Paul Allen : bien plus que le cofondateur de Microsoft

Paul_G._Allen_at_Allen_Institute_for_Brain_Science.jpg_cropped_1047x599

Parfois bien loin de Microsoft, Paul Allen a beaucoup entrepris durant sa vie. Mais avant de nous quitter cette semaine, il a fait preuve d'une philanthropie rare, peut-être sans égal.

Microsoft et ses utilisateurs doivent beaucoup à Paul Allen. En 1974, c'est lui qui a convaincu Bill Gates de quitter Harvard pour démarrer l'aventure Microsoft après son départ de l'État de Washington pour occuper un poste à Honeywell, un géant du nucléaire et de l'aérospatiale. Les deux génies n'ont pas toujours entretenu une relation très amicale, et Paul Allen en a profité pour développer sa philanthropie.

Tout au long des soixante-cinq années de sa vie, Allen aura été partagé entre ses passions, nombreuses et surprenantes, et le don de soi, au propre comme au figuré.

Du monde de la santé...

Selon Forbes, la fortune de Paul Allen était estimée à 20 milliards de dollars. Pour autant, l'homme aurait fait des dons à hauteur de 2 milliards de dollars, dont 500 millions destinés à son organisation pour la recherche médicale à but non lucratif, Allen Institute for Brain Science. Celle-ci, spécialisée dans la compréhension du fonctionnement du cerveau humain, fournit des outils gratuits aux scientifiques du monde entier.

Outre un don de 26 millions de dollars pour la création de l'école de la santé animale mondiale à Washington, Paul Allen avait offert 100 millions de dollars pour lutter contre le virus Ebola.

...de la musique et du sport !

L'« informaticien » était à la tête de Vulcan Ventures, une société qui regroupait de nombreux experts, techniciens, scientifiques, conservateurs d'art ou encore cinéastes.

Il était aussi un passionné de musique, lui qui a vu sa vie changer lorsqu'il a entendu un autre génie, Jimi Hendrix, jouer de la guitare lorsqu'il était adolescent. L'admiration d'Allen pour Hendrix était si forte qu'il avait prêté 6 millions de dollars à la famille du chanteur disparu pour la soutenir dans une bataille juridique qui avait pour but de récupérer le contrôle de l'image et de la musique d'Hendrix. Talentueux guitariste, de l'aveu même de Quincy Jones, il avait formé un groupe, Paul Allen & The Underthinkers, et sorti un album en 2013.



Paul Allen était aussi un fou de sport. Il était le propriétaire des Trail Blazers de Portland, une franchise NBA, des Seahawks de Seattle en NFL, et des Sounders FC de Seattle, équipe de football.

Don posthume

Touché par la maladie depuis 2009, le milliardaire n'en a pas moins oublié d'être généreux. Il a en effet signé une promesse de donner la quasi-totalité de son patrimoine à des œuvres de bienfaisance. Chapeau, monsieur Allen.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Pour ses 60 ans, la NASA sort une montre en édition (ultra-)limitée
GTA : descente de police chez des développeurs accusés d'avoir créé des cheats
Critiqué, Jeff Bezos se poserait presque en sauveur de la civilisation
First Man : Damien Chazelle rend hommage à Neil Armstrong dans un biopic poignant
Oubliez Mars : la NASA s'intéresse à l'exploration et la colonisation de Vénus
Smash : le WeTransfer à la française et sans limite de taille
Des œillères pour mieux travailler ? L'invention qui sonne comme une mauvaise blague
Helm sécurise vos e-mails avec un serveur... directement chez vous !
La science des émojis : quand Apple répare son bagel
Bon Plan : Smartphone Xiaomi Redmi Note 5 32Go à 132,99€
Haut de page