Google rejoint Apple et bannit Fortnite du Play Store Android

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
04 janvier 2021 à 17h15
36
Fortnite hiver
© Epic Games

Dans la bataille juridique qui s’est entamée hier en Epic Games et Apple, Google a choisi son camp. Alors que beaucoup s’attendaient à ce que la firme de Mountain View profite de la situation pour se ranger du côté de l’éditeur de Fortnite , Google a choisi de défendre son modèle économique, quoi qu’il en coûte.

Fortnite, qui n’est arrivé sur le Play Store d’Android qu’en avril dernier après avoir été distribué uniquement via le client propriétaire d’Epic, quitte donc sans délai le magasin d’applications.

Le monopole d’Apple et Google ne passe plus pour Epic

Au cœur du problème : l’hégémonie de Google (Android) et Apple (iOS) sur la façon dont doivent être proposées les micro-transactions au sein d’une application ou d’un jeu hébergé sur leur magasin respectif. 

Hier, Epic annonçait une baisse définitive du prix des V-Bucks de Fortnite (la monnaie en jeu). Mais pour en profiter, il fallait opter pour un nouveau mode de paiement : Epic Direct, qui outrepasse le parcours usuel mis en place par Apple et Google et permet à l’éditeur de s’épargner le paiement de la fameuse commission de 30 %.

Mais alors que la situation ne concernait encore que l’entreprise de Tim Cook dans la soirée, nous apprenions il y a quelques heures que Google Play avait également banni le célèbre Battle Royale de ses rayons. Un coup de théâtre qu’Epic ne semblait pas avoir anticipé. Le compte Twitter de Fortnite se contentait de promettre « davantage d’informations [à ce sujet] prochainement ».

Un plan communication très rodé

Ce qui nous fait dire qu’Epic s’est laissé surprendre par la décision de Google se trouve justement dans la réponse de l’éditeur. Là où la mise au défi d’Apple a tout du plan de communication parfaitement huilé, Epic semble encore en train d’élaborer sa réaction à l’encontre du géant du Web.

Pour illustrer combien l’entreprise de Tim Sweeney a mis du cœur à l’ouvrage pour s’opposer au monopole d’Apple, le compte Twitter de Fortnite a même publié un pastiche de la célèbre publicité de la marque, reprenant les codes du roman 1984 de George Orwell. « Visitez fn.gg/freefortnite et rejoignez le combat pour empêcher 2020 de devenir «1984»», peut-on lire sur le compte Twitter du jeu.

Enfin, si ce happening virtuel fait passer Epic pour le chevalier blanc, n'oublions pas que l’entreprise est détenue à 40 % par Tencent. Le conglomérat chinois, très actif dans l’industrie vidéoludique, est actuellement empêtré dans la guerre commerciale qui se joue entre Pékin et Washington et risque le bannissement de WeChat , application de messagerie ultra-populaire via un récent décret signé par Donald Trump. De là à s'imaginer voir le président américain s'emparer de l'affaire, il n'y a qu'un pas.

Source : Twitter

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
36
27
MyGuyzmo
Epic n’a qu’a respecter les contrats qu’ils ont signé et qui ont fait leur fortune.<br /> Facile d’engranger des centaines de millions pour ensuite biaiser un engagement développeur sous prétexte de faire plus de blé…<br /> Bien fait pour leur gue…le !
jedi1973
wechat n’est utilisé exclusivement qu’en Asie !!! etre banni des USA n’est pas une perte…
tfpsly
Epic n’a qu’a respecter les contrats qu’ils ont signé et qui ont fait leur fortune.<br /> Epic aurait fait sa fortune sur les iPhones??? Heu non, du tout. Jazz Jackrabbit? Unreal? Unreal Engine? Gear of Wars? Etc.
JeXxx
Sauf que c’est Epic Game qui a tout organisé pour mettre à défaut encore plus le monopole de l’AppStore, si tu remarques bien toutes leurs communications est ciblé essentiellement sur Apple puisqu’il n’offre pas de magasin alternatif ce qui fait un monopole envers IOS. Pour Google c’est «&nbsp;différent&nbsp;» le jeu peut être installer via un autre store.<br /> Puis Epic Game n’est pas le seul à se plaindre, les gros acteurs du marché comme Spotify sont de leurs cotés et ne comprennent pas pourquoi eux doivent payer alors que Amazon à un contrat beaucoup plus «&nbsp;light&nbsp;» que les autres.<br /> Donc ils sont conscients de ce qu’ils font et savaient vers où ils allaient<br /> De plus Epic Game envoie un lien pour se faire rembourser des achat-in-app si des achats ont été fait sur Fortnite via l’AppStore et pour enfoncer le clou c’est Apple qui doit rembourser et non Epic Game.<br /> "How do I get a refund if I’ve spent money on Fortnite and can’t access my purchases because of the Apple blockade?<br /> Unfortunately, Apple doesn’t allow Epic Games to directly refund players for iOS purchases and instead requires players to ask Apple for a refund. Please follow these instructions to ask Apple for a refund: https://support.apple.com/en-us/HT204084"<br /> Source : (https://www.epicgames.com/fortnite/en-US/news/freefortnite)
Urleur
30 %, c’est énorme, moi je comprends EG et la pomme/gopognon veulent trop contrôler, sa serait bon un 3 e concurrent solide.
BeauJack
Ils n’ont pas fait leur fortune sur les Iphones, mais certainement quelques dizaines de millions tout de même. En revanche, c’est bien Fortnite qui a fait leur fortune. Certes ils avaient un bon pécule avant, mais depuis leur chiffre d’affaire à exploser.<br /> Edit : C’est en fait 840M de dollars rien que via l’AppStore pour Fortnite…
LeVendangeurMasque
Oui ils n’étaient pas pauvres avant, c’est certain, mais les stores ont très largement enrichis Epic et d’autres boîtes !<br /> Si c’était pas le cas crois-moi qu’ils n’y seraient plus depuis longtemps…
zeebix
C’est une vision très simple… Et tout les chinois qui ne vivent pas en Chine et souhaitent garder contact avec leurs proches ?
JeXxx
Faut savoir que ce genre de commission coûte énormément à d’autres sociétés comme Spotify qui on mis 13 ans à être rentable. Le problème n’est pas spécifique à une boite mais à des milliers de boites/développeurs.<br /> https://www.clubic.com/musique-streaming/spotify/actualite-850537-13-ans-activite-spotify-engendre-premier-benefice.html#:~:text=Spotify%20compte%20désormais%2096%20millions,de%2094%20millions%20de%20dollars.
rodskin
Ouais, enfin, sur l’application steam on peut aussi payer ses jeux sans passer par l’appstore google il me semble… du coup, steam ferai la même chose de son coté?
MyGuyzmo
Quand tu te mets sur iOs, tu sais que tu va avoir des millions de clients potentiels. L’engagement d’un contrat doit être respecté, ils savaient dès le départ en signant leur contrat développeurs que c’était 30% de com… Tous les développeurs le savent…<br /> Ce jeu a commencé sur iOs. Il rapporte des millions PAR JOUR !<br /> Ils veulent jouer avec Apple et Google maintenant, pas de pb, qu’ils dégagent, point.<br /> Qu’ils lancent un nouveau jeu sur le Microsoft Store pour voir, ils vont pleurer…<br /> Et au fait, quand un joueur ne respecte pas les rèbles sur Fortnite, il est banni. C’est juste un retour de bâton dans leur face
chaton51
30% … je ne savais meme pas… c’est limite du vol … je comprend meme pas qu’ils ne se mettent pas tous d’accord pour dire crotte a apple. Quant a google y a d’autres stores donc le probleme pourrait se regler simplement.
tfpsly
MyGuyzmo:<br /> L’engagement d’un contrat doit être respecté, ils savaient dès le départ en signant leur contrat développeurs que c’était 30% de com…<br /> Sauf s’il va à l’encontre de loi; ce qui est le sujet ici : abus de position dominante ou pas. Apple bloque l’accès aux iPhones ne passant pas par leur Store (alors que sur PC et Android on a accès à d’autres stores voire à des achats directs aux éditeurs de logiciels) et en profite pour appliquer un ticket d’entrée à 30% des revenus; la justice verra si c’est abusif.
tfpsly
chaton51:<br /> 30% … je ne savais meme pas… c’est limite du vol<br /> 30% pour Apple/Google/Steam… Auquel pas mal de jeux doivent rajouter le pourcentage pris par le moteur de jeu utilisé s’ils n’en développent pas un eux-même. (à noter : l’Epic Store ne prend que 12%, et l’Unreal Engine est inclus gratuitement).<br /> Puis les impôts sur les revenus (dépend du pays bien sûr). Au final un petit dév peut espérer toucher bien moins de la moitié du prix de vente TTC sur smartphone.
molotofmezcal
Objectivement ce qui est rapproché par beaucoup d’éditeurs (abus de position dominante) peut quand même paraître assez légitime.<br /> Evidemment pour défier les stores applicatifs il faut avoir les reins solides, par pour rien que seules quelques grosses boites peuvent se le permettre (Epic, Spotify, Tinder, Netflix).
tfpsly
BeauJack:<br /> Ils n’ont pas fait leur fortune sur les Iphones, mais certainement quelques dizaines de millions tout de même. En revanche, c’est bien Fortnite qui a fait leur fortune. Certes ils avaient un bon pécule avant, mais depuis leur chiffre d’affaire à exploser.<br /> Difficile de trouver des chiffres exacts, la boite étant privée (Tim Sweeney doit d’ailleurs être le seul milliardaire du secteur).<br /> J’ai troué cette distribution (mais elle date de 2018) : la plupart des joueurs seraient sur PC et consoles de salon.<br /> 1311×882 57.1 KB<br /> EDIT - et pour 2019 :<br /> 1100×825 52.8 KB<br /> Bref, mon précédent message tient bien.
fg03
Si on donne raison à Apple et Google alors faut aussi que Apple et Google paient leurs impots dans les pays ou ils font leurs ventes et qu’on ne tolèrent plus les montages financiers visant à aspirer les bénéfices obtenus vers des pays exonérés de taxes. C’est de la même logique… EPic essaie par tous les moyens de payer de réduire l’impot Apple.<br /> Après je comprends Epic qui est dégouté mais pourquoi eux et pas tous les autres dév qui utilisent le Google Store et l’Apple Store… on ne les a pas entendu les autres se plaindre ou soutenir Epic.<br /> Mais c’est vrai que 30% de commission c’est énorme alors qu’Apple ne fait qu’héberger des apps et vérifient la neutralité morale et l’inocuité des apps (virus trojan)… un vrai cash machine… et comme je le répète ce cash machine va surement direct au benelux ou dans un autre paradis fiscal
tfpsly
fg03:<br /> mais pourquoi eux et pas tous les autres dév qui utilisent le Google Store et l’Apple Store… on ne les a pas entendu les autres se plaindre ou soutenir Epic.<br /> Heu… Si, depuis des années! Mais comme ils sont plus petits, tu ne les as pas vu/entendu.
DAOV
Steam prend la même Com aux développeurs alors que Epic ne prélève que 15%… et donne 1 ou deux jeux gratuit tous les jour et pas que des Indie à 5€.<br /> Merci Epic.
idhem59
Oui enfin, le service fourni par Steam n’a rien à voir avec ce que propose actuellement Epic… Que ce soit pour les joueurs, ou pour les développeurs.
Skoleras
D’après votre graphique, en 2019 c’est quand même 4 milliards de $ de CA sur mobile. Soit 20% de leurs revenus. C’est très loin d’être négligeable…
remy9991
ces guerres commerciales sont passionnantes. bon nous les francais on se contente de regarder les match car on a 0 player mais enfin, ca nous permet de voir que ailleur sur terre il y a des gens qui ont du cran
remy9991
ce qui empeche spotify d’etre rentable c’est AWS qui host leur services…AWS est un parasite qui ponctionne la valeur. c’est simple, impots + AWS et la marge est à 0,1%.
tfpsly
Skoleras:<br /> 2019 c’est quand même 4 milliards de $ de CA sur mobile. Soit 20% de leurs revenus<br /> 85 pixels/510 = 16.66%. C’est bien, mais loin du «&nbsp;contrats qu’ils ont signé et qui ont fait leur fortune&nbsp;» auquel je répondais, le très gros de leur fortune venant des autres plateformes.
TotO
Sachant qu’aussi bien Apple, Google et Steam prennent 30%, il me semble difficile pour Epic de montrer uniquement Apple du doigt pour une pratique qui semble plus être une règle qu’une exception…<br /> Maintenant qu’ils se sont aussi fait éjecter de chez Google, vont-ils multiplier les procès ? Sachant que 80% de leurs ventes se fait sur XBox/Playstation, ils devraient se satisfaire du «&nbsp;bonus&nbsp;» que représente les smartphones où vendre du virtuel ne leurs coutent rien de plus.
idhem59
Surtout que si on suit leur logique vis à vis d’Apple, ils devraient aussi poursuivre Sony, MIcrosoft et Nintendo.<br /> Eux aussi prennent 30% sur les transactions qui ont lieu sur leur plateforme, et eux aussi sont dans une situation de monopole qui empêche les joueurs et les éditeurs de faire autrement.
tfpsly
TotO:<br /> Sachant qu’aussi bien Apple, Google et Steam prennent 30%, il me semble difficile pour Epic de montrer uniquement Apple du doigt pour une pratique qui semble plus être une règle qu’une exception…<br /> Une différence étant que sur les autres plateformes, rien n’interdit de vendre directement (sur Android, on peut télécharger et installer un apk du développeur, ou d’un autre Store; sur PC c’est encore plus simple).
Spitfayeur
Ce n’est pas pareil. Le contrat interdit de diriger l’achat in-app vers une page externe plutôt qu’avec l’application de paiement du magasin hébergeur (Appstore - Google Play), ce qui les empêcherait de toucher leur commission. Steam; Netflix et Spotify ne redirigent pas, mais précisent que pour s’abonner il faut le faire directement avec un navigateur.
yamahaOW31
Pas besoins de la pomme ni de gogol pour jouer<br /> Ils installe le jeux et hop tout le monde fait mumuse
tfpsly
Il y aurait aussi une plainte de Epic Games contre Google :<br /> pacermonitor.com<br /> Epic Games, Inc. v. Google LLC et al (3:20-cv-05671), California Northern...<br /> Epic Games, Inc. v. Google LLC et al (3:20-cv-05671), California Northern District Court, Filed: 08/13/2020<br /> Copie en accès libre de la plainte : https://cdn.vox-cdn.com/uploads/chorus_asset/file/21759099/file0.243586135368002.pdf<br /> Dans la presse tech US : https://www.dexerto.com/fortnite/epic-suing-apple-google-after-app-store-play-store-removes-fortnite-1405851<br /> 1894×824 33.8 KB
clockover
Donc quand Epic fait des exclusivité sur leur store au détriment des consommateurs, là ca ne pose pas de soucis.<br /> Par contre quand eux ils sont dégagé de stores parce qu’ils ne respectent pas leur contrat, là ca boude ?<br /> Bien fait pour eux…
Styxou
J’ajoute quelque chose à la réflexion.<br /> Spotify coûte 9,99€ normalement, et 12,99€ sur iOS pour tenir compte de la commission d’Apple.<br /> Combien coûte Apple Music ? 9,99€ ! Et la commission… bah… vous voyez ?<br /> Il y a un problème concurrentiel car Apple et Google ont développé des services payants, avec un avantage concurrentiel sur les services tiers.
ares-team
On va faire simple.<br /> Apple et Google sont en faute.<br /> Oui, le contrat indique que toutes les transactions effectuée sur leur store est taxable de 30% du montant.<br /> Mais à aucune moment il est (normalement) indiqué qu’il est OBLIGATOIRE que les transactions passent par leur store.<br /> Car dans ce cas, je pense que c’est de l’abus de position dominant.<br /> PS: Ce n’est que ma version de compréhention du problème.
kefeng
Bah justement, le propos de cet article, c’est que Fortnite a été banni de l’App Store car Epic a proposé une reduc sur l’argent virtuel Fortnite si les joueurs passaient par un autre système de paiement que l’App Store.
LondonUK371
Ce n’est pas les stores qui ont enrichi Epic, c’est leur jeux. Les stores ne sont que des systèmes d’installation !
Vanilla
Mais tu te rends compte de l’énormité que tu sors ??? Tu dis justement que c’est aws qui host leur service, sans aws Spotify n’existe tout simplement pas !! Aws est certainement celui qui rend possible Spotify en baissant le prix de revient du hosting. Et toi tu les traites de parasite !! Incroyable !!
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Pourquoi craquer pour Surfshark, le VPN le moins cher du marché
Lucid déclare avoir un SUV électrique en préparation, dont le prototype est fonctionnel
Spotify et Tinder soutiennent Epic pour dénoncer les pratiques anticoncurrentielles d'Apple et Google
Windows 10 permettra de choisir quel GPU utiliser pour chaque application
Civilization VI et ses extensions sont disponibles sur Android
La refonte de Gmail déjà disponible pour les utilisateurs de G Suite
Fortnite : Apple retire le jeu de l'App Store, Epic porte plainte
Fortnite : le prix des V-Bucks baisse de façon définitive
Electric Hybrid Test Days : testez gratuitement des voitures électriques et hybrides du 6 au 8 septembre
Uber et Lyft menacent d'arrêter temporairement d'exercer en Californie s'ils doivent requalifier leurs livreurs en salariés
Haut de page