Hawking et Zuckerberg se lancent dans le voyage interstellaire

le 13 avril 2016
 0
Le célèbre physicien Stephen Hawking a annoncé hier son projet Breakthrough Starshot, qui consiste à envoyer des petits vaisseaux spatiaux vers l'étoile la plus proche de notre Soleil, Alpha du Centaure. Ces engins seront propulsés par une voile poussée par des lasers, procédé que nous évoquions il y a quelques semaines.

Début mars, le physicien Philip Lubin, de la NASA, expliquait que le principe de la propulsion photonique pouvait être amélioré par l'utilisation de lasers au sol ou en orbite (voir La propulsion laser pour atteindre Mars en 30 minutes ?). C'est précisément ce procédé que Hawking, Mark Zuckerberg et un milliardaire russe du nom de Yuri Milner comptent utiliser pour envoyer de petits vaisseaux spatiaux à environ 4,37 années-lumière de notre Terre. Ave pour ce faire un budget de 100 millions de dollars.

Pour rappel, la technique de voile solaire n'est pas nouvelle. Deux projets ont d'ailleurs déjà vu le jour, dont Ikaros, une voile développée par l'agence spatiale japonaise, qui fut lancée en 2010 et est toujours opérationnelle, même si sa mission première est achevée.

Ce procédé consiste à utiliser les photons envoyés par le Soleil pour frapper une voile qui profite d'une partie de leur énergie pour avancer. Mais les ingénieurs de la NASA pas plus que Hawking ne veulent dépendre du Soleil pour faire avancer leurs vaisseaux et ont donc décidé de modifier la source des photons en utilisant de puissants lasers.



Ces derniers, depuis la Terre ou en orbite autour de notre planète, dirigeraient leurs faisceaux vers les vaisseaux, créant ainsi un rayon, d'une puissance combinée de 100 gigawatts, concentré sur la voile et qui permettrait aux engins de rejoindre Alpha Centauri en seulement une vingtaine d'années, en voyageant à près de 20% de la vitesse de la lumière. En comparaison, Voyager 1, qui a mis 37 ans à sortir de notre système solaire avec une vitesse équivalente à 0,006% de celle de la lumière, passerait pour une tortue.

Milner a présenté un prototype de vaisseau : un concentré de technologie (caméras, systèmes de communication, système de navigation,alimentation électrique) pesant à peine un gramme et attaché à une une feuille d'un mètre carré et de quelques atomes d'épaisseur.

08411600-photo-nanocraft-breakthrough-starshot.jpg

A quoi tout cela peut-il servir ? Il s'agit ici d'exploration spatiale dont le but est de poser une première pierre aux voyages interstellaires qui seront nécessaires quand notre Soleil commencera à rendre notre planète inhabitable.

Le projet de Hawking, aussi séduisant soit-il, devra tout de même franchir un obstacle de taille : viser une voile, fût-elle très grande, à des distances aussi considérables, n'a jamais été expérimenté.

Quelques applications qui pourraient vous plaire :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

En direct de la Game Developers Conference, où il a tenu une conférence historique, Google a dévoilé le nom et les détails de son service de cloud gaming : Stadia.
Le service de messagerie instantanée teste l’intégration d’un navigateur et d’une recherche d’images inversée dans l’application mobile pour lutter contre la propagation des fake news.
20:35
C'est un jeu bien connu des amateurs de réalité virtuelle qui arrivera sur le futur Oculus Quest.
20:06 | Jeux vidéo
Microsoft déploie de nombreuses nouveautés sur Windows 10 au fur et à mesure des mises à jour (réussies) du système. Certaines profitent d’un éclairage suffisant pour attirer l’attention de l’utilisateur averti, d’autres non. Ajouté avec la mise à jour Creators Update, le son spatialisé Windows Sonic est un peu passé à la trappe. On vous explique aujourd’hui comment en profiter.
19:37 | Windows 10
Une équipe de recherche de Stanford a réussi à produire de l’hydrogène à partir d’eau de mer. Une belle prouesse dans la production d’énergie propre.
Le président des États-Unis n’est clairement pas un fan des voitures autonomes, qu’il voit comme une menace pour la société.
Les modules photo, c’est bien, mais encore faut-il savoir où les mettre sur des smartphones de plus en plus borderless. Après les encoches, les dalles percées d’un orifice (comme sur le S10 de Samsung) et les tiroirs verticaux, le constructeur chinois ZTE miserait pour son prochain flagship sur un tiroir latéral. Les cinq capteurs (deux frontaux, trois dorsaux) dudit smartphone apparaîtraient alors sur une languette émergeant de son flanc droit.
Ça vous dit d’économiser 30€ tout en donnant une autonomie du tonnerre à votre smartphone ? Pour ça, il vous suffit de profiter de la promo Amazon sur la batterie externe Aukey 20000 mAh qui passe à 19,99€ seulement.
18:00 | Bon plan
Bonne nouvelle pour tous les amoureux de la petite Fiat 500 : le groupe confirme l'arrivée en Europe, en 2020, de la version 100% électrique.
17:41
Si vous vous intéressez au monde de l'informatique et aux précieux composants donnant vie à nos machines de jeu, vous l'avez peut-être vu passer sur YouTube sous le pseudo de Frenerth.
La plateforme de formation en ligne Coursera a classé les pays du monde en fonction des compétences de leurs apprenants, selon trois domaines majeurs. La France s’y distingue particulièrement en data science, avec une 8e place mondiale.
Annoncée officiellement il y a quelques heures, l’arrivée du Ray-Tracing sur les GPU Nvidia ne disposant par des RT-Cores (GTX série 10, entre autres) fait office de petit tremblement de terre dans la communication de la firme au caméléon. Le studio teuton Crytek, auquel on doit l’éminent CRYENGINE 5, avait pourtant publié dès la fin de semaine dernière une démo fonctionnelle présentant le Ray-Tracing sur… une RX Vega 56 de chez AMD. Preuve s’il en fallait qu’il est possible de générer des reflets affriolants sans ces fameux RT-Cores.
Elon Musk a publié une photo qui s’apparenterait au bloc lumineux de son pick-up Tesla. Rapidement, les internautes se sont lancés dans la conception de rendus visuels 3D. L’occasion d’avoir une idée plus ou moins claire de son design final.
Apple annonce par surprise une mise à jour de sa gamme d’iMac. Point de nouveau design, mais une évolution des configurations proposées, après presque deux années sans remise au goût du jour.
D’après Judd Heape, cadre de Qualcomm attaché aux management produits (mais aussi aux secteurs caméra et vidéo chez le géant californien), de « multiples marques » de smartphones travailleraient actuellement au lancement, dès la fin 2019, de mobiles équipés de capteurs 64 Mpx. Des caméras pourvues de plus de 100 Mpx seraient aussi sur le point d’arriver sur smartphone, apprend-on de l’intéressé, qui n’a pas souhaité donner les noms des entreprises concernées.
scroll top