Le deepfake revenge porn déclaré illégal dans un état américain

02 juillet 2019 à 19h05
0
deepfake porn

Se venger d'un ancien compagnon en publiant des images intimes, à caractère sexuel, vraies ou truquées, est désormais prévu par la loi en Virginie.

Le « Revenge Porn » - qui consiste à se venger d'une personne en rendant publics des contenus pornographiques le mettant en scène - est déjà pris en compte partiellement par la loi, selon les pays. Le sujet du « deepfake revenge porn », pratique voisine mais utilisant de fausses images (montages photos et vidéos) n'est lui que très peu encadré. Une loi vient d'arriver et pourrait servir de point de départ à une série de législations dans le monde.

Le revenge porn déjà encadré par la loi

La Virginie (Etats-Unis) vient d'adopter une loi qui condamne les personnes qui feraient usage de « deepfake revenge porn ». Déjà, la divulgation d'images intimes (réelles) était punie. C'est le cas en France grâce à l'article 67 de la loi du 7 mars 2016 pour une République numérique (dite Loi Lemaire), avec des peines qui peuvent aller jusqu'à deux ans d'emprisonnement et une amende possible de 60 000 €.

Mais avec sa nouvelle loi qui vient compléter le tout premier dispositif de 2014, en évoquant clairement les deepfakes, la Virginie devient l'un des tout premiers états dans le monde à disposer d'un cadre législatif sur le sujet. Faut-il s'attendre à une vague de lois sur le deepfake ? Sans doute. Cette pratique monte en puissance, et son utilisation pourrait exploser...


Le sujet complexe des deepfakes et de leur multiplication

Les deepfakes existent depuis un certain temps et leur émergence soulève déjà des questions. Les lois que nous venons de mentionner parlent de vengeance pornographiques, mais le deepfake peut également être utilisé dans bien d'autres domaines. Et notamment pour changer totalement les propos d'une personne, personnalité politique, star, voire d'un inconnu.

Les réalisations sont de plus en plus convaincantes et réalistes. Si vous n'avez pas vu le deepfake de Barack Obama, nous vous le recommandons vivement.

Des lois autour de ces faux contenus multimédias devraient arriver dans les années à venir, car le phénomène deepfake n'en n'est qu'à son commencement. Déjà, certains y voient un élément qui pourrait déstabiliser les prochaines échéances politiques, et notamment la future élection présidentielle américaine en 2020.

Source : Neowin
3 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020
Certains MacBook Pro récents s'éteignent
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Cyberharcèlement, usurpation d'identité : une Française vivant aux USA condamnée à de la prison
L'iPhone 11 vous localise régulièrement, Apple s'en explique
L'arrivée du « premier contraceptif masculin » en 2020 ?
BMW profite de la sortie de son SUV pour montrer à Tesla ce qu'est un véhicule blindé

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top