Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs

Arnaud Marchal
Spécialiste automobile
31 juillet 2020 à 08h50
0

Alors que plusieurs constructeurs automobiles ont reconnu au cours de ses dernières semaines que Tesla avait quelques années d’avance en matière de véhicules électriques, Elon Musk annonce qu’il est ouvert à la distribution des technologies Tesla à d’autres constructeurs.

Le sulfureux P.-D.G. se dit ainsi ouvert à la vente de licence pour ses logiciels et à la fourniture de batteries ainsi que de groupes motopropulseurs électriques à ses concurrents, qui souhaitent progresser rapidement dans le déploiement de versions électriques dans leur gamme.

Un joli pied de nez à la concurrence ?

Elon Musk annonce sur Twitter, en réponse à des commentaires de ses followers, qu’il est ouvert aux licences de logiciels Tesla et qu’il est également prêt à fournir des batteries et des motorisations électriques à ses concurrents. Il ajoute que l’entreprise veut juste accélérer le déploiement des énergies renouvelables dans l’automobile et non écraser ses concurrents.

Ces propos sur Twitter arrivent justes après la déclaration du directeur d’Audi selon lequel Tesla a deux ans d’avance sur la concurrence. Ce sentiment est d'ailleurs partagé par Hebert Diess, président de Volkswagen, qui mettait en place il y a quelques semaines un plan surnommé en interne « Plan de rattrapage de Tesla ».

Mais faut-il voir dans cette proposition d’Elon Musk un moyen d’asseoir un peu plus sa supériorité sur la maîtrise de la voiture électrique ? Ou bien un nouveau moyen de doper les finances de Tesla et, par ricochet, le cours de son action ? Quoiqu’il en soit, il est indéniable que Tesla a une bien meilleure maîtrise du sujet que ses concurrents grâce à sa longue expérience sur le marché.

Le retour de partenariats à l’avenir ?

Jusqu’en 2015, Tesla fournissait à Mercedes-Benz et Toyota, alors des actionnaires du groupe, des moteurs électriques et des batteries. Mais cette collaboration avait cessé suite à la fin de leurs programmes respectifs.

Il est pour le moment peu probable que Tesla fournisse réellement des batteries à ses concurrents, au regard de la forte demande pour ses propres véhicules et sa capacité de production mondiale limitée.

Néanmoins, Elon Musk semble avoir tendu la main à ceux qui voudront la saisir, l’avenir nous dira si un constructeur fait le choix de progresser plus vite en s’appuyant sur la technologie Tesla.

Source : Electrek

Modifié le 31/07/2020 à 08h54
40
17
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
scroll top