Samsung Foundry : la techno de gravure en 5 nm en approche

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
11 juillet 2019 à 13h16
0
samsung logo

C'est officiel, Samsung Foundry met en branle sa gravure en 5nm. La branche du géant coréen vient en effet de certifier les outils de conception « full flow » Cadence et Synopsys pour sa gravure 5LPE par lithographie extrême ultraviolet. Ces systèmes sont requis par les fabricants de puces pour concevoir rapidement des designs adaptés aux process de gravure avancés.

En investissant sur la gravure en 5 nm, Samsung Foundry cherche à maintenir son rang parmi les grands fondeurs internationaux. On apprend que son procédé 5 nm 5LPE utilise notamment des noyaux ARM Cortex-A53 et ARM Cortex-A57. La certification annoncée pour les outils Synopsys Fusion Design Platform et Cadence Full-Flow Digital Solution signifie concrètement qu'ils répondent aux standards et aux exigences de Samsung Foundry. Leur utilisation par les concepteurs de puces doit donc permettre, en théorie, des performances de haute volée et un rendement optimal pour la gravure en 5 nm LPE .

Des performances 10% supérieures à la gravure en 7nm

La gravure 5LPE de Samsung a cela de particulier qu'elle se base sur des transistors FinFET, tout en s'appuyant sur une nouvelle architecture de cellules standard, explique AnandTech. Par ailleurs, le procédé 5LPE est capable d'utiliser à la fois des systèmes de balayage par DUV (Deep UV) et EUV (Extrême Ultraviolet). De quoi permettre une plus grande souplesse sur les chaînes de production.

Par rapport à la gravure en 7 nm LPP, le nouveau précédé de Samsung permet une « efficacité logique » accrue de 25%. Les puces gravées en 5 nm via le procédé du groupe coréen peuvent aussi profiter - au choix - de 10 % de performances supplémentaires face aux puces 7 nm, ou de 20% de consommation énergétique en moins.

La prochaine usine de Samsung équipée d'entrée de jeu pour le process 5LPE ?

Comme l'explique AnandTech, il est fort probable que Samsung opte dès le départ pour l'installation de lignes de production dédiées au 5LPE dès l'ouverture de son site de Hwaseong. Dédiée à la production par lithographie extrême ultraviolet, cette nouvelle usine doit ouvrir ses portes dès cette année et entamer la production de gros volumes courant 2020.

Le site aura toutefois nécessité un investissement considérable pour Samsung, chiffré à près de 4,6 milliards de dollars.

Source : AnandTech
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
Gaix-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
scroll top