Google Stadia : lancement en novembre à partir de 11,99$ par mois, 31 jeux disponibles day one

Pierre Crochart
Expert smartphone & gaming
06 juin 2019 à 17h25
0
stadia
© Google Stadia

Le quotidien québécois La Presse n'a pas su tenir sa langue jusqu'à 18h, heure à laquelle Google dévoilera les détails de Stadia, son service de cloud gaming.

Selon nos confrères francophones, le service de Google sera lancé en novembre prochain dans 14 pays dont la France fera partie. Quant aux épineuses questions de la tarification et du catalogue, on ne cache pas une certaine confusion dans les annonces à venir du géant de Mountain View.

Plusieurs offres, dont une gratuite

Selon La Presse, Stadia se déclinera en trois offres distinctes. La première est totalement gratuite mais, vous allez le comprendre, très limitée dans ses fonctionnalités.

Stadia Base, l'offre gratuite donc, permet à tout un chacun de profiter de ses jeux via le service de Google, mais demande aux utilisateurs d'acheter le moindre titre auquel ils souhaitent jouer. Ils seront aussi limités en 1080p. Quoi qu'il en soit : grâce à ce service, plus besoin d'avoir une console ou un ordinateur pour jouer à un jeu vidéo. Vacherie : cette offre ne serait disponible que courant 2020.

Deuxième formule : Stadia Pro. Contre 11,99$ par mois (probablement le même montant en euro), les abonnés auront accès à un catalogue de jeux jouables sans surcoût, en 4K, HDR et un son 5.1. La Presse précise malgré tout que « les jeux récents devront être achetés ». Aïe. En effet si certains espéraient une offre de type GamePass ou EA Access, il n'en est rien. Google Stadia est finalement un console dématérialisée ; pas un buffet à volonté.

Corollaire de ses offres, Google proposera aussi une Édition Fondateur qui, contre 169$ canadiens, proposera aux primo-acquérants d'obtenir la manette Stadia, un Chromecast Ultra, une copie de Destiny 2 ainsi que trois mois d'abonnements à Stadia Pro.

Stadia
La manette Stadia serait finalement obligatoire pour profiter du service. © Google Stadia




31 jeux au lancement

Seconde information de taille révélée par La Presse : le catalogue initial de Stadia comprendra 31 jeux. Si l'on savait déjà que DOOM : Eternal ferait partie du lot, on apprend aussi que DOOM, son prédécesseur sorti en 2016 (et donc probablement jouable gratuitement) sera de la partie.

Assassin's Creed Odyssey fera également acte de présence. Plutôt logique, puisque c'est justement avec ce jeu Ubisoft que Google a entamé son parcours dans le cloud gaming, avec Project Stream en octobre dernier.

L'éditeur français aura également au catalogue un certain The Division 2 ainsi que quatre autres titres de son écurie. Square Enix fournira quant à lui les trois opus de la nouvelle saga Tomb Raider.

Une connexion conseillée de 35 Mb/s

Pour faire tourner tout cela, Google conseille un débit descendant d'au moins 10 Mb/s et 1 Mb/s en montant. Mais cela ne vous permettra de jouer qu'en 1080p, et probablement à 30 images par seconde.

Pour profiter de l'expérience la plus fluide possible, Google préconise une connexion de 35 Mb/s. Un sésame nécessaire pour accéder au sacro-saint 4K à 60 fps promis par le géant du Web lors de la GDC en mars.

Enfin, concernant les périphériques compatibles avec Stadia, c'est la douche froide. Ou plutôt tiède. Si Google claironnait que son service serait disponible sur n'importe quel écran, il faudra en réalité se plier à l'utilisation d'un Chromecast et de la manette Stadia pour les premiers mois du service. Les smartphones Pixel 3 et 3a de Google ainsi que les Pixel Slate (non disponibles en France) seront également pris en charge au lancement.

En guise de consolation, Google promet qu'à partir de 2020«  tout ordinateur sur lequel le navigateur Chrome a été installé pourra accéder à la plateforme ».

Rendez-vous à 18h, heure française, pour découvrir si La Presse avait vu juste avec ces révélations !

Source : Gamekult
Modifié le 06/06/2019 à 17h52
1
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Un groupe d'associations et de collectivités va attaquer Total en justice pour
Une enquête choc montre comment l'antivirus Avast vend vos données de navigation
Selon Apple, l’uniformisation des chargeurs en Europe tuerait l’innovation
10 ans après, l'iPad peine toujours à tenir ses promesses
Audi : la production de l'e-tron au ralenti, l'approvisionnement de batteries en cause
Xavier Niel détient maintenant 70% d'Illiad, le cours de l'action remonte
Faire des déchets nucléaires des batteries diamants ultra autonomes, une promesse qui donne espoir
Dune : le film de Denis Villeneuve sortirait le 23 décembre
Un recours à Marseille déposé contre le dispositif de vidéosurveillance automatisée
Trump tweete le logo de sa Space Force... le Web trouve qu'il ressemble au logo Star Trek

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top