USA vs Huawei : un sursis de 90 jours pour interdire les importations du fabricant

Nathan Le Gohlisse Contributeur
21 mai 2019 à 15h41
0
Huawei
Crédit : Shutterstock

Le Département américain du commerce a annoncé un sursis de 90 jours à l'égard de Huawei. Dès à présent, et tout au long de cette période, le géant chinois doit donc se contenter d'une licence générale temporaire lui permettant de poursuivre de manière limitée ses activités avec les les géants de la Silicon Valley, précise Android Police.

Les autorités américaines donnent (un peu) d'air à Huawei. Jeudi dernier, l'administration Trump plaçait le numéro 3 du smartphone sur son "Entity List", une liste noire recensant les entreprises jugées suspectes. Cette mise en quarantaine commerciale, décidée suite aux infractions de Huawei sur le dossier des sanctions internationales imposées à l'Iran, a depuis ce début de semaine de lourdes répercutions pour le groupe. Les entreprises américaines doivent en effet s'abstenir de commercer avec des organisations placées sur cette fameuse liste. Une consigne que Google, Intel et Qualcomm ont d'ores et déjà annoncé respecter en suspendant leurs activités avec Huawei.

Huawei, ses fournisseurs et ses partenaires commerciaux, vont pourvoir s'organiser


Dans ce contexte, le sursis accordé à la firme chinoise sonne comme une bonne nouvelle. Durant les trois prochains mois, Google va notamment pouvoir continuer de déployer ses mises à jour software sur les appareils Android de Huawei, tandis que les fournisseurs américains de la marque seront autorisés à honorer les commandes déjà passées et finaliser les livraisons prévues. Cette décision a aussi un impact sur les opérateurs télécoms. Ces derniers auront plus de temps pour trouver des alternatives aux équipements de la marque chinoise. Aux Etats-Unis, la chose concernerait surtout les opérateurs proposant des services en zones rurales.

On apprend en outre que Huawei est temporairement autorisé à poursuivre le déploiement de ses propres patchs de sécurité auprès de ses clients américains, et que durant cette période de sursis, la marque pourra continuer de participer à l'élaboration du standard 5G.

90 jours pour étudier des solutions de remplacement aux composants américains


L'année dernière, Huawei dépensait 11 milliards de dollars pour s'offrir des composants conçus par des firmes américaines. La marque devra bientôt trouver des alternatives, mais profite désormais de 90 jours pour se pencher plus en profondeur sur la question. 90 jours durant lesquels Intel et Qualcomm, notamment, poursuivront leur livraisons. On apprend toutefois du quotidien financier Nikkei que Huawei se serait constitué d'importantes réserves de composants clés, suffisamment pour tenir près d'un an sans ses fournisseurs américains.

Rappelons que Huawei n'est pas la première firme chinoise à être placée sur la liste noire du Département américain du commerce. En 2016, ZTE avait également été confronté à des sanctions similaires et avait dû régler près d'un milliard de dollars d'amende en 2017, puis un milliard supplémentaire l'année suivante (agrémenté d'un dépôt fiduciaire de 400 millions de dollars) pour que ses relations avec les autorités américaines s'apaisent et que son ban soit levé. La firme avait également été contrainte, en 2018, de licencier la quasi intégralité de son conseil d'administration.

Le cas de Huawei doit pour sa part être partiellement réexaminé le 19 août prochain. Une extension de cette période de sursis de 90 jours pourrait alors être envisagée par le Département du commerce.

Source : Android Police
4 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en volant, même en main libre
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Une étude montre que les cyclistes
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top