Des salariés de Google démissionnent pour protester contre son retour en Chine

14 septembre 2018 à 15h31
2
google
achinthamb / Shutterstock.com

Plusieurs sénateurs américains, groupes de défense des droits de l'homme et plus de 1.000 employés de Google ont fait part de leur inquiétude quant à la politique du géant américain et son probable retour en Chine.

Un chercheur et plusieurs collègues ont même démissionné pour protester, comme l'explique l'agence Reuters.

Nom de code : Dragonfly

Cet été, une vague d'inquiétude a commencé à monter autour de Google. Comme nous l'expliquions fin août, la presse américaine a révélé que le géant américain s'apprêtait, après en être parti en 2010, à retourner en Chine avec une version censurée de son moteur de recherche, intitulée Dragon Fly.

Des ONG comme RSF, Amnesty International ou l'Electronic Frontier Foundation avaient alors protesté publiquement, estimant que ce retour signerait une vraie « capitulation » de Google sur le terrain des Droits de l'Homme. Surtout que l'entreprise s'est maintes fois engagée à défendre la vie privée de ses utilisateurs et leur liberté d'expression à travers le monde.

Plus de 1 400 employés du groupe s'était également inquiétés de ce retour, poussant la direction à affirmer que rien n'était encore décidé. Mais aujourd'hui, certains ont décidé de démissionner.

Plusieurs démissions, et Google reste mystérieux

Jack Poulson, chercheur travaillant depuis plus de deux ans pour Google, a récemment annoncé qu'il quittait l'entreprise avec certains collègues. A Reuters, il a expliqué que les dirigeants de Google refusaient de lui dire dans quelle mesure ils accepteraient ou non les exigences de la Chine pour leur retour.

Le groupe, de son côté, n'a pas voulu commenter ces départs. Mais il a confirmé qu'il explorait depuis plusieurs années l'idée d'un retour dans le pays communiste.

L'audience de Google au Sénat sur les questions de vie privée, prévue le 26 septembre prochain, s'annonce donc mouvementée.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
0
steeven_eleven
Nous n’avons deja que trop cédé à la Chine communiste.
Ipoire
Commentaire écrit depuis la Chine:<br /> C’est une honte de voir toutes ces entreprises pourtant bien portante faire les courbettes a un des pires pays de cette planete pour pouvoir augmenter de quelques pourcents leur benef annuel.<br /> Les chinois vont continuer a bouffer la planete (ils nous imposent deja des conditions) jusqu’au jour ou ils prendront le dessus, et vous pourrez dire adieux a votre liberté.<br /> RESISTANCE! l’humain avant le business please…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Polar dévoile ses nouvelles montres, et cette fois, elles sont jolies
Jeff Bezos crée un fonds dédié à l’éducation, les employés d’Amazon enragent
Le Razer Phone 2 prévu pour octobre ressemble fort... au Razer Phone
SpaceX trouve un premier client pour son voyage autour de la Lune
NVIDIA prolonge son offre de rentrée sur les pack Shield TV
Unboxing : les Geforce RTX sont arrivées à la rédaction !
De Wallace et Gromit à la réalité : le pantalon à muscles artificiels
Facebook : une IA capable d'extraire le texte d'un milliard d'images par jour
Loon : les ballons Internet d'Alphabet (Google) battent leur record
Facebook se dit « mieux préparé » pour les prochaines élections
Haut de page