Pour s'adapter aux régulations européennes, Tesla supprime des fonctionnalités de son Autopilot

19 décembre 2019 à 15h46
0
Tesla Autopilot

Les propriétaires européens de Model S et de Model X ont récemment reçu un mail de Tesla, leur indiquant que l'Autopilot de leur voiture allait être bridé. Cette mise à jour contraignante du logiciel s'explique par la mise en conformité du système avec les lois de l'UE sur l'équipement des véhicules.

À l'instar d'autres acteurs, Tesla imagine un avenir - pas si lointain - où votre voiture sera capable de vous conduire à destination de façon parfaitement autonome. Mais en attendant de voir ce rêve se concrétiser, le constructeur américain ne doit pas seulement faire face à des barrières technologiques, mais également à des obstacles juridiques.


La Model 3 déjà mise en conformité

C'est notamment le cas en Europe, avec les directives concernant le système de pilotage des véhicules du continent, établies en 2017. Celles-ci ont des conséquences directes sur les équipements proposés par Tesla, à commencer par son désormais célèbre Autopilot, censé automatiser une partie des manœuvres.

En effet, l'entreprise d'Elon Musk a commencé à déployer une mise à jour logicielle sur ses voitures circulant en Europe, pour les mettre en conformité avec la réglementation. Sont donc concernés tous les propriétaires de Model S et de Model X du continent, qui ont reçu un mail leur expliquant les divers ajustements opérés. Quant à la Model 3, elle n'échappe pas à la règle : elle a en réalité déjà subi les évolutions requises.


Parmi les changements les plus notables, on notera que les Tesla auront dorénavant davantage tendance à alerter leur conducteur s'il ne met pas ses mains sur le volant. Un rappel pourra ainsi être émis toutes les 15 secondes si l'utilisateur ne respecte pas cette consigne (le délai est généralement de 30 secondes à l'heure actuelle).


Des Tesla plus si autonomes

Ensuite, la nouvelle version de l'Autopilot implique une modification dans la fonction de changement automatique de voie. À présent, la manœuvre devra être effectuée dans un délai de cinq secondes au maximum (ce qui peut être assez court dans bien des cas). Si ce laps de temps s'avère finalement insuffisant, l'opération sera abandonnée et la voiture reviendra dans sa voie d'origine.

Enfin, la mise à jour concerne également la fonction « Smart Summon » de Tesla. Cette dernière permet d'appeler sa voiture depuis l'extérieur de l'habitacle, via l'application mobile du constructeur, dans certaines situations. En Europe, elle ne fonctionnera désormais que si le propriétaire se situe à moins de six mètres de son véhicule. Une évolution qui n'affectera pas les utilisateurs français : la fonctionnalité n'est pas disponible dans l'Hexagone, pour des raisons... légales.

Source : CNET
Modifié le 19/12/2019 à 15h58
36
13
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Windows 7 est mort ? Canonical vous invite à essayer Ubuntu
La vignette Crit'Air devient obligatoire pour les véhicules en vente ou en location
Reconnaissance faciale : l'Union européenne pourrait interdire la technologie pendant 5 ans
L'UE dévoile son projet de
La 5G, une aberration écologique… et économique ?
OneWeb produit à présent deux satellites par jour !
Cyberpunk 2077 repoussé au mois de septembre
Une ONG accuse YouTube de favoriser la propagation de fake news sur le changement climatique
Un député LREM veut inscrire une référence aux Lois de la robotique dans la Constitution
Le nouveau navigateur Microsoft Edge basé sur Chromium est dispo au téléchargement

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top