Microsoft : les Chromebooks seraient les "pires ennemis" de Windows

Par
Le 04 février 2019
 0
chromebook
Konstantin Savusia / Shutterstock.com

Microsoft va bien. La firme publiait cette semaine ses résultats financiers pour le second trimestre de son exercice fiscal 2019, avec à la clé des données très encourageantes, notamment pour sa division Surface, qui pèse désormais près de 2 milliards de dollars. Seule ombre au tableau : la (très) forte concurrence observée sur les appareils entrée de gamme. Les Chromebooks y sont implicitement dénoncés.

32,5 milliards de chiffres d'affaires sur le Q2 2019 pour 8,4 milliards de revenus nets. Ce sont les chiffres dévoilés mercredi par Microsoft. Ils marquent une augmentation notable des bénéfices par rapport au second trimestre 2018, sur lequel la firme enregistrait « seulement » 28,9 milliards de dollars de chiffre d'affaires et 7,5 milliards de revenus nets. Dans le détail, Microsoft peut compter sur son Cloud (+20 % sur un an), mais aussi sur ses divisions Surface et Xbox pour booster ses revenus.

Les revenus de la division Surface en hausse de 39% sur un an

TechRadar pointe ainsi que la branche Surface de Microsoft affiche des résultats qui grimpent de 39 % entre 2018 et 2019. Il faut dire que le groupe a lancé cette année pas moins de 5 nouveaux appareils estampillés Surface : les Surface Pro 6, Laptop 2, Studio 2, Surface Headphones... sans oublier l'abordable Surface Go, pour une réception globalement très positive de la presse spécialisée. La division Xbox, elle aussi, affiche des chiffres respectables, agrémentés d'une croissance de 8 % sur l'année et d'un nombre d'utilisateurs actifs sur le Xbox Live qui atteint en ce début 2019 le seuil des 64 millions.

Seule véritable ombre au tableau de Microsoft : les revenus décevants générés par les ventes de ses licences Windows, en baisse de 5 % chez les OEM et de 11 % auprès des particuliers. La faute à Google et ses Chromebooks, selon TechRadar... Microsoft se gardant bien pour sa part de citer nommément la concurrence.

Vers de nouveaux appareils low-cost chez Microsoft ?

Il faut dire que si les Chromebook sont pour l'heure assez peu présents en France, ces derniers s'imposent peu à peu dans les catalogues des constructeurs tiers (Lenovo, Acer, Asus, HP...), notamment pour leurs appareils entrée de gamme destinés au marché américain. Une situation préoccupante pour Microsoft, qui pouvait jusqu'à présent compter sur les flopées de laptops « low-end » pour écouler ses licences Windows 10 en masse. L'OS de Google semble contrarier ses habitudes en la matière.

Deux solutions pourraient toutefois être envisagées par Microsoft pour remédier aux rares faiblesses de son dernier rapport financier. Le lancement d'autres appareils Surface abordables, à l'image de ce que la firme a fait récemment avec le Surface Go, pourrait être une première piste. Microsoft pourrait aussi tenter (à nouveau) de lancer une version « Lite » de Windows pour concurrencer frontalement Chrome OS.

Une chose est claire : Microsoft ne risque pas de rester les bras ballants sur ce dossier. Les prochains mois promettent donc d'être intéressants sur l'entrée de gamme.
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités Microsoft

scroll top