Le Chromebook a 10 ans, Google lui offre un max de nouvelles fonctionnalités

© Google

Il y a dix ans déjà Google partageait sa vision pour l'informatique du futur en dévoilant le système Chrome OS et ses ambitions pour les Chromebooks , ces ordinateurs portables entièrement conçus autour des usages du Web.

Afin de marquer comme il se doit les 10 ans de son système d'exploitation, Google annonce tout un flot de nouveautés pour Chrome OS. Pas un mot, en revanche, sur Fuchsia, l'OS censé supplanter à la fois ce dernier et Android.

De meilleures interactions avec Android

Depuis plusieurs années, Google souhaite offrir de meilleures interactions avec l'écosystème d'Android. Ainsi, il est par exemple possible d'exécuter sur un Chromebook des applications du Play Store. Par ailleurs, la fonctionnalité Smart Lock permet de déverrouiller facilement un smartphone Android lorsque ce dernier est localisé proche d'un Chromebook rattaché au même compte Google. Il est également possible d'envoyer des SMS directement depuis la machine, notamment via la web app de Google Messages.

Cependant, la firme californienne entend aller plus loin en introduisant le Phone Hub. Concrètement il s'agit d'un centre de contrôle pour son smartphone Android. Outre l'envoi des messages, il est ainsi possible de prendre connaissance de l'état de la batterie du smartphone, d'activer le mode de partage de connexion, mais également de le localiser rapidement.

Le Phone Hub de Chrome OS se dote également d'un module de synchronisation pour retrouver ses onglets de Google Chrome . Notons également qu'à l'instar de macOS et iOS, Google synchronise les réseaux Wi-Fi pour lesquels l'utilisateur a saisi la clé de sécurité.

Google ajoute qu'au cours des prochains mois, ces interactions s'enrichiront, notamment avec Nearby Share, l'alternative de Google à Airdrop. Il deviendra dont encore plus simple de partager un fichier entre l'ordinateur et le smartphone.

Une meilleure gestion des médias

Parmi les autres nouveautés introduites au sein du système, nous pouvons citer un nouvel outil de capture d'écran, mais également de screencast pour l'enregistrement de vidéos. Jusqu'à présent il fallait passer par une extension, souvent payante, pour la capture en vidéo de son écran.

Ces médias seront automatiquement replacés au sein de Tote, une nouvelle section accessible depuis une icône positionnée en bas à droite présentant divers fichiers qu'il est possible d'épingler pour un accès rapide.

Chrome OS propose par ailleurs un accès aux options de lecture des médias directement depuis le menu des paramètres rapides. Ces derniers fonctionneront pour un lecteur web et également au sein d'une application Android installée sur le Chromebook.

De plus, puisque le Chromebook est particulièrement populaire au sein des écoles, Google explique avoir revu la configuration d'un compte enfant via la fonctionnalité Family Link. Ainsi, les parents seront en mesure d'y ajouter un identifiant rattaché à une école. Il sera alors possible d'utiliser des applications spécifiques comme Google Classroom.

Google met l'accent sur la productivité

Alexander Kuscher, directeur de Chrome OS, explique que le presse papier est désormais capable de stocker les cinq derniers éléments copiés. De cette manière, plutôt que d'effectuer le traditionnel CTRL+V pour coller la dernière sélection, il suffit cette fois d'utiliser le raccourci Everything+V, c'est-à-dire la touche multifonctions des Chromebooks, pour choisir au sein d'une liste le texte devant être collé.

Cette mise à jour introduit en outre un accès à des informations rapides en cliquant-droit sur un mot, par exemple pour obtenir une définition, une traduction ou une conversion s'il s'agit d'une unité de mesure.

Toujours dans un souci de productivité, Chrome OS conservera même après un redémarrage ses bureaux virtuels avec les applications précédemment configurées dans chacun d'entre eux.

Le module de partage a également été optimisé pour transférer plus rapidement un fichier, une image ou un lien entre différentes applications. Enfin, Chrome OS améliore également le lecteur d'écran pour prendre le contrôle de la vitesse de la voix synthétique et passer plus facilement d'une section à l'autre.

Le Chromebook devient un phénomène

La pandémie et la pratique quasi généralisée du télétravail ont peut-être joué un rôle majeur dans l'adoption des Chromebooks. En effet, en 2020 les ventes ont affiché une hausse annuelle de 287 %. Le changement des conditions de travail a ainsi obligé les entreprises, les universités et les particuliers à s'équiper, et le tarif généralement abordable des Chromebooks n'est pas passé inaperçu.

Nous apprenions récemment que dès le second trimestre de l'année dernière, la part de marché de Chrome OS avait dépassé celle de macOS avec un taux d'adoption de 10 % contre 7,6 % pour le système d'Apple.

Rappelons d'ailleurs que Google a récemment racheté la société Neverware, spécialisée dans l'installation de Chrome OS sur d'anciens PC afin de leur redonner un coup de jeune. Neverware et Google ciblent d'ailleurs les mêmes marchés.

Source : Google

Modifié le 10/03/2021 à 12h16
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
23
7
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Comment contrôler vos données personnelles sur smartphone ?
Quel est le meilleur service de SVoD pour vos films et séries du week-end ?
PlayStation : plus de 40 jeux et DLC devraient bientôt être disponibles sur Steam
Le gouvernement américain suspend (définitivement ?) le ban de Xiaomi
Voiture électrique : quelle solution de recharge choisir ?
Le nouveau Google Assistant prend des couleurs pour l'arrivée d'Android 12
Première séquence de gameplay et première cinématique pour Total War: Warhammer 3
Shadow and Bone : la nouvelle série de fantasy de Netflix serait-elle l'élue ?
Avis Coinhouse (2021) : une plateforme crypto sécurisante mais encore trop lacunaire
Les messageries décentralisées, de vraies alternatives à WhatsApp ?
Haut de page