutien aux Ouïghours

03 novembre 2019 à 13h30
0
Notepad++ logo

En août 2018, Le Monde rapportait via l'AFP que la Chine détiendrait un million de Ouïghours dans des « camps d'internement ».

Plus d'un an après, l'éditeur de texte Notepad++ a dévoilé une mise à jour : la version 7.8.1 du logiciel est surnommée « Ouïghour libre » (« Free Uyghur »). Une prise de position qui ne plaît pas à de nombreux internautes chinois.

GitHub comme hôte du débat

Depuis la mise en ligne de la nouvelle version, la plate-forme GitHub accueille les débats les plus vifs. Un sujet a été ouvert le 30 octobre dans le but de lister ceux qui sont liés à l'initiative de l'éditeur.

La plupart de ces sujets sont logiquement écrits en chinois, mais certains sont écrits en anglais. L'internaute 0xNi déclare ainsi : « J'imagine que l'auteur ne s'est jamais rendu dans le Xinjiang, ni même en Chine. Pourquoi n'aidez-vous pas les pays persécutés par le monde occidental, comme la Syrie, l'Afghanistan ou l'Iran ? Hilarant ». L'internaute Doraenmon s'indigne également : « Comment osez-vous ! Vous êtes franchement vicieux, et vous êtes des programmeurs sans aucune conscience ». « Les étrangers traitent généralement la Chine avec deux poids, deux mesures », dit HuChundong, un autre utilisateur.

Attaque DDoS contre Notepad++

Don Ho, le concepteur du logiciel, explique les raisons de cette prise de position : « Les gens me diront encore une fois de ne pas mélanger la politique avec les affaires », dit-il. « Cela a sûrement un impact sur la popularité de Notepad ++ : parler de politique est exactement ce que les sociétés de logiciels et les entreprises commerciales tentent généralement d'éviter. Le problème est que si nous ne parlons pas de politique, la politique se fera sans nous. Nous pouvons choisir de ne pas agir lorsque des gens sont opprimés, mais lorsque ce sera notre tour d'être opprimé, il sera trop tard et il n'y aura personne pour nous aider ».

Outre le vif débat suscité par l'initiative, Notepad++ a également subi une attaque en ligne depuis la mise en ligne de la version 7.8.1. Don Ho a déclaré : « Le site notepad-plus-plus.org a subi une attaque par DDoS de 12h30 à 13h30 heure de Paris. J'ai vu sur Google Analytics le nombre de visiteurs baisser, puis mon hôte a confirmé l'attaque. Celle-ci a été stoppée par le service anti-DDoS fourni par l'hôte ».

À travers ses mises à jour, Notepad++ a déjà pris position par le passé. En référence au massacre de la place Tiananmen qui a fait 2 600 morts en juin 1989, le surnom de la version 6.6.4 du logiciel évoquait « l'incident du 4 juin à Tiananmen ». À la suite des attentats terroristes qui ont notamment touché le journal satirique français Charlie Hebdo en janvier 2015, la version 6.7.4 du logiciel avait pour surnom « Je suis Charlie ».

Source : The Next Web
Modifié le 04/11/2019 à 09h23
29
16
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La planète est confinée ! Le ralentissement est visible depuis l'espace.
L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
Coronavirus : le traçage numérique
Confinement : la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est disponible en téléchargement
Elon Musk fait un don de 50 000 masques et 1200 respirateurs... pour se racheter ?
Comment choisir la bonne diagonale pour son téléviseur ?
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
scroll top