Le compte Twitter de l’agence AP a été victime d’une attaque

01 juin 2018 à 15h36
0
Le compte Twitter de l'agence de presse américaine AP a été piraté dans la journée de mardi. L'organisme précise que les messages publiés sur son compte étaient donc faux, notamment une note évoquant une explosion à la Maison-Blanche. Le piratage a été revendiqué par la Syrian Electronic Army.

Par des messages envoyés depuis le compte de certains journalistes d'AP, l'agence de presse a confirmé que son compte Twitter officiel avait été piraté. Ce dernier avait en effet publié certains messages indiquant qu'une explosion avait eu lieu au sein de la Maison-Blanche, allant jusqu'à blesser Barack Obama.

Par la suite, l'agence Associated Press a publié un communiqué dans lequel elle confirme le piratage et prie les internautes de ne pas tenir compte de certains de ses messages précédents. Sur le service de microblogging, la Syrian Electronic Army a revendiqué l'attaque.




La bourse a très rapidement réagi à cette première annonce, l'indice Dow Jones perdant jusqu'à 130 points en quelques minutes avant de reprendre son cours normal.

Pour rappel, un épisode similaire était arrivé à l'un des comptes Twitter détenu par l'AFP. Début mars, le compte officiel de l'agence de presse réservé aux photos publiait à la suite plusieurs clichés assortis de commentaires subjectifs ainsi que des montages qualifiant de « fausse révolution » le conflit actuellement en cours en Syrie. Là encore, l'attaque avait été revendiquée par la Syrian Electronic Army.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Adblock Plus revendique 200 millions de téléchargements
Samsung préparerait un Galaxy S4 résistant à l'eau et à la poussière
IBM confirme qu'il supprimera 1 200 postes en France (màj)
Apple : pas d'iPhone plus grand pour le moment
LG grevé par ses téléviseurs, explose sur les smartphones
BitTorrent Sync Alpha est désormais accessible à tous
Clavier virtuel : Swype pour Android disponible sur Google Play
Malgré un mauvais trimestre, Canon voit l’avenir plus sereinement
Nokia Asha 210 : un featurephone à clavier intégrant WhatsApp ou Facebook
Le chef autoproclamé de LulzSec arrêté en Australie
Haut de page