Microsoft et Oracle unissent leur cloud pour rivaliser avec Amazon

07 juin 2019 à 13h09
0
Microsoft

Ce mercredi, Microsoft et Oracle ont créé la surprise en annonçant un nouveau partenariat. Cet accord va permettre de lier les offres cloud des deux entreprises, afin de convaincre davantage de professionnels. Dans le but notamment de rattraper le leader du marché, Amazon.

Deux concurrents qui se rencontrent, pour une question de business. Microsoft et Oracle, qui s'affrontaient jusqu'à présent sur le marché du cloud, ont décidé de joindre leurs forces.

Des clouds interconnectés


Les deux entreprises ont en effet déclaré avoir conclu un rapprochement, pour permettre une interopérabilité entre leurs services. Concrètement, cela signifie que leurs utilisateurs pourront à présent déplacer, de façon transparente, des données d'un cloud vers l'autre. Plusieurs logiciels d'Oracle pourront ainsi être disponibles sur Microsoft Azure, en particulier les solutions de gestion d'entreprise JD Edwards EnterpriseOne, E-Business Suite ou PeopleSoft.

Néanmoins, cette interconnexion sera, pour l'instant, limitée à deux data centers situés dans l'Est des États-Unis. Mais elle devrait ensuite s'étendre à d'autres régions du monde.

Rattraper le retard pris sur Amazon


Avec ce partenariat, Oracle espère profiter de la force de frappe de Microsoft, afin de proposer ses solutions professionnelles au plus grand nombre. Car si la société dispose de sa propre offre cloud, elle demeure très loin des acteurs majeurs du marché, que sont Amazon, Microsoft ou Google.

Du côté de l'entreprise de Redmond, on cherche surtout à bénéficier des solutions d'Oracle, qui couvrent l'ensemble des besoins des entreprises, du marketing aux ressources humaines, en passant par la logistique. L'objectif de cette alliance est de constituer l'offre la plus attractive du marché, pour convaincre davantage de clients.

Et à terme, le but est surtout de pouvoir véritablement concurrencer le leader absolu du secteur, Amazon Web Services. Car si, aujourd'hui, Microsoft s'affirme comme un acteur important du cloud, il est tout de même largement distancé par l'entreprise de Jeff Bezos. D'après les chiffres du cabinet d'études Synergy Research Group, Amazon détiendrait 33 % de part de marché, contre 16 % pour Microsoft, 8 % pour Google, 6 % pour IBM et... 2 % pour Oracle.

Source : TechCrunch
3 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top