Tinder : le tout nouveau bouton d'urgence impliquerait un partage de vos données

28 janvier 2020 à 14h45
2
Tinder
© Tero Vesalainen / Shutterstock.com

La célèbre application de rencontres Tinder a annoncé récemment la mise en place d'un bouton d'urgence pour aider à lutter contre les agressions.

Or, ce bouton, qui nécessite une géolocalisation de la personne, est susceptible de communiquer des données personnelles à des tiers.

Un service de police en échange de données

Ce service de mise en relation avec les forces de l'ordre est gratuit, mais il nécessite de télécharger, en plus de Tinder, une autre application appelée Noonlight. Celle-ci permettra aux utilisateurs d'indiquer à l'avance le lieu et la date de leur rendez-vous. Comme beaucoup de logiciels basés sur ce modèle économique, l'application se rémunère via des partenariats avec des sociétés spécialisées dans l'exploitation de données personnelles des utilisateurs et la publicité ciblée. Dans le cas présent, Noonlight compte Facebook et YouTube parmi ses partenaires publicitaires.


Gizmodo, qui a repéré les partenaires de Noonlight, mentionne également Branch et Braze, deux applications spécialisées dans le ciblage publicitaire, et Kochava, qui se focalise sur des analyses d'audience.

Le P.-D.G. de Noonlight, Nick Droege a répondu que ces partenariats n'impliquaient pas de ventes de données personnelles et avaient seulement vocation à améliorer les services des plateformes (notamment de comptes utilisateurs et de messagerie). D'après le dirigeant, si des données sont transmises (même sans contreparties financières), elles ne permettent pas l'identification des personnes.

À noter que tant que ses utilisateurs lui donnent un consentement éclairé, Tinder, qui a déjà lancé sa « traveler alert » en juillet dernier, ne peut pas être blâmé pour ce partage de données.

Source : Gizmodo
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
LeGrosWinnie
« ses utilisateurs lui donnent un consentement éclairé »<br /> Mouais, comme les cookies avec un énorme « ACCEPTER » dont tu veux juste te débarrasser sans chercher à ouvrir 1 ou 2 autres fenêtre pour tout décocher à la main ?<br /> Super… Donc pour être en « sécurité » faut payer des publicitaires… Bordel quoi…
Goodbye
Si c’est gratuit, c’est toi le produit.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Immersion, traduction... Google continue de révolutionner la recherche
Fire TV : Amazon dégaine une nouvelle box et un téléviseur QLED
Amazon met à jour ses enceintes Echo avec de tout nouveaux modèles
Réveillez-vous avec Halo Rise, le premier réveil connecté d'Amazon
Enfin ! Vous allez pouvoir réagir aux messages d'un iPhone depuis Android
Android : les développeurs abandonnent de plus en plus leurs applications, et c'est un vrai problème
Citroën entame son renouveau électrique avec... un vieux logo
VKontakte, le plus grand des réseaux sociaux russes, supprimé de l'App Store
Bientôt un écran de verrouillage type iOS 16 sur les Samsung ?
Véhicules électriques : BMW est très, très contente
Haut de page