Skype voit ses comptes sociaux piratés par la Syrian Electronic Army

02 janvier 2014 à 10h57
0
Skype a fait les frais d'une attaque informatique revendiquée par le groupement baptisé Syrian Electronic Army. Pendant plusieurs heures, les comptes Facebook, Twitter ainsi que le blog officiel du groupe ont publié des messages anti-Microsoft. Skype affirme qu'aucune donnée personnelle n'a été dérobée durant l'opération.

0190000007016076-photo-twitter-compte.jpg

La Syrian Electronic Army a annoncé, preuves à l'appui, avoir réussi à prendre momentanément le contrôle de plusieurs éléments de communication appartenant à Skype. Sur le flux Twitter de la société, des messages anti-Microsoft (propriétaire de l'entité depuis 2011) ont ainsi été publiés.

On pouvait par exemple lire des « conseils » tels que « n'utilisez pas le service de mails de Microsoft (Hotmail, Outlook), ils surveillent vos comptes et vendent les informations aux gouvernements ». Le message, réagissant à la polémique générée autour du programme américain PRISM, n'est alors resté que quelques heures en ligne avant qu'il ne soit effacé par les équipes de Skype.

Pour rappel, la Syrian Electronic Army est un groupe de hackers proche du régime syrien en place et de son actuel président Bachar El-Assad. Cette entité s'est d'ailleurs spécialisée dans l'attaque de comptes sociaux puisqu'elle avait déjà reconnu des offensives à l'encontre du compte officiel de l'AFP réservé aux photos. Celui-ci publiait alors plusieurs clichés assortis de commentaires subjectifs ainsi que des montages qualifiant de « fausse révolution » le conflit en Syrie.

Par la suite, le compte Twitter de l'agence AP avait été victime d'une attaque. En avril dernier, les pirates étaient parvenus à faire publier sur le flux Twitter de l'agence des messages indiquant qu'une explosion avait eu lieu au sein de la Maison-Blanche, allant jusqu'à blesser Barack Obama.

Enfin, en août, ce fut au tour du New York Times, de Twitter ou bien encore du Huffington Post d'être victimes de la Syrian Electronic Army.

Toujours est-il que des responsables de Skype ont indiqué auprès de Mashable qu'aucune information appartenant à des utilisateurs n'avait été dérobée dans l'opération. Un porte-parole du groupe se contentant alors de préciser avoir : « pris conscience de l'existence d'une cyberattaque ciblée qui a conduit à l'accès à certains médias sociaux appartenant à Skype, mais ces accès ont été rapidement supprimés ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Apple dément avoir pris part aux travaux de la NSA
Des distributeurs de billets piratés à l'aide de clés USB
Internet Explorer 8 reste le navigateur le plus utilisé
En sévères difficultés, Sony pourrait encore tailler dans ses effectifs
Le Hobbit, film le plus téléchargé via BitTorrent en 2013
SMS du nouvel an : pas de nouveau record attendu pour 2014 (màj)
Google ferme ses applications mobiles Bump et Flock
Snapchat piraté, 4,6 millions de comptes utilisateurs compromis
Bientôt un Windows Phone signé Sony ?
Gadgets geek, le best of 2013 : découvrez le meilleur du pire !
Haut de page