Affaire TomorrowNow : Oracle veut un nouveau procès contre SAP

01 juin 2018 à 15h36
0
Oracle est mécontent de la condamnation de SAP au règlement d'une amende de 272 millions de dollars dans une affaire d'utilisation jugée frauduleuse du support client en ligne. L'éditeur américain indique qu'il préfère que s'ouvre un nouveau procès.

00FA000001641068-photo-oracle-logo.jpg
En septembre dernier, la justice américaine avait condamné SAP au versement de 272 millions de dollars à son concurrent Oracle. Ce dernier avait alors expliqué qu'il ne se satisferait pas à cette décision mais était resté flou sur sa stratégie. Cette fois, l'éditeur est plus clair puisqu'il vient d'indiquer qu'il comptait à nouveau saisir la justice contre SAP.

Pour rappel, les faits remontent à 2007. A l'époque, l'américain Oracle avait déposé plainte contre l'allemand SAP et sa filiale américaine TomorrowNow pour « vols de données à grande échelle ». Oracle accusait son concurrent d'accéder sans y être autorisé à son support client en ligne pour voler des logiciels. Par ce biais, SAP aurait copié des milliers de solutions sous copyright et d'autres données confidentielles, afin de constituer une base illicite sur ses propres serveurs.

Mécontent de la décision de la justice américaine, Oracle entend donc à nouveau faire valoir ses droits et a demandé à la Cour de rejuger le procès. De son côté, SAP avait certes reconnu l'existence de certaines irrégularités dans ses pratiques mais avait récusé toute accusation pour vol de logiciels. Reste à savoir si la justice acceptera d'entendre une fois encore les arguments des deux firmes.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

BlackBerry DevCon : pour son PlayBook OS 2.0, RIM promet un navigateur exemplaire
Facebook : la définition de
Olympus OM-D E-M5 : un hybride haut de gamme inspiré par l'argentique
Microblogs : la Chine presse les internautes de s'enregistrer sous leur véritable nom
Forfaits illimités : l'UFC-Que Choisir demande plus de précisions
Touchpad : HP offre sa version du code source d'Android à l'équipe Cyanogen
Nokia s'oriente vers la suppression de 4000 emplois
Chrome disponible sur Android... mais uniquement Ice Cream Sandwich
Free condamné à 100.000 euros d'amende pour
Corel finalise le rachat de Roxio, éditeur de la suite Creator
Haut de page