Meebo confirme avoir été racheté par Google

01 juin 2018 à 15h36
0
Le service de messagerie instantanée a bien été racheté par Google. Les équipes de Meebo viennent de confirmer l'information. Par contre, le montant de la transaction n'est pas connu.

00FA000005159994-photo-meebo-logo-sq-gb.jpg
« Nous sommes heureux de vous annoncer que Meebo a signé un accord portant sur l'acquisition par Google ». Dans un message adressé aux utilisateurs posté sur le blog officiel de Meebo, l'éditeur de la plateforme de messagerie instantanée confirme les rumeurs datant de mai dernier.

Il explique que « pendant plus de sept années, nous avons aidé nos utilisateurs en tâchant de tisser des relations profondes entre eux afin d'ajouter une dose de social sur leurs sites et de les rendre plus agréables. Ensemble avec Google, nous sommes motivés pour retrousser nos manches afin d'élaborer de nouveaux moyens d'aider les éditeurs de sites ou de blogs ».

Lancée en 2005, la plateforme de messagerie instantanée universelle Meebo permet à un internaute de configurer ses comptes Yahoo Messenger, Microsoft Messenger, GTalk, Jabber ou bien encore Facebook. L'éditeur permet également aux développeurs tiers d'intégrer les fonctionnalités de messagerie directement au sein de leurs sites.

Cette « barre Meebo » intéresse donc fortement Google mais à quel prix ? Le montant de la transaction n'a pas été communiqué.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Intel Xeon : augmentation de l'enveloppe thermique en vue ?
Computex 2012 : Asus Zeus, une carte mère avec deux cartes graphiques intégrées
Systèmes embarqués : Verizon rachète Hughes Telematics
Computex 2012 : Samsung y va de son PC
Insolite :
Computex 2012 : Windforce 5X, une GTX 680 à 5 ventilateurs chez Gigabyte
Corsair Neutron : nouveaux SSD performants à contrôleur Link_A_Media Devices
E3 : Microsoft annonce IE sur Xbox, Smartglass, et la fin de la marque Zune
Gnome 3 est un échec total selon Torvalds
L'IPv6, c'est pour demain ?
Haut de page