Mark Zuckerberg livre sa vision du monde et des nouvelles technologies en 2030

Mark Zuckerberg

À quoi ressemblera le monde en 2030 ? Mark Zuckerberg s'est prêté à un exercice de prédiction, imaginant les évolutions lors des années 2020 et les nouvelles possibilités qu'offriront les nouvelles technologies.

D'ordinaire, Mark Zuckerberg avait plutôt l'habitude de commencer l'année en se donnant de nouveaux défis, tels que lire plus de livres, apprendre une nouvelle langue... Mais en 2020, l'entrepreneur a décidé de donner un nouveau style à ses vœux, publiés sur Facebook. Il s'agit cette fois de se projeter dans le futur, à horizon 2030.

Retour à des communautés plus restreintes

Après avoir exprimé son espoir de voir l'espérance de vie prolongée de 2,5 ans, grâce aux progrès de la médecine, Zuckerberg détaille les cinq évolutions majeures qui devraient marquer, selon lui, les années 2020.

En premier lieu, pour le P.-D.G. de Facebook, les dix prochaines années seront le théâtre d'un « changement générationnel ». Ainsi, les jeunes générations et les millennials devraient être de plus en plus nombreux à accéder à des postes décisionnels. Ce qui permettrait de davantage concentrer les efforts des entreprises et des gouvernements sur des problématiques comme le dérèglement climatique, l'éducation ou la santé.


Ensuite, le milliardaire met l'accent sur la prochaine évolution des plateformes sociales. Si celles-ci nous ont jusqu'alors permis de « nous connecter avec n'importe qui, n'importe où », la priorité sera à présent donnée à l'intimité : « Dans la décennie à venir, certaines des plus importantes plateformes sociales nous aideront à reconstruire toutes sortes de communautés plus petites, qui nous redonneront cette sensation d'intimité ». Mais à quelle plateforme sociale en particulier peut-il bien penser ?

Zuckerberg croit fermement à l'essor des lunettes connectées

Par ailleurs, Mark Zuckerberg voit les années 2020 comme celles de la décentralisation. Les petites entreprises auraient en effet davantage accès à des solutions technologiques facilitant le développement de leur activité, grâce à des outils comme Facebook, Instagram ou WhatsApp (au hasard). Ce qui contribuerait à diversifier l'offre économique à travers le monde.

Le phénomène serait également amplifié par la « nouvelle plateforme technologique » : les lunettes de réalité augmentée. D'après le dirigeant, si leurs premiers essais n'ont pas été concluants, ces dispositifs vont néanmoins s'améliorer, jusqu'à devenir aussi incontournables que les smartphones aujourd'hui. Et ils permettront de « se sentir vraiment présent auprès d'une personne, où qu'elle soit » et de « vivre là où on le souhaite et d'accéder à n'importe quel emploi basé ailleurs ». Une promesse qui devait déjà être accomplie par le développement d'Internet...


Enfin, Zuckerberg s'interroge sur la gouvernance des communautés en ligne. Refusant que les entreprises en prennent seules la responsabilité, l'entrepreneur appelle donc les gouvernements à mettre en place de nouvelles réglementations. Mais, dans ce cas, le patron de Facebook sera-t-il prêt à s'y conformer entièrement ?

Source : Facebook
Modifié le 14/01/2020 à 09h29
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
15
15
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Marvel Cinematic Universe : le guide complet pour regarder (ou non) les films et séries du MCU dans le bon ordre
E3 2021 : des stands virtuels et d'autres animations dématérialisées au programme
Un revenu universel en crypto-monnaie : douce utopie ou vraie bonne idée ?
PS5 : Sony travaille en ce moment sur plus de 25 exclusivités
Test Sony Bravia XR-55X90J : une alternative intéressante aux téléviseurs OLED ?
FLoC : Brave, DuckDuckGo, GitHub, WordPress… Pourquoi une telle levée de boucliers contre Google ?
PS5 : Sony dévoile deux nouveaux coloris pour la manette DualSense
Cent ans après : la carte de crédit, produit d'une utopie
Test ASRock B560M Steel Legend : parce que le Z590 n'est pas forcément indispensable
Test de Mass Effect Édition Légendaire : une trilogie qui fait toujours son petit effet
Haut de page