Ford réfléchit à produire ses propres batteries pour ses voitures électriques

Longtemps opposé à cette idée, le P.-D.G. de Ford a reconnu que la marque américaine réfléchissait désormais à produire elle-même les batteries de ses futures voitures électriques.

Cité en exemple, Tesla a notamment pris le parti de produire ses batteries dans ses usines et témoigne de résultats positifs sur le plan technologique.

Répondre à la demande grandissante en voitures électriques

Ford ne dispose pour l'instant que du Mustang Mach-E en termes de voiture 100 % électrique, et s'apprête à sortir le Ford E-Transit en 2022, du côté des utilitaires. Mais le constructeur américain essaie de prévoir ce que sera l'avenir.

Alors que son plan d'électrification pour les prochaines années passe majoritairement par l'hybride, à partir de 2025, Ford devrait ajouter des modèles électriques à sa gamme, avec l'objectif d'accomplir une transition totale vers le « zéro émission ». Tous les constructeurs suivent le même chemin, et la demande augmente en conséquence, ce qui pousse le constructeur de Detroit à réfléchir à internaliser la construction de ses batteries.

« Nous discutons de la fabrication de cellules [de batteries] », a déclaré Jim Farley, le P.-D.G. de Ford nommé au début du mois d'août. « Je pense que ce sera naturel, à mesure que le volume [de véhicules électriques] grandira ».

Récemment, Ford n'y voyait « aucun avantage »

Au mois d'août, Ford avait rejeté l'idée de fabriquer ses propres cellules de batteries. Le prédécesseur de Farley à la tête de la marque, Jim Hackett, expliquait alors qu'il ne voyait aucun avantage pour Ford à se lancer dans la conception et la fabrication de ses cellules de batteries, comme le fait Tesla.

« J'ai rencontré plusieurs des personnes qui sont du côté de la fourniture [de batteries] », affirmait Hackett. « C'était notre estimation, notre équipe s'est plongée il y a six mois sur le fait que la chaîne logistique avait accéléré depuis qu'Elon [Musk] avait construit sa Gigafactory. Il y a beaucoup de choses qui ne justifient pas de migrer notre capital vers la possession de notre propre usine. Il n'y a pas d'avantage à ce type de possession, en termes de coût, ou d'approvisionnement ».

Si rien n'est encore avéré, quelques mois ont visiblement suffit pour ébranler les certitudes…

Source : Reuters

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

NVIDIA se paie DeepMap, société spécialisée dans la cartographie pour véhicules autonomes
Aptera dévoile un nouveau prototype de son véhicule électrique solaire capable de parcourir jusqu'à 1 600 km
Volkswagen dévoile son iconique T7 Multivan en version hybride rechargeable
Jaguar Land Rover planche sur une version propulsée à l'hydrogène de son Land Rover Defender
Après la Norvège, le constructeur chinois NIO arriverait en Allemagne en 2022
La Tesla Model S est capable de faire tourner Cyberpunk 2077 au même niveau qu'une PS5
Elon Musk annonce que Tesla acceptera de nouveau le Bitcoin en cas de minage plus durable, son cours explose
De nouvelles images de la toute petite électrique de Microlino
Tesla annonce une hausse des prix de 10 000 dollars pour le lancement de la Model S Plaid
Dieselgate : la justice française met en examen Peugeot tout en surveillant Fiat Chrysler et Citroën
Haut de page