Le numérique : quid des droits des consommateurs ?

25 mars 2017 à 13h28
0
En cette Journée internationale des droits des consommateurs, l'association Consumers International se penche sur les nouveaux écueils induits par le numérique.

Le manque d'interopérabilité, un problème majeur pour les consommateurs



Les technologies numériques nous facilitent certes beaucoup la vie, elles n'en sont pas moins anodines lorsqu'il s'agit de droits des consommateurs. C'est en partant de ce constat que l'association Consumers International, fondée en 1960 et qui est à l'origine de cette journée annuelle, a choisi comme thème 2017 « Les consommateurs et le numérique ».

Dans un rapport préparé pour l'occasion, l'association fait état de plusieurs problèmes nouveaux ayant émergé dans le champ de la consommation avec l'avènement de nouvelles technologies. Il s'agit tout d'abord d'un phénomène appelé lock in, ou « enfermement » : par exemple, comme tout le monde ou presque utilise Gmail et Google Drive, dès lors qu'il s'agit de faire un travail collectif, le consommateur ayant opté pour un fournisseur alternatif est socialement obligé de s'inscrire chez Google. Il en va de même pour l'interopérabilité des différents équipements : par exemple, les connecteurs pour les écouteurs ou les chargeurs sont conçus pour être propres à chaque fabricant, poussant le consommateur à acquérir un chargeur et des écouteurs dédiés à chaque gadget qu'il posséderait.

01F4000008144756-photo-quiz-marques-illus.jpg


Le secret commercial prime souvent sur l'intérêt du consommateur



Un autre problème réside dans le secret commercial : les fabricants de smartphones protègent notamment très bien le mode de fonctionnement de leurs gadgets. Ainsi, en cas de panne, difficile de faire réparer l'appareil par un réparateur indépendant, on est souvent obligé de s'adresser au Service après-vente du fabricant, y compris lorsque la garantie n'a plus cours.

Il est également question de protection des données personnelles, tout particulièrement dans le domaine de l'Internet des objets. Ces outils, censés faciliter notre vie, se retournent parfois contre nous lorsqu'ils sont mal protégés et que nos données tombent entre les mains d'escrocs.

Enfin, Internet est un ensemble international, et le fournisseur peut se trouver à l'autre bout du mode : en cas de litige, la capacité du consommateur à se retourner contre la société l'ayant lésé est amoindrie. Autant de chantiers pour les défenseurs des droits des consommateurs à l'ère du numérique !


Voir aussi :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top