Brevets : Nvidia plie en justice contre Samsung

01 juin 2018 à 15h36
0
Nvidia a perdu la première manche de sa bataille judiciaire contre Samsung et Qualcomm.

Samsung et Qualcomm n'ont pas violé des brevets détenus par Nvidia. Voilà ce qu'a estimé le juge Thomas Pender, de l'International Trade Commission des États-Unis, à la suite d'une plainte déposée par le fabricant de GPU en septembre 2014. Nvidia considère que Samsung viole ses technologies dans ses mobiles Galaxy S5, Note 3, Note 4 et Note Edge et tablettes Tab S, Note Pro et Tab 2. Et voulait les retirer des États-Unis.

À l'origine, la plainte de Nvidia portait sur sept brevets, dont quatre ont été retirés en juin dernier par le plaignant lui-même. Les trois restants concernaient des « opérations de vertex », de « multithreading » et « shadow mapping ». Pour ce dernier brevet, Samsung a été reconnu coupable de violation. Seulement, la cour a trouvé un brevet antérieur et a décidé d'invalider celui de Nvidia... qui a demandé un réexamen.


À lire également :

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Orange lance Cash, un concurrent d'Apple Pay
Promo B&You : un forfait 24/24 pour 1 euro/mois, deux petits forfaits pour 5 euros
La Poste livrera-t-elle des colis le dimanche ?
Apple et Dropbox s'opposent publiquement à la loi de surveillance massive aux Etats-Unis
Sephora dévoile son magasin hyper high tech
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page