La "Carte musique jeune" physique est en préparation (màj)

03 novembre 2011 à 08h47
0
Au mois d'avril dernier, le ministère de la Culture avait indiqué qu'une seconde version de la carte musique jeune était en préparation. Suite à une question posée par le sénateur de l'Aude Roland Courteau (PS), Frédéric Mitterrand dévoile l'avenir de cette carte.

00FA000003679056-photo-la-carte-musique-jeunes.jpg
Dans sa réponse au sénateur Courteau, la rue de Valois précise que la carte musique jeune devrait à, l'avenir, se transformer en carte physique. Ainsi, le ministère confie s'atteler à la préparation : « du développement d'une version physique de la Carte musique, qui sera distribuée dans les grandes surfaces, ainsi que d'un nouveau site Internet fonctionnant sur les terminaux mobiles dits intelligents, les smartphones ».

Dans un sens, cette évolution de l'offre de réduction sur le téléchargement légal de musique est logique puisque la Carte musique a été instituée pour deux années par décret le 25 octobre 2010. A l'époque, l'enveloppe « de l'aide attribuée pour l'opération, sur le budget pour 2011 du ministère de la culture et de la communication, est (était) de 25 millions d'euros », ajoute le ministère.

Au début de l'année, Frédéric Mitterrand avait également pointé du doigt certaines barrières au développement de cette offre d'achat. Le ministre avait montré sa déception face au faible nombre de cartes vendues (50 000 selon les chiffres officiels, seulement la moitié selon les observateurs). En effet, pour acquérir une carte, il est nécessaire de se connecter sur le site carte-musique.gouv.fr afin d'obtenir un code d'accès pour la plateforme de son choix. Il faut ensuite activer la carte lors d'un achat grâce au code fourni. Une méthode certes simple mais qui peut rebuter bon nombre d'internautes.

Pour rappel, pour 5, 10 et 25 euros, ces cartes sont disponibles sur le site du ministère de la Culture consacré à l'opération (carte-musique.gouv.fr). Elles permettent alors de pouvoir télécharger pour 10, 20 ou 50 euros de musique de manière légale. L'Etat finance donc pour moitié la carte et « double la mise ».

Cette évolution de la carte musique vers un support physique devrait passer dans les prochains mois par une campagne de communication, « afin de mieux faire connaître le dispositif aux jeunes et à leurs parents ». Par contre, le ministère n'a pas indiqué quels seraient les points de ventes sélectionnés.

00FA000004716934-photo-carte-musique.jpg
Mise à jour : Un nouveau site (www.lacartemusique.fr) permet d'obtenir la nouvelle Carte Musique. A partir du 25 novembre prochain, cette carte sera vendue dans plusieurs magasins sous forme physique. Les réseaux Fnac, Carrefour, Casino, Monoprix et Game vendront cette offre et figurent déjà sur le portail officiel de l'opération.

Cette V2 sera proposée sous plusieurs formes (10 ou 25 euros), et l'Etat doublera la mise en permettant à l'utilisateur de réaliser des achats de titres musicaux allant de 20 à 50 euros. Selon les observateurs, environ 50 000 exemplaires ont été tirés.

Version initiale de l'article publié le 07/10/2011 à 12h07
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
scroll top