Affectés par l'affaire Huawei, amortis par Apple : les résultats de Samsung au plus bas depuis 2016

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
08 juillet 2019 à 12h23
0
Samsung logo
© Samsung

Samsung a publié en fin de semaine dernière ses prévisions pour le second trimestre 2019. La firme prédit notamment à ses actionnaires une diminution majeure de son profit... et dans une moindre mesure de ses revenus.

Mauvaise passe pour Samsung. Dans ses dernières prévisions, la firme fait part à ses actionnaires d'une baisse prochaine de 56% de son profit, pour 5,56 milliards de dollars. Attendu pour le second trimestre de son année fiscale 2019, ce décrochage doit s'accompagner chez Samsung d'une perte de 4% de revenus pour 47,89 milliards de dollars. Une situation que le géant coréen n'avait pas connue depuis plus de deux ans.

Samsung tributaire de ses concurrents

En effet, les chiffres communiqués par Samsung ne sont pas sans rappeler la situation périlleuse connue par le groupe durant les mois ayant suivi le fiasco du Galaxy Note 7 sur le marché. Flagship de la marque lancé entre août et octobre 2016, il avait été rappelé mondialement en fin d'année suite à des cas de surchauffe et d'explosion.

Si Samsung ne dévoile pas les raisons officielles de ces nouvelles difficultés, les analystes tendent à expliquer cette chute spectaculaire de profit par les récentes mésaventures de Huawei, client important pour Samsung, qui ne peut désormais plus lui vendre certaines puces - mémoire notamment. Pour autant, l'actuelle brasse coulée du géant chinois n'est pas sans faciliter la tâche de Samsung sur certains marchés, explique The Verge.

Quand Apple sauve le Q2 2019 de Samsung

Reste Apple, qui joue ici un rôle salvateur à l'égard d'un Samsung en perdition. Les prévisions du constructeur coréen auraient effectivement pu être pires sans le bilan positif de sa division « display », boostée par un paiement unique de 684 millions de dollars provenant d'Apple. Un versement convenu entre les deux groupe en guise de dédommagement pour les commandes d'écran OLED... inférieures à celles initialement promises par la firme de Cupertino.

Rappelons que Samsung doit pour sa part lancer son Galaxy Note 10 le 7 août. Un smartphone potentiellement synonyme de nouvel élan pour la firme, qui doit en revanche toujours communiquer une date de lancement précise (et surtout définitive) pour son smartphone pliable Galaxy Fold - ce dernier ayant nécessité de lourds investissement et dont le succès est encore très sujet à cautions.

Source : The Verge
4
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
L’ONU tire le signal d’alarme sur la production massive de batteries de voitures électriques
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
La 5G, une technologie pour
Emmanuel Macron débarque sur... TikTok, pour féliciter les lauréats du bac 2020
Démarchage téléphonique : le parlement donne son feu vert contre les appels abusifs... ce qu'il faut retenir
Tesla : le niveau 5 d'autonomie des véhicules, le plus élevé, serait bientôt atteint, d'après Elon Musk
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
YouTube : préparez-vous à voir davantage de publicités
scroll top