L’Europe retarde la suppression des frais d'itinérance

Karyl AIT KACI ALI
30 septembre 2014 à 16h09
0
En avril dernier, le Parlement européen a voté la suppression totale des frais d'itinérance sur le vieux continent d'ici janvier 2016. Mais le Conseil de l'Union n'entend pas presser les choses, il compte proposer une nouvelle date et modifier certains points du projet.

Voilà qui devrait permettre aux opérateurs de souffler un peu. Au mois d'avril, ces derniers apprenaient qu'ils allaient devoir se priver de l'importante source de revenu que représente le roaming (ou itinérance) en Europe, et ce, d'ici le 1er janvier 2016. Les frais engendrés par les appels ou la navigation sur Internet depuis un pays étranger représentent actuellement 3,5% de leur chiffre d'affaires et 8% de leurs revenus selon Natixis. Le manque à gagner est donc conséquent.

Mais le projet, initié par la vice-présidente de la Commission dédiée à l'agenda numérique, Neelie Kroes, dans le cadre d'une démarche d'unification des marchés des télécoms en Europe, devait encore être validé par le Conseil de l'Union. La semaine dernière, l'Italie, qui préside le Conseil pour ce semestre, a proposé une réduction graduelle des frais d'itinérance plutôt qu'une suppression totale. L'Union européenne encadre déjà les tarifs et contraint les opérateurs à les réduire depuis 2007.

01E0000007652393-photo-tableau-des-tarifs-europ-ens-du-roaming.jpg


A terme, et à une date ultérieure qui n'est pas encore fixée, l'itinérance devrait tout de même devenir gratuite, dans une certaine limite du moins. Le document transmis au Conseil propose également de définir un usage raisonnable du roaming. C'est-à-dire qu'au-delà d'un certain seuil, la consommation de données ou les appels pourraient être facturés afin d'éviter les abus des consommateurs.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top