La Commission européenne autorise (enfin) le rachat de Nuance par Microsoft

22 décembre 2021 à 08h45
1
Microsoft building
© Microsoft

Après plusieurs mois d'enquête, Bruxelles a tranché et finalement validé, sans condition, le rachat du spécialiste des assistants virtuels Nuance par Microsoft.

Mardi après-midi, la Commission européenne a officiellement donné son feu vert pour l'opération, conclue entre les deux entreprises américaines pour un montant estimé à 19,7 milliards de dollars, soit 17,5 milliards d'euros. Le rachat fut conditionné à une enquête de Bruxelles, qui redoutait que l'acquisition ne crée une concentration du marché des logiciels de transcription et porte atteinte à la concurrence en Europe.

Le deuxième plus gros rachat de l'histoire de Microsoft, après celui de LinkedIn

Le 12 avril dernier, Microsoft s'était fendu d'un communiqué annonçant en grande pompe le rachat de Nuance, pour près de 20 milliards de dollars. L'opération, correspondant au deuxième plus gros rachat de la firme à la fenêtre depuis celui de LinkedIn en 2016 (27 milliards de dollars), permettra à Microsoft de développer des solutions d'intelligence artificielle qui seront destinées aux personnels de santé.

Nuance, entreprise spécialisée dans les logiciels de transcription et les solutions d'engagement client dans le secteur de la santé et des entreprises, possède une division qui propose des solutions de reconnaissance vocale boostées à l'IA et aide les médecins à mieux gérer certaines tâches administratives. En outre, elle fournit l'identification par la voix, la reconnaissance biométrique pour le service clients et l'identification numérique. De quoi forcément inspirer Microsoft.

Toute la question de ce rachat, aux yeux de la Commission européenne, était de savoir si l'acquisition était susceptible de réduire de façon significative la concurrence sur les marchés des logiciels des entreprises, sur celui du Cloud (pour Azure) et sur celui des services de communication en entreprises (pour Microsoft Teams), mais aussi sur ceux des logiciels de productivité et des systèmes d'exploitation pour PC.

Pour Bruxelles, l'acquisition de Nuance par Microsoft ne portera pas atteinte à la concurrence

La Commission européenne a passé au peigne fin les différents activités et liens potentiels entre les deux entreprises. Elle a par exemple veillé à ce qu'il n'y ait pas de chevauchements horizontaux entre les activités de Nuance et celles de Microsoft sur les marchés des logiciels et de transcription. Et finalement, elle a constaté que les deux entités proposaient des produits très différents. En effet, Nuance livre des solutions prêtes à l'emploi aux utilisateurs, et Microsoft, des interfaces de programmation d'applications que les développeurs peuvent ensuite solliciter pour intégrer de la reconnaissance vocale dans leurs programmes.

Concernant un lien vertical éventuel entre la branche Cloud de Microsoft, Azure, et le logiciel de transcription en aval pour les soins de santé de Nuance, Bruxelles, une fois encore, n'a pas décelé de dépendance mutuelle entre les deux sociétés. Quant à l'utilisation des données transcrites avec le logiciel de Nuance, la Commission estime qu'avoir accès à ces données n'avantage pas Microsoft et ne poussera pas le géant à écarter des fournisseurs de logiciels de santé concurrents, puisque ces données sont censées être stockées par des tiers.

Enfin, le point le plus critique est sans doute celui d'éventuels liens congloméraux entre les produits Microsoft et le logiciel de transcription Nuance. Ici, Bruxelles a conclu que l'entreprise qui découlait du rachat n'aurait pas la capacité de perturber les divers marchés sur lesquels œuvrent Nuance et Microsoft. La concurrence est préservée, même du côté des systèmes d'exploitation, puisque Windows est le seul pour lequel le logiciel de transcription de Nuance est disponible.

Source : communiqué de presse

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
norwy
Il y a quand même de multiples facettes à ce rachat :<br /> renforcement sur la santé<br /> repositionnement sur la traduction<br /> du Cloud et de l’IA<br /> Bref, Apple vient de se faire rattraper (un peu).
FrosT74
«&nbsp;Bref, Apple vient de se faire rattraper (un peu)&nbsp;»<br /> ???<br /> Aucun rapport avec Apple…<br /> Apple est un nain dans le cloud alors que Microsoft est le numéro 1 mondial (IaaS, SaaS, PaaS confondus) et le numéro 2 dans le IaaS/PaaS derrière AWS (Amazon)<br /> Microsoft «&nbsp;attaque&nbsp;» la santé comme Google et Amazon avant eux, rien à voir avec Apple concrètement
norwy
Tu sous estime le positionnement d’Apple dans le medical, l’IA pour la voix et le Cloud dans son architecture logicielle…
FrosT74
«&nbsp;Tu sous estime le positionnement Apple dans le medical&nbsp;»<br /> Ils ne sont pas mieux positionné que Google Amazon et Microsoft<br /> " l’IA"<br /> LOL Apple est particulièrement mauvais dans l’IA pour le moment…<br /> Surtout d’un point de vue pro<br /> Il suffit de comparer Siri vs google assistant, la comparaison fait très mal<br /> «&nbsp;et le Cloud dans son architecture logicielle&nbsp;»<br /> Apple est nul part, à part avec son offre iCloud qui est 100% liée à son offre produit<br /> Apple est avant tout une entreprise B to C, dans le cloud (en tant que provider) ils sont nul part… surtout quand on les compare à Amazon Microsoft ou Google<br /> Cite moi une seule offre professionnelle dans le cloud autre que iCloud (qui une fois encore est très limitée et 100% liée à leur offre produit) ? il n’y a juste rien chez Apple car ce n’est pas leur stratégie pour le moment<br /> Ils ont 0 offre dans le IaaS/PaaS notamment
norwy
Tu parles d’offres professionnelles, je parle de portefeuille technologique… Tu auras remarqué qu’Apple ne se destine pas à faire des offres pour les professionnels, n’empêche…<br /> Les investissements d’Apple sur ces sujets sont au moins équivalents, si ce n’est plus important que MS…
FrosT74
« Les investissements d’Apple sur ces sujets sont au moins équivalents, si ce n’est plus important que MS… »<br /> Sources ?<br /> C’est pas du tout ce que l’on voit dans la politique R&amp;D des 2 groupes…<br /> MS c’est 12 milliards d’investissements par an rien que pour optimiser Azure par exemple…
norwy
https://www.nasdaq.com/articles/which-companies-spend-the-most-in-research-and-development-rd-2021-06-21<br /> Résultat des courses en fin d’année 2021, tu verras qu’Apple dépassera légèrement MS.<br /> Tu noteras aussi la soumission de 2971 brevets dans la santé en 2020.<br /> Bref, tout ça n’est pas si difficile à trouver comme tu peux le voir…
FrosT74
Non mais d’accord…<br /> Tu me mets les chiffres de R&amp;D d’Apple… ce qui veut tout et rien dire<br /> Tu crois sincèrement que le cœur R&amp;D d’Apple c’est le cloud ???<br /> Microsoft est une «&nbsp;cloud company&nbsp;» par exemple, pas du tout Apple<br /> Concrètement MS doit investir la majeure partie de sa R&amp;D dans du cloud, pas Apple qui se concentre avant tout sur l’iPhone, le Mac etc.<br /> Je vois pas en quoi ce genre de chiffres prouveraient qu’Apple investi plus que MS dans le cloud et la santé…<br /> Factuellement, en plus, la R&amp;D d’Apple est inferieur à MS selon ton article donc bon
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Guide d'achat Noël 2022 : notre sélection d'idées cadeaux Tech' à tous les prix
Darty brade le Smart Clock Essential de chez Lenovo en ce moment !
Cette offre VPN est digne d'un Black Friday, et elle est signée Surfshark !
Neuralink : Musk veut des tests sur cerveau humain dans les 6 mois
LastPass piraté pour la 2ème fois cette année, vos mots de passe toujours en sécurité ?
Profitez de ce casque Sony à prix cassé après le Black Friday Amazon
La JBL Flip 2 est encore moins chère quelques jours après le Black Friday
Le tout dernier aspirateur robot iRobot Roomba J7 bénéficie déjà d'une promotion !
Twitter veut protéger les enfants ? Avec quels employés Monsieur Musk ?
Starlink : le prix double en Ukraine, au moment où le besoin est le plus critique
Haut de page