Brevets : Samsung veut bloquer les ventes de GPU Nvidia

Par
Le 24 novembre 2014
 0
Après avoir répliqué une première fois aux accusations de Nvidia, Samsung dépose plainte pour violation de brevets contre le fabricant de cartes graphiques auprès de la Commission du commerce international des Etats-Unis. Son objectif : faire interdire les ventes d'appareils équipés de processeurs graphiques GeForce et de puces mobiles Tegra.

00c8000005999102-photo-nvidia-gtx-770-gpu.jpg
La guerre des brevets entre Nvidia et Samsung bat son plein. Après avoir traîné le fabricant de cartes graphiques en justice, Samsung dépose plainte auprès de la Commission du commerce international des Etats-Unis. Le sud-coréen cherche à faire retirer les puces graphiques Nvidia GeForce et les processeurs mobiles Tegra du marché américain.

Si la manœuvre aboutit, Nvidia ne sera pas la seule société affectée. Les fabricants qui emploient les technologies mises en cause dans certains de leurs produits devront également cesser de les vendre. Samsung évoque notamment les constructeurs de cartes graphiques Biostar et EVGA, l'équipementier et développeur de jeux vidéo Mad Catz, la console sous Android OUYA et la tablette Wikipad.

Le dépôt de plainte fait suite à une action en justice lancée par le sud-coréen le 4 novembre dernier. Après avoir été accusé par Nvidia de violation de brevets au mois de septembre, Samsung avait répliqué avec les mêmes arguments. Ce dernier avait reproché au constructeur de cartes graphiques la violation de 6 brevets lui appartenant, et d'avoir trompé les consommateurs quant aux performances de ses produits. De son côté, Nvidia reprochait à Samsung d'avoir utilisé ses brevets sans son accord pour les phablettes Galaxy Note 4 et Note Edge.

Samsung n'est pas le seul dans le viseur de Nvidia. L'accusation portée en septembre concernait aussi le fabricant de processeurs pour mobiles Qualcomm. Par ailleurs, Apple utilise également des brevets appartenant à Nvidia. Il pourrait donc, lui aussi, être mis en cause par le constructeur de cartes graphiques. Tout dépendra des négociations qui auront lieu entre les deux géants. Des discussions qui, dans le cas de Samsung, s'étaient soldées par un échec.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top