Google attaque AWS (Amazon) sur le cloud en s'associant avec des entreprises open source

le 11 avril 2019
 0
Google Cloud
Sundry Photography / Shutterstock.com

À l'occasion de sa conférence annuelle donnée à San Francisco, Netx'19, Google a révélé s'être associée à plusieurs sociétés d'analyse et de gestion de données open source de premier ordre pour intégrer leurs produits à sa division Google Cloud et ainsi les proposer sous forme de services pour le cloud public.

Ces partenariats stratégiques ont été conclus avec Confluent, InfluxData, MongoDB, DataStax, Elastic, Redis Labs et Neo4j.

Google veut assumer la pleine gestion des services


Sous l'impulsion du nouveau PDG de Google Cloud, Thomas Kurian, la firme de Moutain View précise que l'ensemble des produits et solutions proposées par ces sociétés, qui reposent toutes sur de l'open source, seront commercialisées en tant que services gérés sur le cloud de Google.

Ces plateformes open source devraient fournir une expérience plus transparente aux clients de la division Google Cloud, qui bénéficieront d'une gestion à la fois simple et unifiée, d'un service de facturation et d'un support.

Google indique qu'il assurera la pleine gestion de chaque service, auquel les utilisateurs pourront accéder via une interface utilisateur unique depuis la console Google Cloud. L'entreprise ajoute que tous les services seront reportés sur une même facture.

Google s'oppose stratégiquement à AWS


L'approche de Google tranche en tout cas avec celle d'AWS, qui a eu un temps la fâcheuse réputation de s'emparer des projets open source pour les proposer sous sa propre marque.

« Compte tenu de l'ADN de Google et de la conviction que nous avons dans le modèle de l'open source, comme en témoignent des projets tels que Kubernetes, TensorFlow, Go, etc., nous pensons que la meilleure façon de trouver des solutions consiste à collaborer étroitement avec des entreprises qui ont investi leurs ressources, pour développer ces technologies open source », a déclaré Manvinder Singh, responsable des partenariats d'infrastructure chez Google Cloud, dans un communiqué.

Source : CNBC.

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Notre sélection des meilleurs films et séries à voir en avril sur Netflix et Amazon
Sophia, le robot humanoïde, parlera IA lors d'un Sommet Digital à Kigali
Samsung : une mise à jour du Galaxy S10 apporte un mode photo de nuit
La PS5 proposera
Des satellites bientôt mis en orbite pour identifier les plus gros pollueurs de la planète
Informatique quantique : où en est-on ?
Test Huawei P30 Pro : le nouveau champion de la photographie
Google Chrome : un mode Lecture pourrait bientôt être déployé
Redécouvrez l'intérieur de la cathédrale Notre-Dame grâce à la réalité virtuelle
BlackBerry Messenger (BBM) va fermer ses portes le 31 mai prochain
Salon de Shanghai - Lotus Type 130, l'hypercar qui pourrait faire renaître la marque
Google dévoile son premier assistant connecté pour la voiture : Anker Roav Bolt
Des chercheurs pensent que les voitures volantes permettront de sauver l’environnement
Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018
Rage 2 ne sera pas un jeu service, mais aura droit à du contenu additionnel gratuit
scroll top