Microsoft : les Chromebooks seraient les "pires ennemis" de Windows

Nathan Le Gohlisse Contributeur
04 février 2019 à 10h20
0
Chromebook
Konstantin Savusia / Shutterstock.com

Microsoft va bien. La firme publiait cette semaine ses résultats financiers pour le second trimestre de son exercice fiscal 2019, avec à la clé des données très encourageantes, notamment pour sa division Surface, qui pèse désormais près de 2 milliards de dollars. Seule ombre au tableau : la (très) forte concurrence observée sur les appareils entrée de gamme. Les Chromebooks y sont implicitement dénoncés.

32,5 milliards de chiffres d'affaires sur le Q2 2019 pour 8,4 milliards de revenus nets. Ce sont les chiffres dévoilés mercredi par Microsoft. Ils marquent une augmentation notable des bénéfices par rapport au second trimestre 2018, sur lequel la firme enregistrait « seulement » 28,9 milliards de dollars de chiffre d'affaires et 7,5 milliards de revenus nets. Dans le détail, Microsoft peut compter sur son Cloud (+20 % sur un an), mais aussi sur ses divisions Surface et Xbox pour booster ses revenus.

Les revenus de la division Surface en hausse de 39% sur un an

TechRadar pointe ainsi que la branche Surface de Microsoft affiche des résultats qui grimpent de 39 % entre 2018 et 2019. Il faut dire que le groupe a lancé cette année pas moins de 5 nouveaux appareils estampillés Surface : les Surface Pro 6, Laptop 2, Studio 2, Surface Headphones... sans oublier l'abordable Surface Go, pour une réception globalement très positive de la presse spécialisée. La division Xbox, elle aussi, affiche des chiffres respectables, agrémentés d'une croissance de 8 % sur l'année et d'un nombre d'utilisateurs actifs sur le Xbox Live qui atteint en ce début 2019 le seuil des 64 millions.

Seule véritable ombre au tableau de Microsoft : les revenus décevants générés par les ventes de ses licences Windows, en baisse de 5 % chez les OEM et de 11 % auprès des particuliers. La faute à Google et ses Chromebooks, selon TechRadar... Microsoft se gardant bien pour sa part de citer nommément la concurrence.

Vers de nouveaux appareils low-cost chez Microsoft ?

Il faut dire que si les Chromebook sont pour l'heure assez peu présents en France, ces derniers s'imposent peu à peu dans les catalogues des constructeurs tiers (Lenovo, Acer, Asus, HP...), notamment pour leurs appareils entrée de gamme destinés au marché américain. Une situation préoccupante pour Microsoft, qui pouvait jusqu'à présent compter sur les flopées de laptops « low-end » pour écouler ses licences Windows 10 en masse. L'OS de Google semble contrarier ses habitudes en la matière.

Deux solutions pourraient toutefois être envisagées par Microsoft pour remédier aux rares faiblesses de son dernier rapport financier. Le lancement d'autres appareils Surface abordables, à l'image de ce que la firme a fait récemment avec le Surface Go, pourrait être une première piste. Microsoft pourrait aussi tenter (à nouveau) de lancer une version « Lite » de Windows pour concurrencer frontalement Chrome OS.

Une chose est claire : Microsoft ne risque pas de rester les bras ballants sur ce dossier. Les prochains mois promettent donc d'être intéressants sur l'entrée de gamme.
Modifié le 22/03/2019 à 11h44
36 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
Radars tronçons : le ministère de l'Intérieur mis en demeure par la CNIL
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Certains MacBook Pro récents s'éteignent
Cyberharcèlement, usurpation d'identité : une Française vivant aux USA condamnée à de la prison
L'arrivée du « premier contraceptif masculin » en 2020 ?
BMW profite de la sortie de son SUV pour montrer à Tesla ce qu'est un véhicule blindé

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top