Un "guide d'autodéfense numérique" pour protéger sa vie en ligne

28 juin 2011 à 18h01
0
00FA000004396184-photo-guide-d-autod-fense-num-rique.jpg
La protection de la vie privée vient de recevoir deux nouvelles contributions. La première émane de la célèbre association de protection des libertés en ligne, l'Electronic Frontier Foundation (EFF), et l'autre d'un groupe anonyme, qui édite la seconde version de son "Guide d'autodéfense numérique".

« Votre ordinateur, votre téléphone, et vos autres appareils numériques détiennent de larges volumes d'informations personnelles sur vous et votre famille. Les policiers peuvent-ils entrer chez vous pour fouiller votre ordinateur portable ? Devez-vous donner donner aux autorités vos clés de chiffrement et mots de passe ? Si vous êtes arrêté en conduisant, un policier peut-il fouiller votre téléphone portable ? » Evidemment, toutes ces questions s'appliquent uniquement à la législation aux Etats-Unis, mais l'EFF a le mérite de chercher à leur donner une réponse dans un guide "Connaissez vos droits numériques".

A défaut d'être applicable de ce côté de l'Atlantique - ou à n'importe quel endroit que vous vous trouviez en dehors des Etats-Unis - ce guide a au moins l'intérêt de soulever quelques questions intéressantes sur l'état des droits des citoyens dans une démocratie moderne. Disponible en anglais sur le site de l'EFF, on y rappelle certains droits presque évidents, comme le droit d'accéder au mandat, de refuser de coopérer, etc. Mais les internautes américains pourront aussi lever leurs doutes sur quelques questions plus difficiles, comme la non-obligation de fournir ses clés de chiffrement et mots de passe, et la possibilité pour un conjoint de donner accès aux matériels dans certains cas, etc.

Du fait de la non-application de certains de ces principes en dehors des Etats-Unis, le guide de l'EFF sera souvent plus intéressant pour les questions qu'il pose que pour ses réponses. Autant de problèmes qui sont pour la plupart sans réponse dans les libertés - au domaine d'intervention beaucoup plus large que le guide de l'EFF - énoncées par la CNIL sur son site web.

Si cette absence d'informations disponible pourra frustrer les plus prudents, ceux-ci pourront donc se référer à un autre guide. En français cette fois-ci, le Guide d'autodéfense numérique est à la fois plus large et plus technique. S'il est édité par un groupe anonyme de personnes auto-intronisées spécialistes des questions de protection, il est surtout intéressant pour tous les tuyaux proposés pour lutter contre les traces laissés sur sa machine.

Le guide est évidemment à prendre avec du recul, mais l'énumération des traces laissés dans la mémoire vive, les journaux de bord, ou par les logiciels malveillants (pour prendre quelques extrêmes) laisse songeurs. Et si ce "Guide d'autodéfense numérique" fait évidemment la part belle aux solutions libres, il n'oublie pas pour autant de rappeler qu'en terme de sécurité des données, ce n'est nullement une garantie, mais plutôt une possibilité d'accéder aux informations. Le guide garde d'ailleurs lui-même un esprit critique sur le libre et l'open-source, estimant que la frontière, de plus en plus flou, laisse entrer de plus en plus d'entreprises qui auraient intérêt à récupérer des données personnelles dans le code des logiciels ouverts.

Une fois convaincu - ou non - de l'importance des traces laissées sur son ordinateur, le lecteur trouvera dans ce guide une multitude de conseils, d'outils et de manipulations pour mieux gérer sa vie privée. Parfois assez simples, comme l'installation d'un système GNU/Linux chiffré, parfois plus complexes, notamment quand il s'agit d'aller jouer avec les dépôts Debian, distribution GNU / Linux recommandée par le guide, ou de passer par la virtualisation.

Si le guide "Connaissez vos droits numériques" de l'EFF a donc pour but de sensibiliser à quelques questions à se poser lors de l'utilisation de ses données lors d'une procédure judiciaire, le "Guide d'autodéfense numérique" se veut plus pratique dans son approche. Il n'aborde malheureusement que peu de questions liées à Internet, se concentrant essentiellement sur les traces laissées sur la machine. Cela dit, il ne fallait pas vraiment s'attendre à autre choses, puisque le tome 1 s'appelle "Hors connexions". La seconde édition a été publiée il y a quelques jours, et les auteurs promettent un second tome, qui devrait viser plus spécialement les questions liées à Internet, pour 2012.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Porn : Macron veut
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top