Bruxelles vote la fin des frais de roaming pour fin 2015

03 avril 2014 à 15h22
0
Au 1er janvier 2016, les consommateurs de l'Union Européenne ne seront plus assujettis aux frais d'itinérance selon un vote du parlement européen.

00C8000002016794-photo-drapeau-ue-union-europeenne-europe-commission-flag-gb-sq.jpg
Depuis plusieurs années, les autorités de Bruxelles souhaitent re-dynamiser le marché de la téléphonie mobile, une stratégie passant notamment par l'annulation progressive des frais d'itinérance - ou roaming. L'objectif était clair : proposer un tarif identique pour un appel passé à l'intérieur des frontières d'un pays comme à l'extérieur. La Commission Européenne avait pour ambition de mettre cette stratégie en œuvre dans le courant de l'année prochaine. Elle sera finalement achevée au 1 janvier 2016.

Dans le cadre du Paquet Telecom, les autorités travaillent ainsi avec les opérateurs mobile des 28 pays de l'Union Européenne. L'itinérance permet au voyageur de passer directement sur le réseau d'un fournisseur de service partenaire de son opérateur mobile. Pour ce faire les deux parties ont signé plusieurs types d'accords commerciaux et techniques. Dans la mesure où les communications ne sont pas forfaitaires mais facturées à la minute, les coûts sont donc plus élevés pour le consommateur. Une première baisse avait été annoncée au 1er juillet 2010 par Neelie Kroes, alors vice-présidente de la Commission européenne chargée de la stratégie numérique. Dans un vote tenu aujourd'hui au Parlement Européen, les autorités ont décidé d'annuler progressivement ces frais d'ici au 31 décembre 2015.

"Voilà ce qu'est véritablement l'Europe", explique Neelie Kroes, "enlever les barrières et rendre la vie plus simple. Nous sommes en droit de savoir ce que nous achetons sans se faire avoir et avec la possibilité de changer d'avis". Ce projet de loi a été adopté en première lecture. Il sera ensuite soumis aux états membres

Ces dernières années les opérateurs français se préparent déjà à la mise en vigueur de cette loi. Free par exemple, propose les appels et messages illimités vers la France et 3 Go d'Internet en 3G depuis plusieurs pays. Pour son offre B&You, Bouygues Télécom a récemment ajouté 1 Go de data par mois dans une limite de 35 jours par an en Europe, une initiative immédiatement répliquée chez Orange qui propose 5 Go utilisables dans une limite de 15 jours par an.

Progressivement, le marché de la téléphonie mobile devrait donc être largement simplifié et l'on imagine que par la suite, les opérateurs des différents pays pratiqueront des tarifs de communication relativement similaire au sein de l'Union Européenne.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
Tesla : le niveau 5 d'autonomie des véhicules, le plus élevé, serait bientôt atteint, d'après Elon Musk
En réponse à des accusations de harcèlement des têtes tombent chez Ubisoft
Bosch dévoile son vélo concept électrique et tout suspendu
L'administration Trump va bientôt se passer des entreprises qui utilisent des appareils Huawei
L'Union européenne mise sur le développement d'un hydrogène propre
Le réalisateur de God of War en faveur d'une hausse du prix des jeux sur PS5 et Xbox Series X
Far Cry 6 confirmé par Ubisoft, la présentation programmée au 12 juillet
Microsoft Flight Simulator sortira le 18 août sur PC
Thunderbolt 4 : 40 Gb/s ,mais Intel veut du 32 Gb/s en PCIe et la prise en charge double 4K
scroll top