Tinder va mettre en place un bouton d'urgence pour vous géolocaliser en cas de problème

23 janvier 2020 à 16h47
0
Tinder


Un bouton d'urgence va être introduit sur Tinder afin de prévenir les autorités que l'on est en danger lorsqu'un date tourne mal.

Tinder veut renforcer la sécurité de ses utilisateurs. Parce qu'on ne sait jamais sur qui on peut tomber lors d'un rendez-vous, l'application va se doter d'un bouton d'urgence à utiliser en cas de danger.

Jusqu'à l'intervention de la police

Match, maison-mère de Tinder (et de bien d'autres services de rencontre en ligne), s'intéresse de plus en plus près à la question de la sécurité et, selon le Wall Street Journal, a même investi dans une application baptisée Noonlight. Il s'agit d'une plateforme spécialisée dans la localisation et la sécurité, dont certaines technologies vont débarquer sur Tinder.

Un utilisateur de l'application dating pourra alors recourir à cet outil Noonlight, qui se matérialisera sous la forme d'un « panic button » sur Tinder, afin de signaler qu'il ne se sent pas en sécurité. Une procédure de vérification sera alors lancée.


Dans un premier temps, l'individu est invité à entrer un code. S'il ne le fait pas, il reçoit un SMS de la part de Noonlight. Sans réponse au message, le service l'appelle. Si l'utilisateur ne répond plus après avoir lancé l'alerte ou a confirmé qu'il avait besoin d'aide, alors Noonlight contacte la police pour signaler l'incident et demander une intervention.

Les données personnelles sont protégées

Pour que cela fonctionne, les utilisateurs devront bien entendu accepter d'être localisés en temps réel. Match tient déjà à rassurer, en indiquant que les informations resteront confidentielles. Elles seront, en effet, exclusivement gérées par Noonlight. Match n'y aura donc pas accès et les données ne seront pas exploitées à d'autres fins que la sécurité.

Toute personne utilisant Noonlight pourra afficher un badge sur son profil indiquant que la fonctionnalité est activée. Cela peut aussi décourager de potentiels agresseurs de passer à l'acte.


Cette nouvelle option devrait être testée aux États-Unis d'ici la fin du mois de janvier. Ce système étant compliqué à mettre en place et devant être adapté pour chaque pays, il n'est pas sûr qu'il soit déployé en France.

Ces derniers temps, Tinder offre une place de plus en plus importante à la sécurité. L'appli a par exemple pris des mesures pour protéger ses utilisateurs LGBTQ+ dans 70 pays sensibles.

Source : Engadget
Modifié le 24/01/2020 à 10h01
4
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top