L’Europe retarde la suppression des frais d'itinérance

30 septembre 2014 à 16h09
0
En avril dernier, le Parlement européen a voté la suppression totale des frais d'itinérance sur le vieux continent d'ici janvier 2016. Mais le Conseil de l'Union n'entend pas presser les choses, il compte proposer une nouvelle date et modifier certains points du projet.

Voilà qui devrait permettre aux opérateurs de souffler un peu. Au mois d'avril, ces derniers apprenaient qu'ils allaient devoir se priver de l'importante source de revenu que représente le roaming (ou itinérance) en Europe, et ce, d'ici le 1er janvier 2016. Les frais engendrés par les appels ou la navigation sur Internet depuis un pays étranger représentent actuellement 3,5% de leur chiffre d'affaires et 8% de leurs revenus selon Natixis. Le manque à gagner est donc conséquent.

Mais le projet, initié par la vice-présidente de la Commission dédiée à l'agenda numérique, Neelie Kroes, dans le cadre d'une démarche d'unification des marchés des télécoms en Europe, devait encore être validé par le Conseil de l'Union. La semaine dernière, l'Italie, qui préside le Conseil pour ce semestre, a proposé une réduction graduelle des frais d'itinérance plutôt qu'une suppression totale. L'Union européenne encadre déjà les tarifs et contraint les opérateurs à les réduire depuis 2007.

01E0000007652393-photo-tableau-des-tarifs-europ-ens-du-roaming.jpg


A terme, et à une date ultérieure qui n'est pas encore fixée, l'itinérance devrait tout de même devenir gratuite, dans une certaine limite du moins. Le document transmis au Conseil propose également de définir un usage raisonnable du roaming. C'est-à-dire qu'au-delà d'un certain seuil, la consommation de données ou les appels pourraient être facturés afin d'éviter les abus des consommateurs.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

eBay se sépare de PayPal sous la pression de Carl Icahn
Bash bug sur OS X : Apple propose un correctif à installer manuellement
MSN.com fait peau neuve et les apps de Bing seront bientôt sur iOS et Android (maj)
Asus VivoMini : un PC miniature à 150 dollars à compléter soi-même
Microsoft ouvre un laboratoire pour l'analyse de probabilités
Clubic présente Clubic Mag, l'actu high-tech sous un autre angle
Le
eMule 0.60 compatible BitTorrent : une fausse nouvelle version pleine d'adwares
Apple :
Sosh : itinérance sans limite de temps et forfait bloqué
Haut de page