Tesla Cyber Rodeo : ce qu'il faut retenir des annonces d'Elon Musk

11 avril 2022 à 15h10
8
Cyber Rodeo 2022 © Tesla
© Tesla

En fin de semaine dernière, le patron de Tesla, Elon Musk, a animé devant des milliers de fans la conférence Cyber Rodeo lors de l'inauguration de la Gigafactory du Texas. L'occasion pour lui d'évoquer le passé, le présent, mais surtout le futur proche de la marque qui compte mettre les bouchées doubles l'année prochaine pour livrer un maximum de produits.

Une conférence courte mais instructive pour quiconque scrute les actions de Tesla, que nous vous débriefons ici.

Un état des lieux convaincant

Après avoir inauguré la Gigafactory de Berlin à la fin du mois de mars, Tesla a mis les petits plats dans les grands pour célébrer l'ouverture de la gigantesque usine du Texas, située non loin de la ville d'Austin. L'événement qui s'est tenu jeudi 7 avril dernier au soir s'est ouvert sur un impressionnant spectacle de drones qui ont pu former en l'air différentes silhouettes, de voitures Tesla au visage de Musk lui-même. Puis, le patron est arrivé.

Tesla
© Tesla via Youtube

Acclamé telle une véritable rockstar, Elon Musk, affublé de lunettes de soleil et d'un chapeau de cow-boy, au volant de la toute première voiture Tesla, est arrivé sur la scène installée au sein même de la Gigafactory. Les milliers de fans en transe on pu découvrir un petit film très hollywoodien présentant l'usine avant que le patron de la marque ne prenne la parole. Il est d’abord revenu sur les origines de Tesla pour arriver à la situation de la marque aujourd'hui : aux États-Unis, deux tiers des voitures électriques vendues sont des Tesla. Cris de joie.

L'occasion aussi de vanter l'immensité de la Gigafactory du Texas qui, longue de 1,1 kilomètre, a pour but de rassembler en un même endroit l'entièreté de la chaîne de production de Tesla. L'objectif est clair : sortir un million de véhicules par an ici-même, dont 500 000 Model Y.

Une année 2023 bien remplie

Mais c'est du futur dont voulaient entendre parler les fans de la marque. Musk, lucide, a commencé par montrer qu'à l'heure actuelle, Tesla ne représente pas grand chose sur le marché mondial (à peine 1 % des voitures livrées dans le monde) mais a vite su exciter la foule en disant que leur objectif était d'arriver à 20 % en produisant en masse le plus vite possible, ce qui arrivera dès 2023.

L'année prochaine devrait être marquée par un nombre impressionnant de sorties importantes pour la marque. Tesla vise à déployer massivement son Full Self Driving et la Supercar Roadster et des semi-remorques seront également mis en production. La marque a fait part de son intention de vouloir commencer la mise en production de la version 1 du robot de Tesla Optimus en 2023. Enfin, Elon Musk a annoncé le développement d'un robotaxi qui devrait conduire ses passagers automatiquement à leur destination.

Pour finir, évidemment, l'autre star de la conférence c'était le Cybertruck, que les fans ont pu applaudir en toute fin d'événement sur scène. Pas de fenêtre cassée cette fois-ci mais une annonce importante concernant l'engin futuriste : sa production débutera l'année prochaine dans la Gigafactory du Texas. Bref, 2023 devrait offrir son lot de nouveautés intéressantes, si Tesla ne subit pas encore une fois de nouveaux revers l'obligeant à retarder ses plans.

Source : YouTube

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
8
fredolabecane
Qué pestacle.
Theo_Lietout
N’importe quoi vous venez de dire que tesla veut vendre des motos pcq ça s’appelle roadster alors que c’est le nom de leur voiture je sais pas qui a fait cette article mais faudrait peut être se renseigner
dvaid
Rien sur la production des nouvelles cellules ?
Peggy10Huitres
Bientôt des chevaux lithium-ion ?
Theo_Lietout
Merci d’avoir modifier c’est grave de faire des fautes sur quelque chose de si gros
promeneur001
Et la voiture, ville-route, produit de masse, achetable par 85 % de la population, genre 15-20 000 € ?
Felaz
C’est pas possible son look…
clockover
85% de la population ne peut pas acheter une bagnole à 15-20 000€ <br /> Pour le reste, les constructeurs historiques n’arrivent pas à ces tarifs sur de l’électrique alors il est utopique de penser que Tesla puisse sans produire encore d’avantage.
Blackalf
Felaz:<br /> C’est pas possible son look…<br /> Celui de Musk ? pure démagogie, pour montrer aux texans qu’il est des leurs dans l’âme. ^^
Felaz
Oui, je suis d’accord…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

La petite électrique Volkswagen ID.1 à moins de 20 000 euros va-t-elle chambouler le marché ?
Faraday Future avait annoncé 14 000 précommandes de son électrique FF 91, la réalité est loin du compte
Regardez cette Tesla Model 3 rouler avec les pneus sans air Goodyear
Harley-Davidson a vendu toutes ses motos LiveWire Del Mar S2 Launch Edition en un temps record (spoiler : ça se compte en minutes)
Volkswagen Aero B : la future rivale de la Tesla Model 3 se prépare pour son lancement en 2023
Seuls deux constructeurs automobiles sont en phase avec les objectifs climatiques, découvrez lesquels
Encore une hausse de prix pour la Tesla Model 3, quand cela va-t-il s'arrêter ?
Cet aventurier va parcourir 27 000 km du pôle Nord au pôle Sud en voiture électrique
L’avènement des voitures électriques pourrait renforcer le risque de pénurie de semi-conducteurs
Votre catalogue Apple Music est désormais accessible sur votre appli Waze
Haut de page