Google a déjà démantelé son conseil éthique sur l'IA créé... la semaine dernière

09 avril 2019 à 15h47
0
GooglePlex

La nomination au conseil éthique de Google de certains membres a suscité la colère de nombreux internautes et salariés de l'entreprise, qui cherchent d'autres consultants extérieurs pour encadrer ses développements en IA.

L'ATEAC, le comité d'éthique chargé de donner ses recommandations à Google concernant ses développements en intelligence artificielle, n'aura duré que huit jours. L'entreprise a décidé de le dissoudre définitivement suite à différentes polémiques ayant éclaté à l'annonce de deux de ses membres.

Deux membres aux valeurs opposées à celles des employés de Google

La présidente de la Heritage Foundation, Kay Coles James a été visée pour ses prises de position transphobes par les salariés de l'entreprise, ainsi que Dyan Gibbens, PDG de Trumbull Unmanned, une compagnie de drones, quelques mois après que Google a dû annuler un projet militaire en partenariat avec le département de la Défense américaine.

Dans une déclaration, Google confirme que le comité ne sera pas reconstitué. « Nous continuerons d'être responsables dans notre travail sur les questions importantes que soulève Amnesty International et nous trouverons différents moyens d'obtenir des opinions extérieures sur ces sujets », ajoute l'entreprise, sans indiquer la forme que prendra cette consultation.

Source : NeoWin
12
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
scroll top