Un "guide d'autodéfense numérique" pour protéger sa vie en ligne

28 juin 2011 à 18h01
0
00FA000004396184-photo-guide-d-autod-fense-num-rique.jpg
La protection de la vie privée vient de recevoir deux nouvelles contributions. La première émane de la célèbre association de protection des libertés en ligne, l'Electronic Frontier Foundation (EFF), et l'autre d'un groupe anonyme, qui édite la seconde version de son "Guide d'autodéfense numérique".

« Votre ordinateur, votre téléphone, et vos autres appareils numériques détiennent de larges volumes d'informations personnelles sur vous et votre famille. Les policiers peuvent-ils entrer chez vous pour fouiller votre ordinateur portable ? Devez-vous donner donner aux autorités vos clés de chiffrement et mots de passe ? Si vous êtes arrêté en conduisant, un policier peut-il fouiller votre téléphone portable ? » Evidemment, toutes ces questions s'appliquent uniquement à la législation aux Etats-Unis, mais l'EFF a le mérite de chercher à leur donner une réponse dans un guide "Connaissez vos droits numériques".

A défaut d'être applicable de ce côté de l'Atlantique - ou à n'importe quel endroit que vous vous trouviez en dehors des Etats-Unis - ce guide a au moins l'intérêt de soulever quelques questions intéressantes sur l'état des droits des citoyens dans une démocratie moderne. Disponible en anglais sur le site de l'EFF, on y rappelle certains droits presque évidents, comme le droit d'accéder au mandat, de refuser de coopérer, etc. Mais les internautes américains pourront aussi lever leurs doutes sur quelques questions plus difficiles, comme la non-obligation de fournir ses clés de chiffrement et mots de passe, et la possibilité pour un conjoint de donner accès aux matériels dans certains cas, etc.

Du fait de la non-application de certains de ces principes en dehors des Etats-Unis, le guide de l'EFF sera souvent plus intéressant pour les questions qu'il pose que pour ses réponses. Autant de problèmes qui sont pour la plupart sans réponse dans les libertés - au domaine d'intervention beaucoup plus large que le guide de l'EFF - énoncées par la CNIL sur son site web.

Si cette absence d'informations disponible pourra frustrer les plus prudents, ceux-ci pourront donc se référer à un autre guide. En français cette fois-ci, le Guide d'autodéfense numérique est à la fois plus large et plus technique. S'il est édité par un groupe anonyme de personnes auto-intronisées spécialistes des questions de protection, il est surtout intéressant pour tous les tuyaux proposés pour lutter contre les traces laissés sur sa machine.

Le guide est évidemment à prendre avec du recul, mais l'énumération des traces laissés dans la mémoire vive, les journaux de bord, ou par les logiciels malveillants (pour prendre quelques extrêmes) laisse songeurs. Et si ce "Guide d'autodéfense numérique" fait évidemment la part belle aux solutions libres, il n'oublie pas pour autant de rappeler qu'en terme de sécurité des données, ce n'est nullement une garantie, mais plutôt une possibilité d'accéder aux informations. Le guide garde d'ailleurs lui-même un esprit critique sur le libre et l'open-source, estimant que la frontière, de plus en plus flou, laisse entrer de plus en plus d'entreprises qui auraient intérêt à récupérer des données personnelles dans le code des logiciels ouverts.

Une fois convaincu - ou non - de l'importance des traces laissées sur son ordinateur, le lecteur trouvera dans ce guide une multitude de conseils, d'outils et de manipulations pour mieux gérer sa vie privée. Parfois assez simples, comme l'installation d'un système GNU/Linux chiffré, parfois plus complexes, notamment quand il s'agit d'aller jouer avec les dépôts Debian, distribution GNU / Linux recommandée par le guide, ou de passer par la virtualisation.

Si le guide "Connaissez vos droits numériques" de l'EFF a donc pour but de sensibiliser à quelques questions à se poser lors de l'utilisation de ses données lors d'une procédure judiciaire, le "Guide d'autodéfense numérique" se veut plus pratique dans son approche. Il n'aborde malheureusement que peu de questions liées à Internet, se concentrant essentiellement sur les traces laissées sur la machine. Cela dit, il ne fallait pas vraiment s'attendre à autre choses, puisque le tome 1 s'appelle "Hors connexions". La seconde édition a été publiée il y a quelques jours, et les auteurs promettent un second tome, qui devrait viser plus spécialement les questions liées à Internet, pour 2012.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va cesser définitivement ses activités cette nuit
Convention citoyenne pour le climat : Macron promet 15 milliards d'euros et des réponses
Vraiment efficace le toit solaire de Tesla ? Une famille fait le bilan après trois mois d'utilisation
Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Les émissions de CO2 dues à l'automobile ont encore augmenté en 2019, la faute aux SUV
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
L’iPhone 12, livré sans chargeur ni écouteurs ?
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
Selon Epic Games, la PS5 est
scroll top