Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans

23 septembre 2020 à 11h07
46
Elon Musk, Battery Day © Vidéo Tesla

Elon Musk a fait plusieurs annonces lors du Battery Day de Tesla concernant l'avenir de la marque, et plus spécifiquement les technologies et infrastructures liées aux batteries.

Le sujet central de la conférence était celui de la réduction des coûts de l'énergie, pour faire baisser le prix des voitures électriques tout en préservant au maximum l'environnement. On fait le point.

La conférence d'Elon Musk a eu lieu après le meeting annuel des actionnaires, qui s'est déroulé dans un esprit drive-in. La scène sur laquelle est monté Alan Prescott, le vice-président du département des affaires juridiques de la marque, était installée devant un parking rempli de Tesla Model Y , dans lesquelles se trouvaient les participants. Pendant plusieurs minutes, Prescott a détaillé les propositions faites par plusieurs actionnaires, avant de donner la parole à Elon Musk.

Tesla Battery Day © Vidéo Tesla

Développer la production d'énergie : « Téra est le nouveau Giga »

S'amusant de « la nouvelle approche étrange » d'un public composé de voitures, Musk a commencé sa conférence en rappelant que la durabilité était au centre de la stratégie d'avenir de Tesla, et ce pour préserver l'environnement. Sur scène, il était accompagné de Drew Baglino, ingénieur responsable des batteries et moteurs, et a commencé par soulever la question de l'urgence climatique : « Les problèmes que l’on a avec le changement climatique sont très sérieux, c’est un problème quotidien et il est important d’accélérer le développement des énergies durables, car il y a urgence. Cette époque n’est pas comme le passé, il est important que l’on agisse maintenant ».

Les premiers chiffres cités par Musk et Baglino ont permis de mettre en avant la part de plus en plus importante d'énergie verte mobilisable : en 2019, 76 % des nouvelles infrastructures électriques créées aux Etats-Unis étaient éoliennes ou solaires. En revanche, la part de l'énergie américaine issue du charbon est passée de 46 % en 2010 à seulement 23 % en 2020.

L'énergie a donc été la préoccupation majeure de ce Battery Day, qui a été l'occasion de soulever deux problèmes principaux. Le premier est le besoin de produire des batteries dont la capacité est évaluée en térawatts, et non plus en gigawatts. Le second est le prix des voitures électriques, encore trop élevé pour leur permettre d'occuper une part de marché significative.

« Nous n'avons pas encore de voiture abordable, mais nous en aurons dans le futur », a précisé Musk, avant de poser l'équation à résoudre pour y parvenir : « Nous devons faire baisser la courbe du coût du kWh, qui s'aplatit presque ces dernières années ».

Une nouvelle batterie cylindrique qui augmente l'autonomie de 16 %

Comme attendu, Tesla a également profité de ce Battery Day pour présenter une nouvelle batterie ! De forme cylindrique, elle affiche un gabarit plus important que celui des versions actuelles, mesurant 8 cm de long pour 4,6 cm de diamètre. L'innovation, ici, réside en l'absence de languettes de contact pour faire circuler les ions entre l'anode et la cathode.

Mais malgré une taille plus imposante, la nouvelle intégration des batteries et de leur séparateur, garantit que le temps et l'énergie nécessaires pour la recharge ne sera pas plus important que pour les batteries actuelles. Musk a aussi tenu à préciser que cette batterie « n'est pas un concept ou un rendu », et que son développement est déjà en cours.

Notons que si Tesla avait déjà réussi à faire évoluer les batteries de ses véhicules pour augmenter de 50 % leur capacité énergétique, entre 2008 et 2017, les chiffres annoncés hier pour cette nouvelle génération de batteries vont bien au-delà de ces améliorations. Le P.-D.G. promet en effet cinq fois plus d'énergie, six fois plus de puissance, et une autonomie améliorée de 16 % grâce à ces seules batteries. Elles seront aussi la première étape d'un grand plan de réduction des coûts au kWh, permettant une baisse de prix de l'ordre de 14 %.

Des usines spéciales pour produire des batteries à électrolytes solides

Ces nouvelles batteries bénéficieront également des fameuses technologies à électrolytes solides, jusqu'ici perçues comme le serpent de mer de l'énergie. Grâce aux nouvelles implantations industrielles de Tesla dans la fabrication de batterie, le « wet process » sera éliminé, permettant non seulement des batteries plus efficientes, mais également des infrastructures simplifiées.

En supprimant l'ensemble du processus dit de « séchage des cathodes », l'empreinte carbone du constructeur sur ce segment de production sera dix fois moins importante, à l'instar de l'énergie nécessaire pour fabriquer lesdites batteries. « Tesla veut être la meilleure entreprise de fabrication au monde », a déclaré Musk, précisant que l'objectif était « d'atteindre une durabilité rapide, mais aussi de conserver une compétitivité à long terme ».

C'est pour cela que les nouvelles usines ne seront pas lancées tout de suite, tout comme les nouvelles batteries. Elon Musk prévoit environ six ou sept cycles d'évolution des machines actuellement testées avant leur intégration dans un processus de production de masse. Un cycle durant environ trois mois, ces nouvelles infrastructures pourraient être lancées début 2022 au plus tôt.

En attendant, Musk a également confirmé que Tesla continuerait à se fournir chez Panasonic, LG Chem et CATL, et que ces partenariats se poursuivraient pendant la transition vers des technologies propres à la marque. Par ailleurs, ces nouvelles infrastructures permettront de réduire de 18 % le coût du kWh.

Le silicium et le nickel, métaux d'avenir pour les batteries

Outre la manière dont seront fabriquées ses batteries, la firme californienne veut également faire évoluer les métaux utilisés, en privilégiant notamment le silicium, qui peut stocker jusqu'à neuf fois plus de lithium. Cette matière pourrait en effet à elle seule réduire le prix du kWh de 5 %, et augmenter l'autonomie des voitures à hauteur de 20 %.

Pour optimiser le fonctionnement de divers métaux, Tesla prévoit aussi de fabriquer ses cathodes en interne, afin de faire évoluer les métaux présents, et d'augmenter la part de nickel présente dans celles-ci. À ce sujet, Drew Baglino a rappelé que le cobalt était actuellement le métal le plus utilisé car étant le plus stable et celui offrant un maximum d'énergie ; il a toutefois confirmé que le rapport prix/énergie du nickel en faisait un matériau d'avenir.

La production de ces cathodes se fera aux Etats-Unis, notamment en optimisant l'extraction de lithium sur le sol américain. Tesla aurait pour cela travaillé sur un processus permettant de puiser du lithium dans le sol grâce à un mélange d'argile et de sel, selon un processus qui pourrait être répété à l'infini. Selon Musk, l'Amérique du Nord possèderait assez de lithium pour électrifier la flotte américaine entière, et Tesla compte en profiter pour réduire de 80 % la pollution liée à l'acheminement de ce métal rare. Via ces cathodes, le prix du kWh serait encore réduit de 12 %.

Une Tesla à 25 000 dollars dans les trois ans

Le secteur des batteries n'est pas le seul domaine dans lequel Tesla veut prendre de l'avance sur la concurrence, en rabaissant les coûts et en augmentant l'efficacité de production. La structure des voitures fait aussi parti du plan de l'entreprise et le Model Y, futur SUV de la marque, sera conçu selon un modèle de préfabrication, avec une partie arrière faite d'un seul bloc.

L'objectif de préconcevoir les parties qui constituent le châssis est de réduire le nombre d'étapes de fabrication, mais aussi d'optimiser la structure même du véhicule. Ainsi, cette nouvelle construction comptera 79 pièces de moins que les Tesla actuelles et permettra une intégration facilitée des futurs packs batteries. Mieux structurés, ceux-ci seront bien mieux implantés et permettront de réduire le poids des modèles de 10 %, tout en faisant augmenter leur autonomie de 14 %. La rigidité des voitures, et donc leur possible caractère sportif, en sera également améliorée.

Au total, l'intégration des nouvelles batteries, usines, métaux évolués et cathodes spécifiques, dans le processus permettra une augmentation globale de l'autonomie des véhicules Tesla de 54 %. Le coût du kWh pourra être réduit de 56 % (voir graphique ci-dessous), tandis que les investissements nécessaires par gWh baisseront de 69 %. Ainsi, les futurs produits de la marque reposeront sur des groupes motopropulseurs moins coûteux que les moteurs thermiques.

Musk l'assure, il « réalisera un rêve » en proposant dans les trois prochaines années une voiture électrique et autonome à 25 000 dollars.

Coût au kWh de Tesla © Vidéo Tesla

Poursuivre une évolution toujours plus positive

Le célèbre fondateur de la marque a toutefois confirmé en fin de conférence que la mise en place de ces processus et la création de ces technologies ne seraient pas immédiates : « Il nous faudra un an à 18 mois pour commencer à réaliser pleinement les avantages et les mettre en pratique. Si nous pouvions le faire immédiatement, nous le ferions ! Nous voulons permettre de remplacer 1 % de la flotte mondiale, ce qui nous amènerait à produire 20 millions de voitures ».

Pour cela, Elon Musk sait qu'il ne doit plus réinventer sa marque, comme il a dû le faire à plusieurs reprises durant les dix dernières années, mais poursuivre le travail entamé, dont les résultats sont désormais durablement positifs.

« Nous avons eu quatre trimestres consécutifs de profit, ce qui était difficile à accomplir. C’est la preuve du travail acharné des gens chez Tesla. Le faire dans des circonstances aussi compliquées était très difficile, mais on l’a fait. Et cette année s’annonce prometteuse sur le plan du profit annuel. Pour faire du profit, on a besoin d’économies à grande échelle et de très bonnes technologies », a rappelé le P.-D.G.

Le Model Y et l'usine de Shanghai, preuves de la forme de Tesla

Lors du bilan effectué en début de conférence, le milliardaire a rappelé que la Gigafactory de Shanghai, désormais opérationnelle pour fabriquer des Model 3 , était sortie de terre en moins d'un an et demi. « Tesla est le seul constructeur étranger à avoir une usine qu’il possède à 100 % en Chine, c’est quelque chose d’énorme », a-t-il rappelé avant de se tourner vers le Model Y.

« Le lancement du Model Y a été le plus facile que l’on ait eu, ce qui montre que l’on progresse dans nos lancements », a poursuivi Musk. « Faire un prototype n’est jamais simple. Si l’on demande ce qu’est le vrai accomplissement de Tesla, ce n’est pas de faire de bons prototypes. C'est la première entreprise à atteindre un tel volume de production et à devenir profitable en un siècle. La première en 100 ans ! »

Et le bilan commercial de la marque corrobore les dires de Musk, puisqu'il a rappelé que Tesla avait augmenté de plus de 15 % les livraisons de véhicules sur les quatre derniers trimestres, malgré la période délicate du confinement lié à la pandémie de COVID-19. Dans le même temps, il note que BMW, Daimler, Fiat Chrysler, Ford, General Motors, Honda, Nissan, Toyota ou encore Volkswagen ont subi entre 10 et 25 % de diminution des immatriculations.

Si les chiffres de départ n'étaient évidemment pas les mêmes, et que les progrès apparaissent plus accessibles pour Tesla, cela montre tout de même une progression désormais bien ancrée de la firme sur le marché automobile. Malgré les tempêtes toujours promises à la marque et à son fantasque directeur, Tesla semble désormais à l'abri d'un véritable coup dur, et notamment d'une faillite qui a longtemps été perçue comme imminente, à l'époque où les finances du constructeur étaient dans le rouge. Une époque bien révolue.

Source : Conférence Battery Day de Tesla

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
46
27
Koin-Koin
Pour information, « legal affairs » se traduit par « département/service juridique »
Helios
Une Tesla de la taille d’une Mégane, je prends même à 30 000€. Ca reviendra de toute façon moins cher à l’usage qu’un véhicule thermique au même prix.
xryl
C’est sûr qu’entre une mégane et une Tesla à 30k€, c’est kif kif la même qualité de finition intérieure, mais le moteur semble plus fiable sur une Tesla. Maintenant, une i3 à 30k€, là c’est sûr que je signe tout de suite.
rogger
rappel : aux US le prix annoncé sont est Hors Taxes. La tesla ne sera pas à 25000€ mais à 30000€
JerryKhanFury
Et les batteries nucléaires en diamant dont on n’arrête pas de parler depuis deux semaines sur le net ?
smover
J’ai beaucoup aimé ce Battery Day. L’ambition de Tesla est impressionnante et la concrétiser par une vraie approche verticale complète sur les batteries est inspirante.<br /> Ils veulent innover à tous les étages :<br /> repenser les cellules avec notamment un gros gain sur le recyclage,<br /> repenser la batterie dans sa forme pour lui ajouter une nouvelle fonction de structure même du véhicule -ce qui est génial en soi-,<br /> repenser bien sûr la structure véhicule autour de ce nouveau potentiel,<br /> repenser les outils de production ;<br /> …le tout pour permettre des capacités de productions démultipliées, réduire les coûts significativement, réduire massivement l’impact environnemental sur l’ensemble du cycle de vie du produit, améliorer les performances…<br /> Et cette approche verticale est en outre un levier puissant au service du développement horizontal de Tesla (largeur de la gamme de véhicules, mais aussi des solutions de batteries de stockages, que ça soit pour le marché des particuliers comme des fermes de batteries).<br /> Bref une stratégie super cohérente et qui risque d’amplifier l’avance de Tesla sur la concurrence qui est loin d’avoir la capacité de mettre en œuvre une telle approche verticale.<br /> Clairement cela concrétise ce sur quoi Tesla investit depuis des années et fait toute la différence avec les constructeurs automobiles historiques qui sont surtout des intégrateurs de composants et solutions existantes du marché -à force de tout externaliser ils ont ce qu’ils méritent, malheureusement !.<br /> Je suis curieux de voir d’ici fin 2022 ce qu’ils auront réussi à obtenir comme résultats sur les présentations d’hier soir, mais même s’ils arrivaient à ne mettre en place que la moitié de tout ce que l’on a vu cela va faire très mal à la concurrence.<br /> A voir maintenant comment ils vont être capables d’étendre leurs réseaux de superchargeurs et de services pour faire face à la montée des volumes de ventes…
SlashDot2k19
Ça c’est juste une publication pour obtenir des financements pour poursuivre les recherches sur cette piste. Un espèce d’appât.
gerome21
Régulièrement, des startups proposent de nouvelles batteries électriques aux densités énergétiques révolutionnaires et l’imagination des rédacteurs s’enflamme sur des autonomies de milles kms et plus encore. Il n’y a qu’avec les VE que l’on parle d’autonomie, sur une voiture thermique le comparatif est la consommation au 100kms. Mais c’est un paramètre tellement peu valorisant sur une VE que ce critère est vite couvert d’opacité. Tesla n’échappe pas à cette méthode, en parlant d’une nouvelle la S playd à 3 moteurs, d’une autonomie de 520 milles environ. Les seuls points de comparaisons qui devraient être considérés sont : la consommation électrique des moteurs, la capacité énergétique de la batterie. À partir de cela on peut raisonnablement avoir une idée des possibilités du VE qui permet de savoir si l’on peut faire un Paris Lyon (entre autres) sur l’autoroute à la vitesse autorisée, avec bagages et passagers. Les autres éléments d’appréciations seront le temps de recharges, l’infrastructure, la puissance, l’état d’entretien, des points de recharges. Reste l’harmonisation des modes de payements et la comptabilisation de la rechange au KWH fourni.
stratos
Dans ce cas là vous n’avez jamais vu l’intérieur et les pièces d’une tesla, dans les bureaux d’étude on en rigole, il y a Juste à voir la jonction de la moquette ultra visible a l’entrée de porte avant. Les écarts de tôlerie pas constant, …<br /> http://www.fiches-auto.fr/articles-auto/nouveautes-automobiles/s-2346-tesla-model-y-de-gros-soucis-de-qualite-.php<br /> bref pire que logan en finition, sauf tesla c’est 70 000$
MisterGTO
Et j’imagine que dans les mêmes bureaux d’études on fait l’impasse sur l’évolution technique des Tesla tellement ces mêmes bureaux d’études sont à la ramasse…<br /> On se raccroche à ce qu’on peut, c’est humain
Nmut
A part le cout, l’énergie pour la produire, le poids, le volume et le danger des radiations, on doit pouvoir les utiliser dans un véhicule…<br /> Mais pas pour faire de l’autoroute, à quelques km/h vu l’énergie produite, même pas sur que cela soit suffisant pour déplacer la batterie (plutôt une pile d’ailleurs) elle-même!
smover
Hier dans ce Battery Day la Plaid n’a été qu’un sujet de 5 minutes tout à la fin.<br /> Le gros focus était surtout de montrer ce que Tesla mettait en œuvre pour réduire les coûts et améliorer ses technos sur toute la chaîne de valeur tout en démultipliant ses capacités de production, ce que j’ai trouvé rafraîchissant effectivement face aux histoires habituelles d’autonomie.
arghoops
Une i3 avec un coffre de Clio à 30K tu signes direct?<br /> Et ben…
illuminati
Tesla a plus d’argent en banque que le total de ses dettes.
illuminati
C’est sur que le look de la voiture est bien plus important que son comportement routier, sa sécurité, et son niveau technologique.
Lord_Crazy
Ta Logan a le même auto-pilot je suppose. Les bureaux d’étude peuvent rigoler au sujet de la moquette tant qu’ils veulent, en attendant leurs PDG eux-mêmes reconnaissent l’avance technologique de Tesla. Bref chacun son truc.
gerome21
C’est très juste, il ne faut pas mettre en avant l’autonomie d’une VE, l’important, c’est la consommation électrique des moteurs, la capacité énergétique de la batterie. À partir de cela on peut raisonnablement avoir une idée des possibilités du VE qui permet de savoir si l’on peut faire un Paris Lyon (entre autres) sur l’autoroute à la vitesse autorisée, avec bagages et passagers. Les autres éléments d’appréciations seront le temps de recharges, l’infrastructure, la puissance, l’état d’entretien, des points de recharges. Un point très important, c’est aussi l’harmonisation des modes de payements et la comptabilisation de la rechange au KWH fourni. Si tous ces critères sont réunis la VE supplantera naturellement la voiture thermique. Quant à l’annonce d’une Tesla S plaid, au prix d’environ 140 000€ on peut comprendre que cette annonce n’allait pas monopoliser la conférence, surtout au regard des finitions tant de l’extérieur, que de l’intérieur des véhicules de la marque. Mais au-delà de toutes les considérations sur la technologie des batteries de VE, en matière d’annonces et de vœux pieux, Elon Musk est le champion toutes catégories du marketing.
duck69
chapeau pour l’auteur de l’article , vraiment complet et facile à lire.<br /> ça deviens rare sur internet.
sebstein
J’ai pas compris l’histoire de la diminution du coût du kWh… Tesla n’est pas une centrale électrique… alors augmenter l’efficience électrique je veux bien, mais diminuer le coût du kWh, vraiment, ça m’échappe…
MisterGTO
gerome21:<br /> Quant à l’annonce d’une Tesla S plaid, au prix d’environ 140 000€ on peut comprendre que cette annonce n’allait pas monopoliser la conférence, surtout au regard des finitions tant de l’extérieur, que de l’intérieur des véhicules de la marque.<br /> T’es rentré dans la Model S plaid? T’es bien pistonné dis donc.<br /> Que cette annonce soit du marketing est une évidence, au même titre que les dernières annonces de de Lucid Motor l’étaient également.<br /> Mais c’est passer à coté du plus important : des performances largement en hausse (personnellement je me fous des performances pures) ainsi qu’une autonomie de 830km (à comparer avec la Taycan lol) qui prouvent que Tesla domine encore techniquement.<br /> J’imagine que la réponse de Lucid ne va pas tarder (Porche on oublie)<br /> De toutes manières, comme le dit @smover, s’attarder sur la Model S Plaid n’a aucune utilité, c’est le bonus habituel que donne Musk lors de ses conférences.<br /> Ce qui compte c’est la ligne claire sur l’évolution des coûts et les moyens d’y parvenir.<br /> Sans oublier un truc que beaucoup de détracteurs oublient mais qui est de nouveau avéré : la capacité hors-norme de Tesla a utiliser son retour d’expérience : l’usine de Chine a été construite beaucoup plus rapidement que l’usine américaine, puis celle de Berlin est en passe d’aller encore plus vite et enfin cette du Texas va l’être encore plus rapidement.
cpicchio
Simple, tous les constructeurs cherchent à diminuer le prix du pack batterie et suivent son coût ramené à un KWH, histoire de pouvoir comparer les progrès dans la durée.
phil995511
Il faudrait déjà que Tesla arrête de prendre ses clients européens pour des idiots…<br /> Le modèle 3 de base coûte 31’690 $ ( 27’065 € ) aux USA, il est vendu 49’600 € aux clients français soit 22’535 € de plus qu’aux Etats Unis !?!<br /> Je vous laisse faire les calculs pour les autres modèles…
xryl
Elle n’a même pas un coffre de Clio, mais vu l’usage que j’en ai, ça me suffit largement. La différence, c’est qu’une Clio, 2 ans après elle a perdu la moitié de sa valeur, alors que la BMW, elle c’est 30%. Donc au final, la i3 à 30k, tu perds 10k en 2 ans alors qu’avec une Renault, c’est plutôt 12/14k. Niveau finition, il n’y a pas photo, niveau confort de conduit pareil, bref, aucun intérêt pour la marque francojaponaise.
MisterGTO
phil995511:<br /> Il faudrait déjà que Tesla arrête de prendre ses clients européens pour des idiots…<br /> Et bien commence déjà par éviter les grosses erreurs :<br /> C’est 37990$ est aux US (le prix que tu donnes tient compte d’autres choses, une sale manie chez Tesla)<br /> Et c’est également hors-taxes.<br /> Donc 32500€ HT<br /> En France c’est 41300€ HT<br /> Tu ajoutes la taxe d’importation + transports aux 32500€ et c’est tout de suite largement moins important comme différence.<br /> image1261×850 49.9 KB
xryl
Simplement parce que le kWh, c’est qui compose le coût principal du véhicule (chez Tesla en tout cas). Pour un véhicule à 35k$ (donc ~25k$ de BOM), la batterie ne doit pas dépasser 7/8k$.<br /> Combien de km tu peux faire entrer dans ce prix, c’est ce qui fait ton argument de vente.<br /> Si le prix du kWh chute de 10%, soit tu augmentes ta marge, soit tu augmentes l’autonomie et donc l’argument commercial. Pour l’instant Tesla privilégie le deuxième cas, et je ne pense pas que ça va changer.
cpicchio
Très décevant car il annonce ce que tous les fabriquants de batteries sont en train de faire avec une promesse moyen terme aléatoire sur les batteries dites solides.<br /> Les investisseurs n’ont pas été bernés, l’action a dévissé hier.<br /> Et pour revenir sur les chiffres de ventes, les constructeurs ‘classiques’ ont plus progressé cette année sur la branche VE que TESLA (exemple de Renault par exemple en Europe). Le risque pour eux est de se faire dépasser, surtout qu’un modèle dans le segment B ou C (le plus adapté aux attentes de la majorité des clients) n’arrivera que dans quelques années.
cpicchio
Et les taxes d’importation ?<br /> Le client Américain pourrait dire la même chose sur la bouteille de Veuve Cliquot
nirgal76
Ce sont 2 choses différentes. Etre très en avance techniquement ne les empêchent pas d’être un retrait coté finition. Vaut mieux ça que l’inverse c’est clair, mais à ce prix, la finition pourrait être supérieure quand même, on peut vénérer tesla et admettre ça quand même non ?
stratos
Les tesla fanboy il faut pas les choquer<br /> La réponse était à un commentaire<br /> " c’est kif kif la même qualité de finition intérieure, mais le moteur semble plus fiable sur une Tesla."<br /> Non la finition il y a 2 monde, l’un un constructeur qui sait faire une voiture, et l’autre qui a une belle techno de conduite semi-autonome et des batteries correctes, mais le reste est d’une piètre qualité, ca ne serait même pas validé chez un constructeur normale.<br /> Les autres constructeurs travaillent ensemble avec bosh et autres sur la conduite semi-autonome ca permet de repartir les couts, des techno fiable, qui vont évoluer suivant les lois,…
Asakha1
C’est encore un concept, rien de concret… Théoriquement, elle stocke environ 10 fois plus d’énergie qu’une batterie chimique, mais à 10μW/cm³ de puissance, c’est pas ça qui va faire rouler les voitures électriques !
MisterGTO
nirgal76:<br /> on peut vénérer tesla et admettre ça quand même non ?<br /> Je suis le premier à l’admettre et à le dire et redire <br /> J’ai payé assez cher ma Toyota il y a quelques années et c’était clairement pas pour l’aspect finition ou esthétique de la planche de bord, mais pour la technique et la fiabilité <br /> stratos:<br /> des batteries correctes,<br /> Ok, rien qu’avec ça je comprends mieux ton point de vue qui est tout sauf objectif car pour oser utiliser le terme «&nbsp;correct&nbsp;», il faut franchement pas manquer de culot.<br /> stratos:<br /> Les autres constructeurs travaillent ensemble avec bosh et autres sur la conduite semi-autonome ca permet de repartir les couts,<br /> Oui oui bien sur…<br /> Ils répartissent tellement les coûts et seront tellement dépendant de fournisseurs qu’ils ne pourront pas optimiser leur développement.<br /> Et la théorie c’est bien mais il arrive un moment où il faut se confronter à la réalité d’une manière ou d’une autre et accumuler les km dans le plus de conditions possibles.<br /> Il ne faut pas se faire d’illusions, les européens sont totalement à la ramasse et Tesla et/ou Waymo risquent de rafler la mise.<br /> Mais certains seront contents, les finitions européennes sont meilleures
sebstein
Ah, ok, donc le prix au kWh stockable dans la batterie… au temps pour moi, je n’avais pas vu ça sous cet angle.
sebstein
Oui, je n’avais pas vu ça sous cet angle… je pensais le prix au kWh de roulage…
SlashDot2k19
Je répondais au sujet des batteries avec des nano-diamants radioactifs, étude publiée par une start-up (NDB) et donc pas par Tesla.
gerome21
Les deux Testa S que j’ai eu l’occasion de conduire ne m’ont pas impressionné, tant s’en faut, sur le plan des finitions. Peut-être qu’avec le modèle S Plaid, les choses seront améliorées, (eu égard à son prix) cela reste tout de même à voir si tous les modèles finissent par être construits en Chine. Par contre la problématique de la VE sera résolue lorsqu’elle répondra aux questions légitimes de l’utilisateur. À savoir, non pas l’autonomie, ce qui ne veut rien dire, mais la consommation électrique du ou des moteurs et la quantité d’électricité stockée dans la batterie. Pour le reste, on peut s’ébaudir des prouesses techniques, et, d’ailleurs concrètes, de Tesla, (car je ne suis ni un détracteur de ce constructeur ni de la VE) mais, la réalité sera toujours là pour remettre les pendules à l’heure : Le poids de la batterie à traîner, le temps de recharge d’une batterie, l’imbroglio de la fourniture électrique, etc.
carinae
Les européens ne sont pas si a la ramasse que et puis tu connais la fable de La Fontaine celle du lièvre et de la tortue… Pour l’instant Tesla a de l’avance mais cela pourrait vite changer compte tenu des moyens engagés par les autres constructeurs … Et ça pourrait encore plus vite changer si l’hydrogène se généralise (mais on y est pas encore loin de la )<br /> C’est pour ça que s’ils veulent perdurer comme constructeur digne de ce nom la finition doit être a l’avenant (d’après certains retours mais c’est souvent ce qui est reproché aux voitures américaines…)
MisterGTO
carinae:<br /> Et ça pourrait encore plus vite changer si l’hydrogène se généralise (mais on y est pas encore loin de la )<br /> L’hydrogène est mort avant même d’avoir commencé pour les voitures (et certainement les camions)<br /> C’est perdu d’avance pour une seule raison : avec de l’H2 il faut 3 fois plus d’énergie pour produire la même quantité d’énergie qu’une batterie au niveau du moteur de la voiture.<br /> Et le renouvelable ne changera pas le problème, il sera toujours préférable (et de très loin) d’utiliser les renouvelables pour charger les voitures.<br /> Sans oublier de parler du réseau de distribution de l’hydrogène qui couterait une fortune.<br /> Chez Tesla ils sont pas totalement débiles, même s’ils semblent encore loin des standards européens ils tiennent compte des critiques sur les finitions (C’est pas moi qui l’invente, c’est le décortiqueur de voiture Munroe qui le dit alors qu’il avait violemment dit ce qu’il pensait de ce domaine au début de la Model 3)<br /> Mais leur priorité est clairement le développement technique car ce ne sont pas les finitions qui donneront plus d’autonomie aux voitures et qui baisseront les coûts <br /> Personnellement (et je ne suis pas le seul), je préfère les voir encore innover et d’utiliser au mieux les spécificités des batteries (rien que l’idée de faire participer directement les batteries à la structure des voitures me parait prometteuse), diminuer fortement les coûts au point d’envisager un plus petit modèle à 25000$, la disparition du cobalt dans leurs batteries, 10x moins (je crois) d’énergie utilisée pour fabriquer les cellules…<br /> C’est ça qui est important pour notre avenir, pas les finitions.
carinae
tout a fait d’accord, il vaut mieux qu’ils innovent plutôt que de s’attacher aux finitions. <br /> Par contre je ne suis pas tout a fait d’accord concernant l’hydrogène. C’est vrai qu’il faut pas mal d’énergie pour casser les molécules d’H2O mais avec électrolyse couplé a de la production énergétique propre … il y a peut-être quelque chose a faire. Concernant le réseau de distribution c’est un peu le même problème qu’avec électricité ou l’essence … rien d’insurmontable. Mais bon … on n’y est pas encore et loin de la …
gerome21
Je le répète, l’autonomie d’une VE ça ne veut rien dire, ce qui importe, c’est consommation électrique aux 100kms à une vitesse donnée et quelle quantité d’électricité embarquée. Pour une Tesla 3 c’est 18,2 kWh/100 km, en ville, 20,6 kWh/100, sur route, 25,3 kWh/100 sur autoroute. Si la batterie peut stocker 80 kWh il suffit de faire le calcul du nombre de km que l’on peut espérer faire. Sinon si l’on se réfère juste à l’autonomie, à 40 km à l’heure on peut faire un Paris Marseille.
rexxie
Tu savais qu’une voiture à hydrogène est une électrique complète infirmée d’une plus petite batterie (donc, moins de puissance) et encombrée de la pile à hydrogène ( qui doit être périodiquement remplacée $$$ ) et du réservoir (extrêmement dangereux, avec date de péremption) ?<br /> Pourquoi? Parce que la molécule d’hydrogène, par sa petitesse, effrite l’acier et s’infiltre partout dans les joints et raccords $$$. On doit remplacer tous les tuyaux périodiquement, et ça n’empêche pas les très onéreuses stations d’exploser.<br /> Il n’y a que les hydrocarburiens fossiles qui poussent sur l’hydrogène, n’importe quoi pour contrer les pures électriques.<br /> Je vois ça d’ici 100 000 bagnoles à hydrogène qui crachent de l’eau en ville… Sauna gratuit l’été et patinoire en hiver!
Palou
phil995511:<br /> Il faudrait déjà que Tesla arrête de prendre ses clients européens pour des idiots…<br /> cela concerne TOUS les constructeurs hors français, pas que Tesla (taxe d’importation, TVA, frais d’homologation, etc…)
orionb1
je comprends que l’article n’est pas un article de fonds / d’analyse et d’abord une retranscription de ce qu’a dit Musk mais j’aurais quand même apprécié un peu plus d’explications<br /> j’ai l’impression que Musk a surtout dit ce qu’il avait envie de dire vu que certains chiffres ont l’air un peu paradoxaux, comme s’il nous manquait des pièces au puzzle<br /> par exemple :<br /> «&nbsp;Le P.-D.G. promet en effet cinq fois plus d’énergie, six fois plus de puissance, et une autonomie améliorée de 16 % grâce à ces seules batteries. Elles seront aussi la première étape d’un grand plan de réduction des coûts au kWh, permettant une baisse de prix de l’ordre de 14 %.&nbsp;»<br /> 5*, 6* mais seulement 16% d’autonomie en plus et seulement 14% de baisse de prix. On commence par des chiffres qui ont l’air miraculeux pour au final se dire qu’il doit y avoir d’autres désavantages dont on ne fait pas mention (coût ? poids ?) puisque c’est fameusement tempéré au niveau de l’autonomie et du poids<br /> par ailleurs, j’aimerais parfois un peu plus d’esprit critique, mais on va me dire que les commentaires sont là pour ça<br /> quand il dit<br /> " Tesla avait augmenté de plus de 15 % les livraisons de véhicules sur les quatre derniers trimestres"<br /> c’est habile car ça donne l’impression que c’est une augmentation continue alors que les deux premiers trimestres 2020 ont été en baisse par rapport à aux deux derniers 2019
cpicchio
De toutes les façons, on arrive aux limites de la technologie actuelle qui ne pourra évoluer que modérément avant de ‘vraies’ ruptures comme les batteries type solides.<br /> Les annonces de Musk traduisent ceci au delà d’un habile habillage marketing.<br /> La bataille des prochaines années se situera plus sur la baisse des prix que sur l’augmentation de l’autonomie.
MisterGTO
cpicchio:<br /> Les annonces de Musk traduisent ceci au delà d’un habile habillage marketing.<br /> La bataille des prochaines années se situera plus sur la baisse des prix que sur l’augmentation de l’autonomie.<br /> Tellement marketing sa dernière conférence que cela n’a pas plus à certains.<br /> Pour ceux qui veulent un avis d’une personne qui connait les Tesla et le domaine automobile bien mieux que nous tous réunis et qui au début de la Model 3 n’a pas hésité à dire tout me mal qu’il pensait de la voiture, cette interview faite peu de temps après le Battery Day devrait donner de quoi réfléchir.<br /> Je rappelle qu’il vend également ses rapports à qui le veut (Les constructeurs chinois/coréens/japonais semblent tous les acheter ainsi que quelques européens) et que mettre par avance de coté son avis est une grosse erreur je pense.<br /> Dans cette interview (ou une autre en fait, j’ai oublié), il parle rapidement des finitions et conclue en disant «&nbsp;oui c’est pas très bien fini mais on s’en moque, c’est passer à coté de ce qui est réellement important&nbsp;»<br />
Blackalf
MisterGTO:<br /> Dans cette interview (ou une autre en fait, j’ai oublié), il parle rapidement des finitions et conclue en disant «&nbsp;oui c’est pas très bien fini mais on s’en moque, c’est passer à coté de ce qui est réellement important&nbsp;»<br /> On sait donc maintenant d’où tu tiens cette opinion que tu as écrite plusieurs fois déjà : c’est l’avis de quelqu’un d’autre que tu répètes.
MisterGTO
Blackalf:<br /> On sait donc maintenant d’où tu tiens cette opinion que tu as écrite plusieurs fois déjà : c’est l’avis de quelqu’un d’autre que tu répètes.<br /> N’ayant pas désossé une Tesla et d’autres voitures, je n’ai jamais dit que j’étais expert et n’ai jamais caché que je me faisais ma propre opinion à partir de diverses sources qui, sauf preuves indiquant qu’ils disent n’importe quoi, me paraissent avoir un avis bien plus objectif que nous tous réunis, comme dit plus haut <br /> J’ai l’impression que ce mec connait son domaine bien plus que nous tous et que son avis mérite d’être pris en compte <br /> Et c’est pareil dans d’autres domaines où j’ai pu donner diverses sources, je n’ai jamais dit que j’étais expert, je me base sur des avis qui émanent de personnes qui s’y connaissent un peu mieux que moi (avec réserves et tout ça)
cpicchio
Ne mélangeons pas tout et je n’ai par parlé de problème de finition mais des annonces peu convaincantes de Musk sur les batteries.<br /> Je n’ai pas été convaincu, mais ceci, tout le monde s’en fout et c’est normal <br /> Par contre, les analystes financiers qui s’appuient sur des experts du secteur n’ont pas apprécié les annonces faites et pensent que TESLA est en train de perdre son avance technologique mais qu’ils s’organisent pour accélérer la baisse des prix en internalisant la production des batteries.<br /> A défaut d’innover, TESLA est en train de gagner des galons au niveau industriel.
cpicchio
Les financiers ont toujours le dernier mot, pas les ingénieurs.<br /> D’un point de vue purement économique, la valorisation de TESLA ressemble à une bulle spéculative : 1% de la part de marché mondiale pour 25% de la valorisation totale des constructeurs.<br /> Les investisseurs valorisent effectivement la promesse de croissance du chiffre d’affaire mais vas-t-elle venir ?<br /> Désolé, mais je ne sais pas où vous avez vu que TESLA avait de l’avance dans les batteries. Ils sont dans une phase d’optimisation mais croire que les concurrents (ici PANASONIC &amp; co) ont clairement d’autres moyens et compétences pour avancer aussi vite si ce n’est pas plus.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

The Mandalorian : une saison 4 possiblement confirmée par un acteur de la série
Razer offre le sans-fil à ses accessoires gamers les plus populaires
Microsoft Defender, l'antivirus gratuit de Windows, va être réorganisé et simplifié
Le navigateur Opera GX joue désormais de la musique qui s'adapte à votre navigation
Microsoft Edge s'invite sur Linux le mois prochain
Epic investit massivement dans Core, outil de création de jeux vidéo facile d'accès
Avant l'Europe, OPPO lance le Reno 4 en Inde
Sur Amazon, la Xbox One X a vu son rang au classement des ventes augmenter de 747 %
Du plastique polluant les océans, HP fait des PC portables sous Intel 11e génération
Microsoft souhaite racheter d'autres studios, Bethesda restera en semi-indépendance
Haut de page