L'américain Micron autorisé à vendre de la mémoire DRAM et NAND à Huawei

Nathan Le Gohlisse
Expert Hardware
25 décembre 2019 à 14h57
0
micron-siege-social-a-boise-idaho.jpg
Siège social de Micron, dans l'Idaho / © Micron via L'Usine Nouvelle

Micron va pouvoir reprendre de façon plus affirmée ses échanges avec Huawei et lui fournir, notamment, de la mémoire DRAM et NAND. Le groupe compte en effet parmi les premières sociétés américaines à recevoir une licence l'autorisant à entretenir des rapports commerciaux « normalisés » avec le géant chinois.

En plaçant Huawei sur son Entity List, le département américain du commerce générait il y a quelques mois une situation à double tranchant. Certes la pression mise sur le géant chinois de l'électronique le touche de plein fouet, mais les entreprises américaines comptant Huawei parmi leurs principaux clients souffrent également de cette mesure. Parmi elles Microsoft, Google... mais aussi Micron. Le fabricant, spécialisé entre autre dans la mémoire, a toutefois reçu des autorités américaines une licence officielle l'autorisant à reprendre ses activités commerciales avec Huawei.

Micron fait encore office de privilégié

C'est du moins ce qu'a indiqué le groupe à l'occasion d'une conférence à destination de ses actionnaires. Micron compte ainsi parmi les premières entreprises américaines à profiter d'une dérogation en bonne et due forme, alors que le département du commerce délivre ces licences au compte-goutte. D'après AnandTech, plus de 160 groupes américains, fournisseurs de Huawei sur des secteurs variés, ont déposé une demande officielle de dérogation. Les appelés sont donc nombreux... Les élus beaucoup moins.

L'autorisation dont profite aujourd'hui Micron vient en complément d'une licence déjà accordée au groupe, qui est désormais autorisé à vendre de nouveaux produits à la division mobile et business de Huawei. Parmi ces produits, des modules DRAM, mais aussi des SSD et de la mémoire NAND. Micron explique toutefois que ces nouveaux accords commerciaux prendront des mois avant d'entrer en vigueur. La firme estime donc que l'autorisation du département du commerce n'aura pas d'effet immédiat sur ses résultats trimestriels à venir.

Les échanges entre les groupe américains et Huawei reprennent timidement

Comme le précise AnandTech, les échanges entre les principaux groupes américains et Huawei reprennent timidement, au gré des autorisations et licences accordées par les autorités. Récemment, Google et Microsoft étaient eux-aussi autorisés à reprendre une partie de leurs activités commerciales avec le géant asiatique. Une décision qui a notamment permis aux deux groupes de reprendre le support d'Android et de Windows sur les appareils Huawei existants.

De son côté, Huawei commercialisait il y a peu de nouveaux ordinateurs portables équipés de processeurs AMD et Intel... mais aussi de Windows 10. Des rumeurs indiquaient néanmoins que le groupe aurait eu recours à des fournisseurs intermédiaires pour avoir accès à ces composants, et potentiellement à des licences Windows.

Source : AnandTech
Modifié le 26/12/2019 à 10h11
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
Reconnaissance faciale : l'Union européenne pourrait interdire la technologie pendant 5 ans
Une ONG accuse YouTube de favoriser la propagation de fake news sur le changement climatique
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
Un député LREM veut inscrire une référence aux Lois de la robotique dans la Constitution
Sony prévoit de sortir Horizon Zero Dawn sur PC
Netflix va accélérer sa production de contenus originaux français en 2020

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top