Eric Schmidt défend l’intérêt d’Internet... en Corée du Nord

10 janvier 2013 à 17h45
0
Comme prévu, le président exécutif de Google, s'est rendu en Corée du Nord pour un déplacement « à titre personnel », selon la communication du groupe. Si les motifs de ce voyage restent toujours flous, Eric Schmidt a présenté son souhait que le pays s'ouvre à Internet.

00FA000000612024-photo-drapeau-cor-e-du-nord.jpg
La Corée du Nord est un État dans lequel il est quasiment impossible pour un citoyen lambda d'accéder à Internet. Seuls certains dignitaires de ce régime népotique (le pouvoir est transmis de père en fils) ont en effet accès au Web et peuvent même consulter des sites étrangers. Enfin, de rares universitaires peuvent également utiliser les machines mises à leur disposition.

En visite dans la capitale du pays, Pyongyang, Eric Schmidt, le dirigeant de Google s'est ainsi rendu auprès de l'université Kim Il Sung dans laquelle des élèves lui ont montré leur habilité à surfer sur le Web. Par contre, il n'a semble-t-il pas rencontré le citoyen américain d'origine coréenne détenu depuis novembre dernier par les autorités.

Selon le New-York Times, Eric Schmidt s'est toutefois exprimé à son retour en invitant le régime de Corée du nord à utiliser plus largement Internet. « Alors que le monde devient de plus en plus connecté, leur décision d'être pratiquement isolé va les affecter, tout comme leur croissance économique et ainsi de suite, et il sera plus difficile pour eux de rattraper leur retard économique », a-t-il précisé.

Il n'est, par contre, pas garanti que le message ait été entendu par le nouveau dirigeant du pays Kim Jong-Eun. Le pays reste replié sur lui-même et le pouvoir central ne tolère pas que ses citoyens s'informent autrement que par les moyens que la presse autorisée propose. Dans ce cadre, l'apport d'Internet ou de la téléphonie mobile ne semble donc pas être encore d'actualité.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top