Microsoft brevète un stylet transformable en oreillette

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
17 juin 2019 à 12h54
10
1560447393_surface_pen.jpg
© Microsoft

Microsoft a breveté en décembre 2017 un projet de stylet flexible dont les détails ont été publiés par l'USPTO (US Patent and Trademark Office) ce 13 juin. Doté d'une batterie et de parties souples, ce stylet est couplé à un écouteur, également équipé d'une batterie, et peut s'enrouler autour de l'oreille de l'utilisateur pour faire office d'oreillette.

Mettre un crayon sur son oreille quand on bricole, le principe est vieux comme le crayon à papier lui-même, et pourrait être repris par Microsoft. La firme de Redmond planche (ou a planché) sur un concept de stylet transformable en oreillette, et ce à l'aide d'une partie écouteur à connecter séparément. Les deux pièces de cet ensemble cocasse comprennent, chacune, leur propre batterie et peuvent être utilisées indépendamment l'une de l'autre. D'après le brevet déposé il y a plus d'un an, l'écouteur nécessite toutefois d'être clipsé au stylet pour se recharger.

1560447387_more_surface_pen2.jpg
© Microsoft

Microsoft rempilerait avec les accessoires souples

À l'image de la souris Surface Arc (dépliable à plat), ledit stylet est composé de pièces permettant une flexion suffisante pour que l'ensemble puisse être plié par dessus l'oreille. Des capteurs intégrés tant à la partie stylet qu'à l'écouteur en lui-même sont quant à eux utilisés pour détecter les différentes positions et couper l'audio lorsque le stylet est utilisé pour écrire.

Le brevet fait par ailleurs mention d'un système sonore par conduction osseuse. Ce dernier permettrait une diffusion du son à travers les os du crane jusqu'à l'oreille interne. Grâce à ce système, l'écouteur ne comprendrait donc pas de haut-parleur traditionnel.

Voici comment Microsoft décrit son projet : « La partie flexible est dotée d'une station d'accueil intégrée, qui peut donc accueillir un écouteur sans fil, pouvant être branché. La station d'accueil de l'écouteur retient l'écouteur sans fil en toute sécurité et fournit l'alimentation nécessaire pour charger sa batterie. La partie flexible du stylet peut être pliée en forme de casque d'écoute, ce qui permet de porter l'ensemble du périphérique sur l'oreille de l'utilisateur ».

« Lorsque le stylet est porté comme casque d'écoute, l'oreillette reste pleinement fonctionnelle. Ainsi, l'utilisateur peut porter le stylet sur son oreille, tout en utilisant le périphérique comme un casque mains libres. En guise d'alternative, l'écouteur peut être retiré du stylet et utilisé indépendamment du corps du stylet lorsque ce dernier est utilisé comme dispositif de saisie tactile ».

Un stylet-oreillette conçu spécialement pour un appareil pliable ?

Sur les schémas rendus publics par l'USPTO, le dispositif semble avoir été conçu pour fonctionner avec une tablette pliable. Or, comme le rappelle le site MSPowerUser Microsoft travaillait bien sur un projet d'appareil pliable baptisé Andromeda. Un projet mis au placard l'année dernière. Reste à savoir si la publication récente de ce brevet est suffisante pour suggérer une reprise des recherches de Microsoft en la matière.

Aucune certitude à avoir ici. Et pour cause, la publication d'un brevet ne rime pas nécessairement avec la commercialisation à terme d'un produit finalisé.

1560447387_more_surface_pen.jpg


Source : Neowin
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
10
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Dark mode auto, lazy loading, paywalls : la liste des fonctionnalités de Chrome 76 s'allonge
⚡ Bon plan : Ultrabook Lenovo i7 13.3
OnePlus 7 Pro : l'édition limitée Almond disponible le 25 juin
Une nouvelle Nvidia Shield aperçue dans la console développeur de Google Play
Mazda ne veut plus d'écrans tactiles dans ses véhicules
Apple : de nouveaux MacBook (Air, Pro...) d'ici la fin d'année
Volkswagen investit 900 millions d'euros pour la production de batteries, avec Northvolt AB
Déjà un million de Honor 20 écoulés... rien qu'en Chine
Adobe : un prototype d'IA capable de détecter les visages photoshopés
L'app Google pour Android s'essaie au mode sombre
Haut de page