Intel bosserait sur un smartphone pliable équipé de Windows

Par
Le 30 janvier 2019
 0
intel-smartphone-pliable-letsgodigital.jpg

Ils s'y mettent tous ! Après Royole, Samsung, Xiaomi ou encore LG, et alors que Microsoft aurait des vues sur le secteur au travers d'un potentiel Surface Phone, Intel travaillerait lui aussi sur un projet d'appareil pliable.
Le géant Intel, d'ordinaire centré sur les composants informatiques (processeurs, semi-conducteurs, mémoire, modems...), aurait commencé à plancher sur un appareil capable de se plier en trois. Le dispositif, décrit comme un smartphone par Neowin, pourrait adopter un format tablette et se replier en un terminal de poche utilisable en téléphone. A l'instar d'un éventuel Surface Phone, il serait par ailleurs animé par Windows.

Un calepin digital pliable, utilisable en ordinateur miniature

Repéré cette semaine par le site néerlandais Let's Go Digital, un brevet déposé par Intel sur la mi-2017 détaille les grandes lignes du projet, qui serait - avec le smartphone pliable dévoilé récemment par Xiaomi - l'un des premiers à adopter un système pliable en trois points. Comme décrit sur les croquis en provenance d'Intel, l'appareil est axé sur trois écrans rattachés entre eux par deux charnières. L'ensemble pourrait par conséquent être utilisé comme une tablette disposant d'un format carré, ou comme une ardoise pleine taille une fois totalement déplié.

Plus intrigant, l'appareil imaginé par Intel pourrait être partiellement plié pour reprendre plus ou moins la forme d'un ordinateur portable. Son panneau supérieur servirait alors d'écran tandis que le reste du dispositif, replié sur lui-même, afficherait un clavier tactile miniature. Ce concept n'est d'ailleurs pas sans rappeler le Lenovo Yoga Book, qui profite lui aussi d'une partie clavier entièrement tactile enrichie d'un léger retour haptique.

Un stylet intégré directement dans l'une des charnières

Le brevet dévoile par ailleurs la présence d'un stylet semblable à ce que Samsung propose sur ses Galaxy Note. Ce dernier s'insérerait directement dans un slot présent au niveau d'une des deux charnières une fois que l'appareil est entièrement replié pour reprendre l'apparence d'un smartphone conventionnel. Un ajout pertinent dans le cas d'un terminal pouvant servir de tablette.

Notons toutefois que ce brevet, déposé il y un an et demi, n'est pas assuré de se concrétiser un jour en un appareil destiné à un lancement global. Il est toutefois intéressant de constater que même Intel se penche - ou s'est penché - sur la question d'un smartphone pliable. Reste à savoir si le consommateur, lui, est vraiment prêt à accueillir ce genre de terminaux

intel-smartphone-pliable-letsgodigital2.jpg


Crédit illustration : Let's Go Digital
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
scroll top