Samsung Foundry : la techno de gravure en 5 nm en approche

Nathan Le Gohlisse Contributeur
11 juillet 2019 à 13h16
0
samsung logo

C'est officiel, Samsung Foundry met en branle sa gravure en 5nm. La branche du géant coréen vient en effet de certifier les outils de conception « full flow » Cadence et Synopsys pour sa gravure 5LPE par lithographie extrême ultraviolet. Ces systèmes sont requis par les fabricants de puces pour concevoir rapidement des designs adaptés aux process de gravure avancés.

En investissant sur la gravure en 5 nm, Samsung Foundry cherche à maintenir son rang parmi les grands fondeurs internationaux. On apprend que son procédé 5 nm 5LPE utilise notamment des noyaux ARM Cortex-A53 et ARM Cortex-A57. La certification annoncée pour les outils Synopsys Fusion Design Platform et Cadence Full-Flow Digital Solution signifie concrètement qu'ils répondent aux standards et aux exigences de Samsung Foundry. Leur utilisation par les concepteurs de puces doit donc permettre, en théorie, des performances de haute volée et un rendement optimal pour la gravure en 5 nm LPE .

Des performances 10% supérieures à la gravure en 7nm


La gravure 5LPE de Samsung a cela de particulier qu'elle se base sur des transistors FinFET, tout en s'appuyant sur une nouvelle architecture de cellules standard, explique AnandTech. Par ailleurs, le procédé 5LPE est capable d'utiliser à la fois des systèmes de balayage par DUV (Deep UV) et EUV (Extrême Ultraviolet). De quoi permettre une plus grande souplesse sur les chaînes de production.

Par rapport à la gravure en 7 nm LPP, le nouveau précédé de Samsung permet une « efficacité logique » accrue de 25%. Les puces gravées en 5 nm via le procédé du groupe coréen peuvent aussi profiter - au choix - de 10 % de performances supplémentaires face aux puces 7 nm, ou de 20% de consommation énergétique en moins.

La prochaine usine de Samsung équipée d'entrée de jeu pour le process 5LPE ?


Comme l'explique AnandTech, il est fort probable que Samsung opte dès le départ pour l'installation de lignes de production dédiées au 5LPE dès l'ouverture de son site de Hwaseong. Dédiée à la production par lithographie extrême ultraviolet, cette nouvelle usine doit ouvrir ses portes dès cette année et entamer la production de gros volumes courant 2020.

Le site aura toutefois nécessité un investissement considérable pour Samsung, chiffré à près de 4,6 milliards de dollars.

Source : AnandTech
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
scroll top