Brevets : Apple met fin à sa dispute avec Sharing Sound

01 octobre 2010 à 13h22
0
00FA000003364800-photo-tribunal.jpg
Il s'appelle Sharing Sound et il n'est connu que pour avoir attaqué, en mai dernier, plusieurs entreprises sur la violation d'un brevet lié à la distribution de musique en ligne : Apple, Microsoft, Napster, Rhapsody, Brilliant Digital Entertainment (Kazaa), Sony, Amazon, Netflix, Wal-Mart, Barnes & Noble et Gamestop. Le genre d'attaque médiatique, mais qui s'est réglé à l'amiable dans la plupart des cas...

Jusqu'à Apple, l'une des dernières entreprises à avoir mis fin à la dispute, selon le site Law360 (en anglais).

Rien n'a filtré des termes de l'accord - notamment des conditions financières - mais c'est terminé. Sharing Sound a probablement reçu de l'argent pour son brevet, portant sur « la distribution de biens musicaux par un site marchand sur Internet. » Ou, en d'autres mots, un système relativement général qu'il est bien difficile de ne pas violer lorsqu'on cherche à distribuer commercialement de la musique en ligne.

Les deux derniers cas qui restent non-réglés sont ceux de Rhapsody et Brilliant Digital Entertainment.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Netflix augmente ses tarifs en France dès aujourd'hui
Un outil destiné aux forces de l'ordre capable de déverrouiller quasiment tous les smartphones
Sommet européen des 20 et 21 juin : objectif zéro émission de gaz à effet de serre d'ici 2050 ?
La Tesla Model 3 perd les faveurs de l'Europe, qui lui préfère la future Renault ZOE 2
Une pétition demande à Netflix de déprogrammer Good Omens... une série produite par Amazon
Bill Gates considère que
Le Raspberry Pi 4 est là : trois configurations jusqu'à 4 Go de RAM (et un kit desktop)
AMD : le Ryzen 7 3800X mettrait à mal les Core i9-9900K d'Intel sur GeekBench
Le Bitcoin continue sa course folle et dépasse les 10 000$
La mémoire informatique universelle pourrait révolutionner la consommation des data centers
scroll top