Stadia : Google dévoile les prochains jeux du service

Thibaut Popelier
Spécialiste Gaming
29 avril 2020 à 08h50
6

C'est ce mardi 28 avril que Google organisait un nouveau Stadia Connect. Durant un gros quart d'heure, la firme américaine a présenté plusieurs jeux qui arriveront prochainement sur le service de Cloud gaming.


Après son lancement difficile en novembre dernier, Stadia cherche à attirer de nouveaux joueurs en ajoutant des jeux populaires à son catalogue. De plus, Google a décidé d'offrir deux mois d'abonnement à la version Pro. Cette formule donne accès à plusieurs titres sans frais supplémentaires (en dehors de l'abonnement). Mais est-ce suffisant ? Ce premier Stadia Connect de l'année devait marquer les esprits...

Une présentation assez convenue

Après son lancement difficile en novembre dernier, Stadia cherche à attirer de nouveaux joueurs en ajoutant des jeux populaires à son catalogue. De plus, Google a décidé d'offrir deux mois d'abonnement à la version Pro. Cette formule donne accès à plusieurs titres sans frais supplémentaires (en dehors de l'abonnement). Mais est-ce suffisant ? Ce premier Stadia Connect de l'année devait marquer les esprits...

En tout début d'émission, Phil Harrison, vice-président et directeur général de Google, a annoncé un partenariat avec Electronic Arts. Ainsi, cinq jeux de l'éditeur américain arriveront prochainement sur Stadia. Dans cette liste, nous retrouvons Star Wars Jedi: Fallen Order qui ne sera ajouté que cet automne. Suivront Madden NFL et FIFA. Les deux derniers softs n'ont pas encore été dévoilés.

Un service au ralenti ?

Toujours durant ce Stadia Connect, nous avons pu découvrir d'autres jeux plus ou moins récents qui seront bientôt déployés. Citons l'excellent Octopath Traveler, disponible immédiatement, Rock of Ages III: Make & Break ou encore Zombie Army 4: Dead War. Parmi les exclusivités temporaires, nous retrouvons Crayta et Wave Break. Vous pouvez visionner un premier aperçu de ces productions via la rediffusion du Stadia Connect disponible en haut de cet article.

Enfin, cette présentation s'est terminée avec l'officialisation de l'arrivée de PlayerUnknown's Battlegrounds . Ce dernier est également jouable dès maintenant sur le service. Et ce sera malheureusement tout... Il faut bien l'admettre, ces annonces ne font pas franchement rêver. Reste à voir si Stadia réussira à remonter la pente, sous peine de disparaître prématurément du paysage vidéoludique.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
6
soixante
La vache… ça fait toujours autant rêver Stadia !
Wen84
Bon… Dans quelques conférences, ils arriveront enfin à présenter des vrais trucs.
soixante
Comme par exemple, l’arrêt du service ?
oXoshivas
C’est fort possible
backsec
Soyez indulgent avec Stadia. Il s’agit d’un service qui part littéralement de zéro, contrairement aux concurrents qui démarrent avec un catalogue existant sur un autre format (PSnow pour des jeux PlayStation, xCloud pour des jeux Xbox, Geforce Now pour des jeux provenant de fournisseurs PC comme Steam…).<br /> Il y a certes des erreurs apparentes comme l’accessibilité (supports et matériels) et les prix. Mais Google n’a pas fini, alors le mieux est d’attendre sa réaction avant d’enterrer son service.<br /> L’ajout d’un service viable peut favoriser l’effet « concurrence » et donc avantager les offres aux clients.<br /> Oui je suis un grand optimiste :Q
manth0R
Je te trouve plus réaliste que bcp de commentateurs au contraire…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Amazon Prime Video étend son offre en France avec le lancement d'un service de VoD
iPhone SE : le processeur A13 permet de booster la photo en mode portrait
Vente flash Microsoft : 15% de réduction sur Surface Pro 7, Laptop 3 et Pro X
L'audience des leagues e-sport explose, CS:Go et LOL en tête
Le vidéoprojecteur Xiaomi Full HD 1080p profite d'une belle promotion
Audi lance la version hybride rechargeable de son break A6 Avant
WhatsApp : le nombre de participants à un appel visio relevé à 8
Forfait mobile : RED joue les prolongations sur l'offre 60Go à 12€
Un
Volvo se met à la vente en ligne de ses véhicules
Haut de page