Biden ne veut plus que de l'électrique dans la flotte de véhicules gouvernementale

27 janvier 2021 à 16h10
27
Joe Biden (© Creative Commons / Gage Skidmore)

Le président des États-Unis, Joe Biden, veut faire du véhicule électrique la norme pour la flotte du gouvernement fédéral, avec une stratégie made in USA.

Quelques jours après avoir pris ses fonctions, Joe Biden a opéré un vrai revirement qui concerne la très imposante flotte de véhicules du gouvernement fédéral américain. Le 46e président des États-Unis veut intégralement remplacer le parc actuel par une flotte de véhicules électriques qui seraient fabriqués aux USA, par des travailleurs américains. Une position pas si éloignée de celle de son prédécesseur Donald Trump.

645 000 véhicules à remplacer

« Le gouvernement fédéral possède une énorme flotte de véhicules, que nous allons remplacer par des véhicules électriques propres fabriqués ici même en Amérique, par des travailleurs américains ». Voilà ce qu'a précisément déclaré Joe Biden le 25 janvier, en marge d'une conférence de presse.

Lorsque le président des États-Unis évoque une « énorme flotte », il n'exagère en rien. L'administration fédérale américaine est en effet garnie d'un parc de plus de 645 000 véhicules. Dans le détail, on recense 245 000 véhicules civils, 173 000 véhicules militaires et 225 000 véhicules de bureau de poste. Un rapport américain fait état de 4,5 milliards de kilomètres parcourus en 2019 par ces 645 000 véhicules.

Durant sa campagne, Joe Biden avait promis de restaurer l'intégralité du crédit d'impôt pour aider, notamment les classes moyennes, à acheter un véhicule électrique neuf en remplacement de leur voiture à essence. Une fourchette de bornes de recharge comprise entre 500 000 et 550 000 avait aussi été évoquée à divers moments de sa campagne présidentielle.

Les « spécialistes » de l'électrique ravis, le protectionnisme américain renforcé

Plus qu'une banale promesse de campagne donc, Biden fait du véhicule électrique un vrai cheval de bataille. Et si pour l'heure ni calendrier ni détails précis n'ont filtré, un engagement en début de mandat est un acte fort.

Cette annonce du nouveau locataire de la Maison-Blanche, sous le sceau du Buy American (« Achetez américain ») qui lui est cher, a dû susciter un intérêt tout particulier chez certains constructeurs, comme les spécialistes Tesla, Lordstown ou Rivian ou les traditionnels General Motors et Ford, qui se tournent progressivement vers l'électrique. Ces derniers avaient respectivement annoncé des investissements à hauteur de 27 et 11 milliards de dollars pour produire des véhicules électriques et/ou autonomes.

Nos confrères d'Electrek l'affirment très justement : cette bascule du véhicule à essence au véhicule électrique ne se fera pas en un jour, car retirer certains véhicules, récents, de façon anticipée, pourrait se révéler particulièrement couteux. Mais le plan pourrait démarrer par le véhicule utilisé par les services postaux américains, le célèbre Grumman LLV aperçu dans tant de films et séries ces 25 dernières années.

Quoi qu'il en soit, si la position de Joe Biden sur le véhicule électrique tranche radicalement avec celle de son prédécesseur à Washington Donald Trump, les deux hommes se rejoignent sur un point : le protectionnisme. Tous deux veulent à tout prix maintenir une production américaine et valoriser une nouvelle industrie par la construction de nouveaux emplois, au moins un million, selon le nouveau président pour cette seule production de véhicules électriques.

Source : Electrek

Modifié le 27/01/2021 à 16h16
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
27
22
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Test NVIDIA GeForce RTX 3060 : la carte idéale pour le Full HD (1080p)
Les meilleurs jeux PC et consoles accessibles pour jouer avec (ou contre) vos proches à distance
Vie privée, gaming, sécurité : quel est le meilleur navigateur web selon votre usage ?
Test Vivlio Color : une liseuse couleur pour révolutionner le marché ?
Kings of Leon devient le premier groupe à sortir un album sous forme de tokens non fongibles (NFT)
Test MSI GP76 Leopard : une RTX 3070 très énervée dans une machine équilibrée
The Spy : qui a besoin d'un nouveau James Bond quand Sacha Baron Cohen enquête ?
Avis pCloud (2021) : notre test de ce service de stockage en ligne suisse et vraiment sécurisé
Meilleur VPN : comparatif de mars 2021
Jeu vidéo : la rejouabilité est-elle importante pour vous ?
Haut de page