Brevets : Apple met fin à sa dispute avec Sharing Sound

01 octobre 2010 à 13h22
0
00FA000003364800-photo-tribunal.jpg
Il s'appelle Sharing Sound et il n'est connu que pour avoir attaqué, en mai dernier, plusieurs entreprises sur la violation d'un brevet lié à la distribution de musique en ligne : Apple, Microsoft, Napster, Rhapsody, Brilliant Digital Entertainment (Kazaa), Sony, Amazon, Netflix, Wal-Mart, Barnes & Noble et Gamestop. Le genre d'attaque médiatique, mais qui s'est réglé à l'amiable dans la plupart des cas...

Jusqu'à Apple, l'une des dernières entreprises à avoir mis fin à la dispute, selon le site Law360 (en anglais).

Rien n'a filtré des termes de l'accord - notamment des conditions financières - mais c'est terminé. Sharing Sound a probablement reçu de l'argent pour son brevet, portant sur « la distribution de biens musicaux par un site marchand sur Internet. » Ou, en d'autres mots, un système relativement général qu'il est bien difficile de ne pas violer lorsqu'on cherche à distribuer commercialement de la musique en ligne.

Les deux derniers cas qui restent non-réglés sont ceux de Rhapsody et Brilliant Digital Entertainment.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Ebay France : 10 ans plus tard, les enchères ne représentent que 25% des achats
Triple-Play : les FAI ont trouvé la parade fiscale
Yohan Ruso :
60 hackers auteurs présumés de Zeus sont arrêtés
Amazon veut racheter l'e-commerçant espagnol BuyVIP
Hadopi.fr ouvre ses portes... et nous laisse sur notre faim
Mobclix racheté par Velti
Grand jeu « les nouveautés Office 2010 »: résultats du concours
L'Electronic Frontier Foundation et Apache Software défendent Microsoft contre i4i
WebP : un nouveau format d'image libre signé Google
Haut de page