L'Irlande se met à la riposte graduée

25 mai 2010 à 12h20
0
C'est un peu la tendance en matière d'encadrement des réseaux et de lutte contre le téléchargement illégal, l'Irlande adopte à son tour des mesures de riposte graduée. Le principal fournisseur d'accès à Internet du pays, Eircom, a annoncé qu'il comptait mettre en place, de son propre chef, ce mécanisme.
00A0000000963958-photo-drapeau-irlande.jpg

Il faut bien préciser que si ce choix est celui du FAI, il est également le résultat de pressions des ayant-droits irlandais. Le fournisseur était clairement accusé de « laisser filer la question du téléchargement illégal. » C'est donc pour éviter des ennuis juridiques qu'Eircom a opté pour une riposte graduée classique avec deux avertissements, par e-mail ou par courrier, avant la coupure de l'accès à Internet.

Le FAI a d'ores et déjà annoncé dans l'Irish Times qu'il comptait traiter une cinquantaine d'adresses IP par semaine. Il s'est même engagé à contacter dans un premier temps les internautes par téléphone si un ayant-droit suspecte un téléchargement illégal. Pour autant, la situation peut faire l'effet d'un grand flou puisqu'aucune surveillance politique ou judiciaire n'a été prévue. Le mécanisme irlandais s'avère être seulement le fruit de l'accord entre le fournisseur d'accès et l'IRMA (la Sacem irlandaise).

Enfin autre précision qui rend le cas de l'Irlande si particulier, le FAI concurrent, UPC s'est opposé au mécanisme de collecte des adresses IP. Le pays s'oriente donc vers un Internet à deux vitesses bien que la justice compte se pencher sur ce cas le mois prochain...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Yahoo! ferme son service de rencontres, s'allie à Match.com
Le 25 mai, c'est le Geek Pride Day !
Twitter ne compte pas autoriser les publicités tierces
Le navigateur Opera bientôt sur les tablettes et liseuses d'e-books
Un pirate de PSP arrêté au Japon
IBM rachète Sterling Commerce à AT&T pour 1,4 milliard
Microsoft simplifie les interopérabilités futures avec Outlook
Google lève le voile sur le partage des revenus d'Adsense
Pac-Man, ou comment Google aurait sapé la productivité
Géo-localisation : Yahoo rachète Koprol
Haut de page