La ligue de football espagnole condamnée pour avoir espionné les utilisateurs de son app

Bastien Contreras Contributeur
15 juin 2019 à 10h43
0
La Liga application
© La Liga

La Liga, association gérant les principales compétitions professionnelles de football en Espagne, a été condamnée à une amende de 250 000 euros par la CNIL espagnole. Son tort : avoir utilisé son application officielle pour détecter des diffusions illégales de matchs, à l'insu des utilisateurs.

La Liga de Fútbol Profesional (LFP), plus simplement appelée La Liga, est l'association en charge des championnats majeurs de football espagnols. Cette semaine, c'est elle-même qui jouait un match décisif face aux membres de l'Agence espagnole pour la protection des données (AEPD), équivalent de la CNIL, de l'autre côté des Pyrénées.

La Liga s'attaque aux bars transmettant illégalement les matchs

Dans le viseur du gendarme : l'application officielle de La Liga, qui compte quatre millions d'utilisateurs en Espagne. Elle permet notamment de suivre l'actualité des principaux championnats, d'accéder à leurs résultats, à des statistiques sur les clubs, etc. C'est en tout cas la promesse affichée par la ligue. Mais celle-ci a trouvé une autre utilité à son application.

L'an dernier, La Liga a en effet admis se servir des autorisations accordées par les utilisateurs pour espionner leur environnement. Mais pas à n'importe quel moment : à chaque fois que le GPS de l'appareil détectait sa présence dans un bar, l'application activait le micro et captait le son autour du smartphone. Le but de la manœuvre : repérer des établissements diffusant les matchs de football, sans autorisation. Une fraude qui équivaudrait à 150 millions d'euros par an, selon La Liga.

La défense de La Liga, pas suffisamment solide

Pour l'AEPD, ce n'est pas le recours à cette technologie qui pose problème, mais le fait que les utilisateurs n'étaient pas prévenus de cette utilisation. La demande d'accès au micro du téléphone n'est en effet pas suffisante aux yeux de l'organisme. La Liga a bien tenté de se défendre, affirmant qu'elle ne s'intéressait pas aux conversations des particuliers, qui étaient chiffrées. De plus, les paroles enregistrées n'auraient pas été conservées dans l'application, d'après l'association.

Cependant ces arguments n'ont, semble-t-il, pas convaincu l'AEPD, qui a sifflé une faute. L'arbitre a ainsi sanctionné la ligue espagnole, qui écope d'une amende de 250 000 euros, et de l'obligation de retirer les éléments de l'application enfreignant les lois nationales sur la protection des données.
Épilogue de la procédure ? Pas vraiment : La Liga a décidé de faire appel de cette décision. La suite au match retour donc. Attention à la remontada.

Source : L'Équipe
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Un démantèlement des GAFA ?
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top