Contre toute attente, Google voudrait des Chromebooks pour jouer

27 janvier 2022 à 19h30
12
chromeossteam © techspot

Trois produits, deux Chromebooks et un clavier, tous bénéficiant de RGB. Or, généralement, ces effets sont faits pour plaire aux joueurs…

L’hypothèse de l’arrivée de Steam sur Chrome OS fait l’objet de rumeurs depuis de nombreuses années. En juillet 2020, nos confrères de 9to5Google déclaraient qu’elle serait effective à partir des Chromebooks Intel de 10e génération . Plus récemment, en décembre dernier, ceux d’Android Police tablaient sur un lancement au cours du mois (en bêta). Décidément pas échaudés, les journalistes de 9to5Google renouvellent leur prophétie. Le fondement, cette fois : l’évocation de claviers RGB pour des Chromebooks. Et forcément, dans l’esprit de beaucoup, dispositifs RGB rime avec jeux vidéo…

Une longue préparation

Le projet d’intégration de Steam à Chrome OS, qui traîne décidément en longueur, a pour nom de code « Borealis ». Comme rapporté ci-dessus, il suscite des fantasmes depuis plusieurs années. Bien sûr, ce support de Steam reste plausible : les Chromebooks sont déjà capables de prendre en charge les applications Android et Linux. De plus, bon nombre de jeux Steam sont également compatibles Linux grâce à Proton. Cette couche de compatibilité devrait d’ailleurs prendre son essor avec le lancement du Steam Deck , ce dernier fonctionnant sous une version modifiée de la distribution Arch Linux.

À partir de là, Borealis, qui consisterait à faire fonctionner Steam et divers jeux PC compatibles avec Linux dans une machine virtuelle sur un Chromebook, n’a rien d’un concept délirant. En outre, en juillet dernier, NVIDIA avait fait une démonstration de la prise en charge de DLSS et du ray tracing sur les Chromebooks ARM . Bon, se pose néanmoins la question de la puissance des Chromebooks et de leur capacité de stockage, problématiques avec de nombreux jeux du catalogue Steam, mais c’est un autre débat.

Des claviers RGB qui trahissent des Chromebooks destinés aux joueurs ?

Quoi qu’il en soit, pour en revenir à notre sujet, 9to5Google a repéré des références à de nouveaux Chromebooks « de jeu » dans des versions de test de Chrome OS. Plus précisément, à des claviers RGB.

chromeossteam © 9to5google
© 9to5Google

On pourrait penser à première vue que cette prise en charge concernerait simplement des dispositifs externes. Cependant, elle englobe aussi trois produits non commercialisés : Vell, Taniks et Ripple.

Vell et Taniks trahissent deux Chromebooks armés de puces Intel Alder Lake. Le premier serait élaboré par Quanta, un ODM (Original Design Manufacturer) qui a notamment pour client HP. Ainsi, selon nos confrères, la firme américaine plancherait sur un Chromebook pour les joueurs intégré à la gamme Omen. Taniks, lui, est élaboré par LCFC, qui travaille notamment pour Lenovo. Là encore, on peut envisager un Chromebook Legion.

Enfin, le troisième nom, Ripple, n’est pas celui d’un Chromebook, mais plutôt d’un clavier détachable. Il pourrait sous-entendre l’élaboration d’une tablette gamer sous Chrome OS.

Vous le constatez, pour l’instant, tous ces éléments ne sont pas extrêmement probants. Dans tous les cas, si annonces fortes il doit y avoir, elles émaneront d’abord de Google. Les fabricants seront ensuite libres de présenter leurs produits.

Alors que la Google I/O 2021 vient de lever le voile sur les nouveautés à venir du côté du géant de Mountain View, il nous semblait de bon ton de vous concocter un petit tutoriel qui vous permettra d’installer ChromeOS sur votre ordinateur Windows, macOS ou GNU/Linux. Suivez le guide !
Lire la suite

Source : 9to5Google

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
13
Wen84
Déjà que le jeu sur un laptop, c’est souvent la misère, alors sur un chromebook, je pense qu’il y a encore un petit laps de temps à attendre
philumax
Tétris, non ?
norwy
Google et le jeu ça fait 12
Goodbye
Avec ou sans Stadia ?
ullbach
Chome os est une distribution linux dont le support du jeu est de mieux en mieux supporté, je pense notamment à la disponibilité des drivers AMD.<br /> C’est tout l’écosystème linux qui en bénéficie, pas seulement chrome OS. Le plus surprenant est que la pression vienne d’AMD et de Steam, pas de google à priori qui n’a pas cherché à marcher sur les plates bandes de windows pour lequel nvidia reserve ses drivers.<br /> L’industrie du jeu générant plus des sommes colossales, ce n’est pas si étonnant. Le monopole de windows sur le jeu tient sur ses partenariats, c’est pas l’aspect technique le plus important.<br /> A plus long terme, la fronde allait venir de la Chine, avec des boites comme tencent qui ont suffisamment de ressources pour pousser des fabriquant à développer des jeux pour du matériel indigène. Et le Chine, mise beaucoup sur linux pour le grand public (deepin par ex) Je dis à long terme parce qu’il leur faut du temps pour disposer d’un écosystème complet, c’est complexe de faire sa carte graphique maison, son cpu maison et son soft adapté. Mais ils avancent sur les GPU et ils ont le plus grand dev de jeux au monde (tencent)<br /> Ce qui étonne est que la fronde vienne de chrome OS comme s’ils anticipaient
ouchdinw
Le dinosaure quand le pc est hors ligne ?
wackyseb
N’imaginez pas une seconde profiter de Stadia, ce service est déjà mort né.
xylf
Note à l’auteur: Steam n’est pas compatible via proton. Steam fonctionne en natif sous Linux et apporte une compatibilité au jeux non natif de windows grâce à proton.<br /> Attention à certain raccourci (@ullbach ), Chrome OS n’est pas une distribution à proprement dit. Pour rappel une distribution Linux est à proprement parler un système GNU avec noyau Linux. Chrome OS comme android n’a que le noyau de commun. Valve travaille donc sur le portage de Steam vers Chrome, comme il faut rendre wine/proton/dxvk compatible également. Par contre pour tout ce qui est pilotes peripherique, oui ça concerne plus Linux en lui même que tout un système et là, Ullbach je te rejoinds complètement, AMD fourni un travail remarquable pour ses drivers (ça a toujours été, mais à l’époque la qualité n’était pas là, maintenant c’est vraiment bien). Et effectivement, je crois que la Chine serait capable de par sa grande capacité de développement de sortir windows de la prédilection gaming à therme.
jvachez
La solution pour les ChromeBook c’est plutôt le cloud gaming, pas besoin de configuration élevée comme ça, juste besoin de RGB pour faire gamer.
tfpsly
xylf:<br /> Chrome OS n’est pas une distribution à proprement dit. Pour rappel une distribution Linux est à proprement parler un système GNU avec noyau Linux. Chrome OS comme android n’a que le noyau de commun.<br /> ChromeOs est bien une distribution, mais très fermée/sécurisée à l’usage. C’est un fork de Ubuntu à la base, puis basé sur Gentoo à partir de 2010 puis indépendant à partir de 2013; et il est toujours basé sur un noyau Linux + les modules et systèmes GNU et co autour. Le système graphique repose sur Wayland. etc.
Kriz4liD
pourquoi pas !<br /> Si les chromebooks se bases sur les solutions AMD, il serait possible de lancer quelques jeux, une petite partie de shovel knight / binding of isaac / Darkest Dungeon ne serait pas de refus .
Urleur
Irma lui avait prédit qu tout serait digital il à lancé stadia … pauvre goog$, essuyez les plâtres ne lui serviras à rien, seule solution pour aller au plus vite : rachetez Valve.
ullbach
Attention à certain raccourci (@ullbach ), Chrome OS n’est pas une distribution à proprement dit. Pour rappel une distribution Linux est à proprement parler un système GNU avec noyau Linux. Chrome OS comme android n’a que le noyau de commun.<br /> Tu es tombé dans le piège. Chrome OS est bel est bien une distribution linux. Attention, je n’ai pas dit une distribution GNU linux. Maintenant, es ce que c’est du GNU (voir plus bas) ?<br /> Pour rappel une distribution Linux est à proprement parler un système GNU avec noyau Linux.<br /> C’est la définition d’une distribution GNU pas linux<br /> En sens inverse, on peut être une distribution GNU sans pour autant être une distribution linux (celles avec noyau Hurd)<br /> ChromeOs est bien une distribution, mais très fermée/sécurisée à l’usage. C’est un fork de Ubuntu à la base, puis basé sur Gentoo à partir de 2010 puis indépendant à partir de 2013; et il est toujours basé sur un noyau Linux + les modules et systèmes GNU et co autour. Le système graphique repose sur Wayland. etc.<br /> On va essayer de mettre de l’ordre dans tout ça.<br /> Chrome OS est par définition propriétaire (donc fermée), il est issu d’un projet (chromium) qui était initialement un fork de gentoo (GNU/linux)<br /> -Wayland est en effet très présent sur GNU mais ne le définit pas. GNU est développé autour d’une fondation, wayland (comme un tas d’autres outils autour d’une autre fondation)<br /> Chomium OS est sous licence BSD et permet donc de récupérer son code libre pour le fermer (chrome os).<br /> La question qui reste à partir de quand on considère que c’est du GNU ? (rappel GNU n’est pas automatiquement linux) Il y a concensus que chromium est une distribution linux mais qu’elle n’inclut pas suffisamment d’outils GNU pour être considérée comme GNU (debian, arch etc)<br /> Valve travaille donc sur le portage de Steam vers Chrome<br /> Valve a developpé steamOS qui pour le coup est une authentique distribution GNU Linux basée sur arch et optimisée pour les jeux et leur promotion par valve (drivers, couche de compatibilité…) Je ne suis pas dans le jeu, mais l’os est réglé pour booter sur une interface propre à valve, mais il peut certainement démarrer comme une Arch. C’est vraiment du GNU linux steamOS
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

iOS 15.5 : voici toutes les nouveautés déployées sur votre iPhone par la nouvelle mise à jour Apple
147,9 millions de dollars : le prix pour des logiciels open source sécurisés
Opera 87 facilite la sélection multiple de fichiers
Voici les meilleurs antivirus pour un usage professionnel
CCleaner 6.0 est disponible, voici les deux principales nouveautés
Voici comment résoudre le problème d’écran bleu de la dernière mise à jour Windows 11
Windows 11 Sun Valley 3 : une première build vous suggère des actions contextualisées
Au bord du burn out ? Cette extension vous aide à bosser moins
Windows 10 / 11 : une énième série de problèmes suite aux derniers correctifs
Photoshop : La suite Adobe profite d'une belle promo ce week-end !
Haut de page