HP s'apprêterait à tailler dans ses effectifs

18 mai 2012 à 08h44
0
Après avoir annoncé de mauvais résultats au premier trimestre 2012, Hewlett-Packard pourrait se séparer d'une partie de ses effectifs. Pas moins de 25 000 postes seraient visés par cette nouvelle mesure de licenciement.

00FA000003585806-photo-hp-logo-sq-gb.jpg
Entre 8 et 10 % des effectifs globaux de la firme HP pourraient être supprimés dans les prochaines semaines. L'annonce, non confirmée par Hewlett-Packard, est de taille puisqu'entre 25 000 et 30 000 postes seraient concernés par la mesure. Par contre, une partie de ces suppressions pourrait être prise en charge dans le cadre de départs à la retraite volontaire.

A ce jour, HP emploie 300 000 collaborateurs à travers le monde. Le groupe a indiqué à l'agence de presse Reuters que plusieurs points étaient actuellement négociés avec les parties concernées mais que les termes de cet accord n'étaient pas encore finalisés. Malgré tout, HP pourrait bien annoncer ces suppressions d'emplois dès la présentation de ses résultats pour le compte de ses résultats du deuxième trimestre.

Pour les trois premiers mois de l'année, le groupe américain annonçait avoir réalisé un trimestre plutôt décevant. Hewlett-Packard affichait une baisse de son chiffre d'affaires de l'ordre de 7 % et une diminution des ventes dans le secteur des PC, des imprimantes et des équipements destinés aux professionnels. Afin de stopper cette tendance baissière, la firme avait alors décidé de fusionner ses deux activités -PC et imprimantes- au sein d'une même entité.

Ces suppressions d'emplois sont donc une suite logique à la politique de rationalisation des coûts de fonctionnement menée par Meg Whitman. Même si cette dernière n'a pas confirmé les chiffres des départs, un porte-parole de la firme a toutefois précisé que de telles mesures seraient compatibles avec les récentes déclarations de la dirigeante.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
Données personnelles : Facebook menace de retirer ses réseaux sociaux d'Europe !
Il y a désormais plus de 10 000 distributeurs de Bitcoin dans le monde
scroll top