Microsoft décroche le contrat JEDI du Pentagone pour 10 milliards de dollars

28 octobre 2019 à 09h12
0
Microsoft_cropped_0x0

L'éditeur va être en charge de la modernisation des systèmes informatiques de la Défense américaine. Amazon était favori pour récupérer le contrat mais les relations glaciales entre Jeff Bezos et Donald Trump ont pu jouer en sa défaveur.

Un contrat de dix ans portant sur des solutions de Cloud-computing

Après un feuilleton de plusieurs mois, c'est finalement Microsoft qui récupère le contrat JEDI, pour Joint Enterprise Defense Infrastructure. L'éditeur américain sera chargé durant les dix prochaines années de moderniser les infrastructures informatiques militaires et de proposer un stockage en ligne sécurisé en s'appuyant sur sa plateforme de Cloud-computing Azure.

Comme le rapporte le New York Times, les systèmes informatiques utilisés aujourd'hui par le Pentagone datent des années 1980 et 1990 et ne sont plus assez performants malgré les milliards de dollars dépensés par l'armée américaine pour les améliorer.

Cette décision est toutefois une surprise. Durant toute la durée de l'appel d'offre, Amazon faisait figure d'archi-favori, notamment après le retrait de la candidature de Google qui a préféré renoncer au contrat suite à des protestations en interne de ses employés.

Dans un communiqué, Amazon fait part de sa stupéfaction : « AWS est le leader incontesté de l'informatique dans le Cloud, et une évaluation détaillée portant uniquement sur des offres comparatives a clairement conduit à une conclusion différente ».

L'inimitié entre Donald Trump et Jeff Bezos pourrait avoir joué dans cette décision

Les raisons de cette attribution à Microsoft pourraient être d'ordre politique. Le président des Etats-Unis Donald Trump entretient une animosité de notoriété publique envers Jeff Bezos, P.-D.G. fondateur d'Amazon mais également propriétaire du Washington Post.

Le quotidien n'a pas été tendre avec la politique défendue par Donald Trump et ce dernier l'a accusé à de nombreuses reprises de diffuser des « fake news », le renommant au passage l'« Amazon Washington Post ».

« Le processus d'acquisition s'est déroulé conformément aux lois et règlements en vigueur », se défend le ministère de la Défense mais l'ancien ministre Jim Mattis explique dans un livre paru il y a quelques jours que Donald Trump était bien décidé à ne pas confier ce juteux contrat à Amazon.

Pour Microsoft, l'obtention de JEDI est une très bonne nouvelle. Le gouvernement américain a encore 40 milliards de dollars de contrats à distribuer pour se renforcer dans le Cloud-computing et Microsoft pourrait être désormais son partenaire privilégié. Azure pèse aujourd'hui pour 25 % du marché du Cloud, derrière Amazon et ses 40 % de parts de marché. Aussi, il ne fait pas mystère de son ambition de décrocher la place de leader du secteur.

Source : New York Times
Modifié le 28/10/2019 à 09h24
10
8
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
L'Union européenne débloque 3 milliards pour la recherche sur les batteries électriques

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top