Le Chromebook a 10 ans, Google lui offre un max de nouvelles fonctionnalités

10 mars 2021 à 12h16
23
chromebook
© Google

Il y a dix ans déjà Google partageait sa vision pour l'informatique du futur en dévoilant le système Chrome OS et ses ambitions pour les Chromebooks , ces ordinateurs portables entièrement conçus autour des usages du Web.

Afin de marquer comme il se doit les 10 ans de son système d'exploitation, Google annonce tout un flot de nouveautés pour Chrome OS. Pas un mot, en revanche, sur Fuchsia, l'OS censé supplanter à la fois ce dernier et Android.

De meilleures interactions avec Android

Depuis plusieurs années, Google souhaite offrir de meilleures interactions avec l'écosystème d'Android. Ainsi, il est par exemple possible d'exécuter sur un Chromebook des applications du Play Store. Par ailleurs, la fonctionnalité Smart Lock permet de déverrouiller facilement un smartphone Android lorsque ce dernier est localisé proche d'un Chromebook rattaché au même compte Google. Il est également possible d'envoyer des SMS directement depuis la machine, notamment via la web app de Google Messages.

Cependant, la firme californienne entend aller plus loin en introduisant le Phone Hub. Concrètement il s'agit d'un centre de contrôle pour son smartphone Android. Outre l'envoi des messages, il est ainsi possible de prendre connaissance de l'état de la batterie du smartphone, d'activer le mode de partage de connexion, mais également de le localiser rapidement.

Le Phone Hub de Chrome OS se dote également d'un module de synchronisation pour retrouver ses onglets de Google Chrome . Notons également qu'à l'instar de macOS et iOS, Google synchronise les réseaux Wi-Fi pour lesquels l'utilisateur a saisi la clé de sécurité.

Google ajoute qu'au cours des prochains mois, ces interactions s'enrichiront, notamment avec Nearby Share, l'alternative de Google à Airdrop. Il deviendra dont encore plus simple de partager un fichier entre l'ordinateur et le smartphone.

Chromebook
Chromebook

Une meilleure gestion des médias

Parmi les autres nouveautés introduites au sein du système, nous pouvons citer un nouvel outil de capture d'écran, mais également de screencast pour l'enregistrement de vidéos. Jusqu'à présent il fallait passer par une extension, souvent payante, pour la capture en vidéo de son écran.

Ces médias seront automatiquement replacés au sein de Tote, une nouvelle section accessible depuis une icône positionnée en bas à droite présentant divers fichiers qu'il est possible d'épingler pour un accès rapide.

Chrome OS propose par ailleurs un accès aux options de lecture des médias directement depuis le menu des paramètres rapides. Ces derniers fonctionneront pour un lecteur web et également au sein d'une application Android installée sur le Chromebook.

De plus, puisque le Chromebook est particulièrement populaire au sein des écoles, Google explique avoir revu la configuration d'un compte enfant via la fonctionnalité Family Link. Ainsi, les parents seront en mesure d'y ajouter un identifiant rattaché à une école. Il sera alors possible d'utiliser des applications spécifiques comme Google Classroom.

Chromebook
Chromebook

Google met l'accent sur la productivité

Alexander Kuscher, directeur de Chrome OS, explique que le presse papier est désormais capable de stocker les cinq derniers éléments copiés. De cette manière, plutôt que d'effectuer le traditionnel CTRL+V pour coller la dernière sélection, il suffit cette fois d'utiliser le raccourci Everything+V, c'est-à-dire la touche multifonctions des Chromebooks, pour choisir au sein d'une liste le texte devant être collé.

Cette mise à jour introduit en outre un accès à des informations rapides en cliquant-droit sur un mot, par exemple pour obtenir une définition, une traduction ou une conversion s'il s'agit d'une unité de mesure.

Toujours dans un souci de productivité, Chrome OS conservera même après un redémarrage ses bureaux virtuels avec les applications précédemment configurées dans chacun d'entre eux.

Le module de partage a également été optimisé pour transférer plus rapidement un fichier, une image ou un lien entre différentes applications. Enfin, Chrome OS améliore également le lecteur d'écran pour prendre le contrôle de la vitesse de la voix synthétique et passer plus facilement d'une section à l'autre.

Le Chromebook devient un phénomène

La pandémie et la pratique quasi généralisée du télétravail ont peut-être joué un rôle majeur dans l'adoption des Chromebooks. En effet, en 2020 les ventes ont affiché une hausse annuelle de 287 %. Le changement des conditions de travail a ainsi obligé les entreprises, les universités et les particuliers à s'équiper, et le tarif généralement abordable des Chromebooks n'est pas passé inaperçu.

Nous apprenions récemment que dès le second trimestre de l'année dernière, la part de marché de Chrome OS avait dépassé celle de macOS avec un taux d'adoption de 10 % contre 7,6 % pour le système d'Apple.

Rappelons d'ailleurs que Google a récemment racheté la société Neverware, spécialisée dans l'installation de Chrome OS sur d'anciens PC afin de leur redonner un coup de jeune. Neverware et Google ciblent d'ailleurs les mêmes marchés.

Source : Google

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
23
7
HAL1
Je n’ai jamais utilisé de Chromebook (je suis un peu accro’ à macOS ! ^_^), mais c’est un type d’appareil qui m’intéresse. Les rapprochements avec Android sont intéressants. Par contre, pour ce qui est « Fuchsia », personnellement j’ai du mal à y croire. Remplacer un système d’exploitation bien implanté est très très difficile. Je pense plutôt que les développements autour de « Fuchsia » finiront par se fondre dans Android et Chrome OS.
tangofever
Ils sont encore cher pour le peu d’espace embarqué quand on veut un bon modèle.<br /> Pour un ordinateur d’appoint ils sont intéressant, mais mettre 350€ dans un Acer par exemple avec 64 gigas de mémoire, ça donne peu envie.
bullshit0
L’outil de capture d’écran empêche désormais la capture d’écran quand Netflix est ouvert…
Arobase40
«&nbsp;Remplacer un système d’exploitation bien implanté est très très difficile. Je pense plutôt que les développements autour de « Fuchsia » finiront par se fondre dans Android et Chrome OS.&nbsp;»<br /> C’est justement parce que Android est trop bien implanté que Google prend tout son temps et qu’il n’y a pas réellement d’urgence.<br /> De plus, je ne crois pas à la fusion de Fuchsia dans Android et Chrome OS car la différence d’architecture est trop importante !<br /> «&nbsp;Il suffit&nbsp;» de télécharger le code source de ces différents OS pour bien s’en rendre compte…
HAL1
Il n’y a pas d’urgence… et il n’y a pas vraiment de raison qu’il y en ait une dans quelques années. <br /> De plus, plus Google attends plus il sera compliqué de remplacer des systèmes d’exploitation qui s’ancre toujours davantage dans la vie de tous les jours.<br /> Sinon, je n’ai pas dit que Fuchsia serait «&nbsp;fusionné&nbsp;» dans Android et/ou Chrome OS, mais que les développements réalisés dessus seraient (en partie) repris.
Arobase40
Disons que si l’on s’en tient à l’usage dans le cloud préconisé par Google et donc en mode online ça suffit largement et le prix n’est pas réellement excessif. Par contre, ce qui me rebute le plus avec les Chromebook c’est le bridage hardware avec tous les composants soudés à la carte mère, donc aucune possibilité d’évolution, machines non polyvalentes et au final jetables, ce qui est une hérésie !!!<br /> Personnellement, j’étais prêt à mettre presque 1000$ dans le Samsung Chromebook 2020 avec écran AMOLED mais d’une part la RAM est bloquée à 8 Go et s’il est possible de changer le SSD de 256 Go de base, il n’est pas possible de dépasser le 1 To car le format du SSD est totalement spécial (quasiment la taille d’un carte SD plein format) que seul Toshiba fournit, alors que mon principal intérêt serait d’utiliser majoritairement du Linux
Arobase40
J’avais parfaitement bien compris le sens de tes propos mais je ne crois pas en ta thèse car l’objectif de Google est de faire de Fuchsia un OS «&nbsp;universel&nbsp;» fonctionnant aussi bien sur smartphones, tablettes, «&nbsp;PC&nbsp;» façon Chromebook naturellement mais également pour les objets connectés. Le noyau Linux est devenu trop obèse, de même que les autres composants d’Android deviennent de plus en plus difficile à maintenir.<br /> D’où l’obligation de la meilleure optimisation possible !<br /> Après, ce peut être aussi une façon de recadrer les autres constructeurs en les empêchant de créer des forks comme c’est le cas entre autre de Samsung…<br /> Mais là, c’est juste une hypothèse de ma part.
tangofever
Merci, bon à savoir pour l’irréparabilité, c’est inadmissible !
HAL1
Arobase40:<br /> D’où l’obligation de la meilleure optimisation possible !<br /> Ah mais attention, je ne doute pas que, techniquement, Fuchsia ait de nombreux avantages par rapport à Android et Chrome OS. C’est peut-être un joyau technologique, loin devant ce qui se fait actuellement.<br /> Simplement, vu l’enracinement d’Android et, dans une moindre mesure, de Chrome OS (qui commence à sérieusement décoller), je ne vois pas comment il sera possible à ce nouveau système de les supplanter d’un point de vue commercial.
dancod
514$ sur le site US!
PhLoup
Oui et bien moi, je ne suis peut-être pas au fait de toutes les dernières évolutions de ChromeOS : je ne suis pas servi de Chromebook depuis 7 mois :<br /> pas de partage de connexion possible avec un iPhone,<br /> aucune possibilité de lecture sur un device lecteur (HD ou DVD) externe.<br /> Alors je passe mon tant sur le Windows de ma boîte et, Windows, ça me saoule (j’ai été élevé avec la Pomme) ! Je comptais beaucoup sur cette troisième alternative mais, pour l’heure, elle n’est franchement pas utilisable !<br /> A moins que, encore une fois, j’ai loupé un épisode ???<br />
Arobase40
Dès que Fuchsia sera finalisé Google l’imposera à l’ensemble des constructeurs comme il l’a fait au tout début de Android, surtout que Fuchsia gardera la compatibilité avec les applis Android et certainement avec les webapps de Chrome OS.<br /> Les constructeurs n’auront de toute façon pas le choix, après faudra voir si cela se fera progressivement ou de façon brutale…<br /> Alors que pour les utilisateurs ce sera totalement transparent.
Arobase40
Si tu fais référence à Samsung.com il faut déjà savoir que pour l’avoir à 514$ c’est sous condition d’un échange avec un autre terminal de grande valeur et à ma connaissance il n’est pas possible de l’importer directement depuis la France.<br /> J’avais déjà tenté de l’acheté auprès de Samsung.com et aucune option d’import hors des USA.<br /> Pour ce qui concerne Amazon.com, les prix ont quelque baissé mais les prix affichés ne comprennent PAS les frais de port : environ 22$ alors que les frais de douane dépassent les 180$ pour un prix de départ de 840$ pour la version la moins chère.<br /> Par exemple, pour la version «&nbsp;Grey&nbsp;», Amazon.com affiche $799, mais dès que l’on veut l’acheter le prix passe à $899.99 hors frais de port et de douane… ^^<br /> Donc au final, on passe à $1044.79 et si on paie directement en Euro ça fait du 899.63€ approximativement en fonction du cours du dollar.<br /> Si tu paies directement en Dollar c’est ta banque qui prendra une commission sur le taux de genre en plus d’un pourcentage pour une transaction par carte hors Europe. Ce pourcentage peut varier d’une banque à l’autre, mais dans mon cas, c’est du 2.5% peut importe que tu paies en dollar ou en Euro… ^^
HAL1
Je n’y crois pas du tout, et pour rappel Google n’a en aucun cas «&nbsp;imposé&nbsp;» Android aux constructeurs. Ceux-ci l’ont adopté car il correspondait au besoin du marché à ce moment-là.<br /> À moins que Fuchsia ne leur apporte une réelle plus-value (et je ne vois pas laquelle), ils auront tout intérêt à pousser pour garder Android. Google est aujourd’hui dans la même situation que Microsoft avec Windows : un système d’exploitation devenu tellement universel qui devient impossible de le remplacer.<br /> Mais rendez-vous pris dans quelques années.
Arobase40
L’épisode que tu as loupé c’est justement le fait que tu as été élevé à la Pomme et que c’est justement Apple le «&nbsp;maillon faible&nbsp;» dans l’histoire puisqu’il n’est compatible avec quasiment rien sauf avec lui-même et uniquement avec ses propres produits !!!<br /> Donc, faut pas blâmer les autres constructeurs qu’il s’agisse des terminaux ou des accessoires ou autres composants !<br /> Les Chromebooks ont presque tous un slot SD ou micro SD, après je ne suis pas certain que la fonction OTG soit disponible pour brancher un HDD externe, mais n’ayant jamais utilisé un Chromebook je ne peux pas non plus être catégorique mais il me semble que ce soit possible après une très rapide recherche sur le net.<br /> Le branchement d’un DVD doit être possible mais après c’est au niveau des applis que ça peut poser problème si elles n’ont pas été conçu pour prendre en charge ce type de périphériques…<br /> A voir donc…
Arobase40
Faut arrêter de jouer sur les mots puisque en dehors de Android il n’y avait pas d’autres alternatives puisque Windows Phone ou Windows mobile ont été de véritables échecs à cause du manque de cohérence de Microsoft, Symbian OS était en fin de vie et trop contraignant du point de vue du développement des applis. Et il n’est inutile d’évoquer les autres OS mobiles qui n’ont pas su se démarquer d’Android.<br /> Ne pas oublier non plus que Microsoft était déjà présent depuis plusieurs années dans le monde mobile, bien avant la naissance de Android, ce qui le l’a pas empêché de générer des flops à répétition et malgré sa puissance technologique et financière !!!<br /> La grande force de Google c’est qu’il a été capable de fédérer l’ensemble des constructeurs avec une solution unique alors que le monde Linux était partagé par une multitude de factions qui partaient dans tous les sens en différents courants. Je connais parfaitement bien le problème de Linux puisque je l’ai connu à ses tous débuts et c’étaient déjà le reproche que je lui faisais à l’époque en particuliers le refus quasi systématique des drivers propriétaires. La faute non pas à Rousseau mais à Stallman… <br /> Ça c’est légèrement amélioré avec le temps et en fonction justement des distributions mais c’est très compliqué pour les constructeurs des drivers compatibles avec les différents courants et les différent systèmes de paquetage, et je ne parle même pas de l’architecture interne…<br /> Sachant que je suis un utilisateur invétéré de Linux… ^^<br /> De plus, les constructeurs n’ont aucune obligation de fournir le code source de leur drivers car ce serait exposé le fonctionnement de leur composants à la concurrence, ce qui est une très grosse prise de risque !<br /> Windows, IOS/iPad OS/Mac OS sont de parfaits autres exemples de la bonne acceptation des constructeurs… malheureusement…<br /> Pour en revenir à Fuchsia, c’est justement son «&nbsp;universalité&nbsp;», un OS plus petit et plus performant, mieux optimisé avec un micro noyau qui ne sera plus Linux qui par essence sera sa plus-value.<br /> Donc, dès lors que Google ne fournira plus d’autres versions d’Android/Chrome OS, les constructeurs seront obligés de passer à Fuchsia.<br /> Au tout début d’Android et du temps de Blogeee j’avais déjà prédit que Android deviendrait un énorme succès alors que personne n’y croyait à cette époque.<br /> Et donc, je ne prend pas trop de risques pour prédire le même succès avec Fuchsia.
HAL1
J’aime beaucoup la totale malhonnêteté avec laquelle tu termines ton message ! <br /> Pas sûr que ça vaille la peine de continuer la discussion. Pour ma part je me positionne sur le côté commercial, actuel, alors que tu te concentres sur l’aspect technique, en faisant des parallèles avec un passé qui n’a plus rien à voir avec le situation d’aujourd’hui.<br /> Mais merci pour les échanges, ce n’était pas inintéressant.
Arobase40
Je me demande surtout qui est le plus malhonnête dans l’histoire car c’est quoi l’aspect commercial qui poserait problème ???<br /> Je suis totalement ouvert à la discussion mais encore faut-il que tu saches de quoi tu parles et surtout que tu sois plus précis dans tes idées ou ton argumentation car jusqu’à présent tu restes volontairement dans le flou…
HAL1
Arobase40:<br /> […] c’est quoi l’aspect commercial qui poserait problème ???<br /> Voir mes précédents commentaires.
Arobase40
Sauf qu’à aucun moment tu n’as fourni des arguments explicitant ces hypothétiques problèmes commerciaux de Fuchsia ou du passage de Android/Chrome OS vers Fuchsia ou alors c’était tellement subliminale que je ne vois toujours pas ! ^^<br /> J’attends du concret !<br /> Donc, la malhonnêteté est bien de ton côté. xD
Arobase40
Disons qu’il ne s’agit pas d’une question d’irréparabilité en soit mais de manque total d’évolution !<br /> Mais malgré tout il est vrai que tu ne peux pas faire la réparation par toi-même ou très difficilement…<br /> Il me semble que c’est exactement la même chose avec les derniers Mac ARM !
HAL1
Si, j’ai donné mes arguments. Mais bon, je peux toujours les répéter… <br /> Android est aujourd’hui présent sur plus de 2 milliards d’appareils.<br /> Android ne souffre d’aucun problème technique majeur.<br /> Google n’a aucun intérêt commercial à proposer un autre système d’exploitation pour les téléphones portables.<br /> Les constructeurs n’ont aucun intérêt commercial à proposer à leurs clients des appareils équipés d’un autre système d’exploitation qu’ils ne connaissent pas.<br /> Malgré les belles déclarations, il y aura toujours des problèmes, aussi bien pour les constructeurs que pour les clients, à passer d’un système à un autre. Ça ne sera jamais aussi simple que «&nbsp;le système X fait tourner tous les pilotes et toutes les applications du système Y, bim bam boum !&nbsp;».<br /> Résultat : l’évolution la plus probable est qu’Android évolue, mais ne soit pas remplacé par un nouveau système à court ou moyen terme.
Arobase40
Je m’en doutais un peu, mais l’ensemble de tes propos n’ont strictement rien à voir avec des problèmes dit commerciaux !<br /> Au fil du temps, l’ensemble des smartphones Android vont se renouveler et donc deviendront obsolètes.<br /> Au fil du temps des évolution d’Android, il y a toujours eu des modifications majeures comme c’était déjà le cas lors la bascule d’Android Froyo et Gingerbread vers Android 3.x Honeycomb, puis de vers Ice Cream Sandwich, puis toute la flopée des versions d’Android suivante, et à chaque fois les utilisateurs se sont adaptés sans réels problèmes majeures comme lors de la disparition des boutons physiques mais également lors de la disparition des boutons virtuels…<br /> Le seul souci c’était certaines versions d’API plus supportées et donc les applis non mises à jour ne pouvaient plus fonctionner avec les nouvelles versions d’Android.<br /> Mais ça reste de l’ordre de l’épiphénomène… Ou alors c’était une volonté des éditeurs eux-mêmes comme c’est le cas de Mozilla Firefox qui semble avoir abandonné Android Lollipop.<br /> Du côté des constructeurs, à chaque fois les développeurs ont du également s’adapter aux changements de versions majeures et en particuliers ceux reposant une surcouche propriétaire, ce qui génère un coût, mais qui reste acceptable.<br /> Pour ce qui est de Google, et comme déjà expliqué il n’aura plus qu’un seul OS qui gérera aussi bien les smartphones, les tablettes, les Chromebooks, mais également des tas d’autres périphériques connectés comme les TV, les montres, les IOT, hypothétiquement des PC… et Google n’aura plus à supporter une multitude d’OS spécifiques à chaque type de périphériques !<br /> Donc, les smartphones ne seront pas la cible exclusive de Fuchsia !!!<br /> Les constructeurs recevront Fuchsia de la même manière qu’ils recevaient Android jusqu’à présent et ils l’habilleront «&nbsp;certainement&nbsp;» comme ils l’entendront.<br /> Pour ce qui est du fonctionnement interne ce sera totalement transparent pour les utilisateurs finaux puisque le Play Store restera en place avec un renouvellement progressif des applis afin qu’elles deviennent plus élaborées.<br /> Pour les éditeurs de logiciels, ce sera plus facile de développer des logiciels «&nbsp;lourds&nbsp;» au niveau des PC alors qu’ils n’auront pas à faire une transition lourde et brutale comme c’est le cas avec Mac OS ARM et qui représente un bien plus gros surcoût d’un point de vue économique que ce soit pour Apple, les éditeurs de logiciels, mais surtout pour les utilisateurs finaux !!!<br /> Malgré cela les fan boys de la Pomme semblent accepter de prendre le pli et les inconvénients des Mac M1… ^^<br /> Ne pas oublier que seuls les Chromebook se partagent entre l’architecture Intel et l’architecture ARM, alors que tous les autres terminaux ou périphériques fonctionnent exclusivement sous ARM. Il y a bien eu une tentative d’Intel de s’implanter sur les mobiles Android mais ça a été un flop monumental !!!<br /> Il n’y a donc aucune raison que Fuchsia ne fonctionne pas puisque au final ce ne sera qu’une question d’habillage autour d’une architecture totalement nouvelle !<br /> Le plus gros challenge de Google ne sera pas tant technique ou de faire adopter Fuchsia auprès du grand public, mais plutôt de le faire adopter par les éditeurs de logiciels majeurs !<br /> Cela ne se fera pas à court terme mais plus que certainement à moyen terme au regard de l’évolution du développement de Fuchsia.<br /> Bon, de toute façon, il sera toujours temps d’en reparler.
HAL1
Arobase40:<br /> Au fil du temps, l’ensemble des smartphones Android vont se renouveler et donc deviendront obsolètes.<br /> Bien sûr, mais cela ne change rien au fait que l’éco-système Android est extrêmement vaste et bien implanté. Encore une fois, ni les utilisateurs, ni les constructeurs, ni les développeurs n’auront un intérêt à changer de système et, même s’il existe un fantasme comme quoi Google serait toute puissante, je ne vois en aucun cas comment ils seraient en mesure d’ignorer le parc installé, l’ensemble du travail réalisé depuis plus de 12 ans sur Android, et quel avantage ils auraient à «&nbsp;imposer&nbsp;» un nouveau système. L’expérience nous montre qu’un seul système d’exploitation pour tout un ensemble d’appareils divers ne fonctionne pas tout simplement pas. Une télévision, une montre connectée ou un micro-ordinateur ont des spécificités bien trop uniques pour imaginer qu’un seul système puisse tout faire. Il peut bien sûr y avoir des passerelles (notamment en termes d’API), mais, à mon avis, ça sera tout.<br /> Et, finalement, les développements réalisés sur Android et Chrome OS ne sont plus à faire. Ce n’est donc pas une charge pour Google, et j’ai beaucoup, mais beaucoup, de mal à croire que développer Fuchsia au niveau de ces deux systèmes, l’adapter à tous les appareils, l’imposer auprès des utilisateurs, constructeurs et développeurs, soit plus profitable pour Google que de continuer à améliorer Android et Chrome OS.<br /> Sinon, concernant les différences majeures entre les anciennes versions d’Android, je t’invite à être cohérent. Tu m’as dit toi-même, je cite, «&nbsp;la différence d’architecture [entre Android et Fuchsia] est trop importante !&nbsp;». Donc faire un parallèle avec le passage de Froyo à Gingerbread ne me semble pas du tout pertinent.<br /> Quant à croire que les constructeurs se contenteront de «&nbsp;recevoir&nbsp;» Fuchsia et de «&nbsp;l’habiller&nbsp;» comme ils le souhaitent, ou que ce système ne sera «&nbsp;au final […] qu’une question d’habillage autour d’une architecture totalement nouvelle&nbsp;», encore une fois je ne partage pas du tout cette vision optimiste des choses. L’histoire des systèmes d’exploitation montre que ça ne se passe jamais (là encore, j’insiste : jamais !) aussi facilement. Récemment, Apple a d’ailleurs séparé le système d’exploitation de l’iPad de celui de l’iPhone.<br /> Et, pour ce qui est des processeurs M1 des derniers Mac, il s’agit d’un changement d’architecture du processeur. Le système d’exploitation, lui, reste rigoureusement identique. Dommage. <br /> Sans mentionner que :<br /> Le parc de Mac installés est infiniment plus réduit que celui d’appareils Android et Chrome OS.<br /> La variété d’appareils qui font tourner Android et Chrome OS est infiniment plus diverse que celle des micro-ordinateurs d’Apple.<br /> Les clients d’Apple sont réputés pour leur attachement à la marque, qui a une large marge de manoeuvre (tu parles toi-même de «&nbsp;fan-boys&nbsp;»).<br />
Arobase40
Bon on ne va pas s’éterniser sur la base d’opinions divergentes sur la pertinence de Fuchsia ou pas (on verra avec le temps), mais par contre, il n’y a aucun problème de cohérence pour ce qui me concerne.<br /> HAL1:<br /> Sinon, concernant les différences majeures entre les anciennes versions d’Android, je t’invite à être cohérent. Tu m’as dit toi-même, je cite, « la différence d’architecture [entre Android et Fuchsia] est trop importante ! ». Donc faire un parallèle avec le passage de Froyo à Gingerbread ne me semble pas du tout pertinent.<br /> Sauf que entre Froyo et Gingerbread, il y avait justement Honeycomb qui était véritablement une mise à jour MAJEURE et même une RUPTURE puisque Honeycomb était supposé prendre en charge les applis dites pour «&nbsp;tablettes&nbsp;» pour au final revenir à Gingerbread, plus… consensuel…<br /> Mais au bout du bout, aussi bien les constructeurs que les utilisateurs se sont adaptés dans tous les cas de figures. Et c’est bien à ça que je voulais en venir…<br /> HAL1:<br /> Quant à croire que les constructeurs se contenteront de « recevoir » Fuchsia et de « l’habiller » comme ils le souhaitent, ou que ce système ne sera « au final […] qu’une question d’habillage autour d’une architecture totalement nouvelle », encore une fois je ne partage pas du tout cette vision optimiste des choses. L’histoire des systèmes d’exploitation montre que ça ne se passe jamais (là encore, j’insiste : jamais !) aussi facilement. Récemment, Apple a d’ailleurs séparé le système d’exploitation de l’iPad de celui de l’iPhone.<br /> D’une part, la preuve est que Apple ne maîtrise pas totalement toute son architecture ou tout au moins pas dans le bon sens et que seul l’aspect économique a primé dans le choix d’Apple de séparer iOS de iPad OS puisque en intégrant un «&nbsp;meilleur multitâche&nbsp;» comme le Split Screen et le Picture in Picture, Apple a du doubler la quantité de RAM pour les iPads ce qu’il ne pouvait se permettre avec les iPhones : trop grosse perte de profit !<br /> Pour ce qui est de Microsoft, c’est le plus mauvais exemple au monde puisqu’il n’a JAMAIS été capable de pondre une seule version de Windows Mobile compatible avec l’ancienne génération ni un store cohérent, d’où son FLOP MONUMENTAL et HISTORIQUE !<br /> Raison pour laquelle Google a réussi à ébranlé Microsoft en ne se confrontant pas à lui directement mais de façon détournée et c’est également la raison pour laquelle les ventes de PC et donc de Windows ont chuté drastiquement durant plusieurs années… jusqu’au Covid-19…<br /> Pour ce qui concerne Android le format des applis est resté le même depuis le tout début : 2008 (sans compter les versions alpha et béta), ce que Microsoft n’avait jamais réussit à faire et même Apple a du faire des «&nbsp;ajustements&nbsp;» majeurs, il me semble à partir de iOS 9, ce qui a laissé sur le carreau un certain nombre d’iPhones…<br /> HAL1:<br /> Et, pour ce qui est des processeurs M1 des derniers Mac, il s’agit d’un changement d’architecture du processeur. Le système d’exploitation, lui, reste rigoureusement identique. Dommage.<br /> Sauf que ce n’est pas totalement vrai puisque MacOS Big Sur doit prendre en charge les Mac Intel et les Mac ARM, sans oublier l’intégration des applis iOS/iPad OS dans ce même système d’exploitation… <br /> Enfin, je n’ai jamais dit que le passage à Fuchsia serait facile mais que c’est juste l’évolution normale du monde sinon les OS finissent par se scléroser et par mourir…<br /> Ce n’est donc pas une raison de croire que Google ne réussira pas là où les autres ont échoué…
HAL1
Arobase40:<br /> Sauf que entre Froyo et Gingerbread, il y avait justement Honeycomb qui était véritablement une mise à jour MAJEURE et même une RUPTURE puisque Honeycomb était supposé prendre en charge les applis dites pour « tablettes » pour au final revenir à Gingerbread, plus… consensuel…<br /> Nope, Honeycomb est venu après Gingerbread, pas avant. Et, une fois encore, il n’y a absolument pas eu de «&nbsp;différence d’architecture&nbsp;» d’un point de vue système entre les différentes version d’Android.<br /> Arobase40:<br /> D’une part, la preuve est que Apple ne maîtrise pas totalement toute son architecture ou tout au moins pas dans le bon sens et que seul l’aspect économique a primé dans le choix d’Apple […]<br /> Apple est sans doute la société informatique actuelle qui maîtrise la mieux TOUTE son architecture, justement. Ils font leur matériel et leurs logiciels, concevant même leurs propres processeurs. Je trouve ça assez incroyable d’affirmer que la Pomme «&nbsp;ne maîtrise pas totalement toute son architecture&nbsp;» ! <br /> Sinon, en ce qui concerne «&nbsp;seul l’aspect économique a primé dans le choix d’Apple&nbsp;», c’est ce dont je parle depuis le début. Et, attention révélation !.. :<br /> Seul l’aspect économique prime et primera chez Google. Hé oui.<br /> Arobase40:<br /> Ce n’est donc pas une raison de croire que Google ne réussira pas là où les autres ont échoué… <br /> Disons que si Apple et Microsoft ont «&nbsp;échoué&nbsp;» (ou renoncé, ou fait des compromis/adaptations), deux sociétés qui ont une expérience nettement plus longue que Google dans la conception de systèmes d’exploitation, peut-être que ça peut donner un bon indice…<br /> Après, on peut bien évidemment avoir la foi et imaginer que Google sera nettement meilleure que les deux entreprises suscitées. Mais ça n’est que ça : une croyance. À l’heure actuelle, aucun fait n’étaye cette hypothèse.<br /> Sinon, Windows dans sa déclinaison actuelle a 27 ans, et macOS plus de 20 ans. Et ils ne sont ni sclérosés ni près de mourir.
Arobase40
HAL1:<br /> Nope, Honeycomb est venu après Gingerbread, pas avant. Et, une fois encore, il n’y a absolument pas eu de « différence d’architecture » d’un point de vue système entre les différentes version d’Android.<br /> Sauf que dans les faits c’est toi qui m’as induit en erreur puisque là la base j’avais bien suivi la chronologie des versions d’Android !<br /> Arobase40:<br /> c’était déjà le cas lors la bascule d’Android Froyo et Gingerbread vers Android 3.x Honeycomb, puis de vers Ice Cream Sandwich<br /> Et que connais-tu de l’architecture d’Android et sais-tu seulement comment Android fonctionne en interne et as-tu seulement mis la main sur le code source d’Android une seule fois dans ta vie ??? ^^<br /> Je suis persuadé que NON !!!<br /> HAL1:<br /> Apple est sans doute la société informatique actuelle qui maîtrise la mieux TOUTE son architecture, justement. Ils font leur matériel et leurs logiciels, concevant même leurs propres processeurs. Je trouve ça assez incroyable d’affirmer que la Pomme « ne maîtrise pas totalement toute son architecture » !<br /> J’appelle pas ça avoir une grande maîtrise de «&nbsp;TOUTE&nbsp;» son architecture lorsqu’une entreprise passe son temps à générer régulièrement des ruptures brutales et radicales comme lors du passage du Power PC à l’architecture Intel et maintenant avec les SOC M1…<br /> Apple a plus ou moins conservé le même nom pour ce qui est de son OS au fil du temps alors qu’en réalité, ce sont des systèmes totalement différents et c’est encore plus flagrant chez Microsoft !!!<br /> HAL1:<br /> Sinon, Windows dans sa déclinaison actuelle a 27 ans, et macOS plus de 20 ans. Et ils ne sont ni sclérosés ni près de mourir.<br /> Déjà prétendre que Windows dans sa déclinaison actuelle aurait 27 ans est juste un ÉNORME MENSONGE puisque sa déclinaison actuelle c’est Windows 10 qui n’a même pas 6 ans (première sortie en juillet 2015) alors que dans les faits il ne devrait plus s’appeler Windows 10 mais Windows 11, 12, 13, etc…<br /> Mais bref, tu n’es plus à une approximation ou à un mensonge près…<br /> Idem avec MacOS de plus de 20 ans c’est juste du bullshit parce que à chaque fois c’était des architectures totalement différentes donc non homogènes et le plus souvent incompatibles les unes envers les autres !<br /> Combien de périphériques et donc de driver peuvent prétendre avoir survécu plus de 2 ans dans le monde Microsoft (certaines cartes wifi tiennent à peine une année alors que d’autres ne survivent même pas au premier Service pack comme dans Windows XP par exemple…<br /> Et c’est strictement pareil avec les logiciels fonctionnant sous Windows XP et qui ne survivent pas au passage à Windows 7, ou de Windows 7 ver Windows 10…<br /> Comme je l’avais déjà mentionné, j’ai connu toutes les versions des OS de Microsoft depuis MSDOS aussi bien dans ma vie privée que dans les entreprises de toutes tailles et dans les domaines les plus divers.<br /> A une moindre échelle, j’ai également travaillé avec des systèmes Mac qui sont encore plus prise de tête que les Windows. De très nombreuses entreprises et pas des moindre ont même totalement abandonné les Mac pour des PC sous Windows. je pense en particuliers à l’INA…<br /> Microsoft tout comme Apple n’ont jamais été en capacité d’avoir des visions à longs termes dans la conception de leurs OS et tu pourras toujours crier " Le roi est mort, vive le roi !", il n’en reste pas moins que ce n’est jamais le même roi qui reste sur le trône… ^^<br /> Pour ce qui est de l’aspect économique, ce qui distingue Google des autres éditeurs de logiciels ou de systèmes d’exploitation, c’est justement que Google ne vit pas directement de la vente des ses OS puisqu’il n’en tire aucun profit et Google fonctionne sur un modèle économique totalement différent !!!
HAL1
Arobase40:<br /> Sauf que dans les faits c’est toi qui m’as induit en erreur puisque là la base j’avais bien suivi la chronologie des versions d’Android !<br /> Mais bien sûr, c’est évident !<br /> Tu as dit :<br /> Sauf que entre Froyo et Gingerbread, il y avait justement Honeycomb […]<br /> Justement.<br /> Ju-ste-ment.<br /> Tu as bien mis l’accent sur le fait qu’il y avait une version entre Froyo et Gingerbread, pour essayer de l’utiliser comme argument. Sauf que, raté, ce n’est pas le cas.<br /> Ce qui en fait n’a pas grande importance, puisqu’il n’y a pas eu de changement d’architecture majeure dans Android. Mais vu que tu n’as pas du tout l’air de savoir de quoi tu parles en ce qui concerne Windows et macOS, c’est probablement pareil pour ce qui est d’Android.<br /> La version actuelle de Windows est basée sur Windows NT, ça a été le dernier changement majeur en termes d’architecture dans ce système d’exploitation. C’était il y a 27 ans.<br /> Aujourd’hui macOS est toujours basé sur la version sortie (en béta publique) en 2000, il y a 20 ans. C’était le dernier changement majeur d’architecture de ce système.<br /> Ce sont les deux bouleversement qui se rapprocheraient le plus de ce qu’est Fuchsia, qui proposera un nouveau noyau ainsi que beaucoup d’éléments différents, par rapport à Android. Mais tu dois le savoir, n’est-ce pas puisqu’il suffit de «&nbsp;télécharger le code source de ces différents OS pour bien s’en rendre compte&nbsp;», ce que bien évidemment toi tu as fait !
Arobase40
Ce que je constate c’est que tu es réduit à te focaliser sur une simple inattention de ma part et simplement ponctuelle pour essayer de faire passer la pilule de ton ignorance sur tout le reste !<br /> C’est quoi la pertinence de citer Windows NT quand on se rappelle tous les échecs qui ont suivi la sortie de NT comme par exemple 95, ME, Vista, Win8x et il est inutile d’évoquer les sous versions de Windows 10…<br /> De plus, un fait inconnu du grand public, mais c’est moi qui ait montré et qui ait appris à Microsoft comment installer un Windows NT sur des partitions de plus de 4 Go alors que l’ensemble des «&nbsp;Certifiés Microsoft&nbsp;» mais également des ingénieurs Microsoft prétendaient à l’époque que c’était impossible ! ^^<br /> Suite à quoi les versions suivantes de Windows ont mis en place une procédure d’installation différente et autorisant donc l’installation de Windows sur des partitions supérieures à 4 Go…<br /> J’imagine qu’il y a du personnel de chez Microsoft lisant Clubic qui pourrait infirmer ou confirmer mes propos… <br /> HAL1:<br /> Mais tu dois le savoir, n’est-ce pas puisqu’il suffit de « télécharger le code source de ces différents OS pour bien s’en rendre compte », ce que bien évidemment toi tu as fait ! <br /> Tout d’abord pour ce qui est de Android, je télécharge régulièrement son code source pour l’étudier et lorsque tu auras passé autant d’années que moi en tant d’Administrateur système, tu finis par comprendre son mode de fonctionnement même sans avoir à disposition son code source qu’il s’agisse de Windows ou de MacOS !!! ^^
HAL1
C’est sûr, tous ces pauvres administrateurs système débutants qui sont obligés d’avoir le code-source d’un système d’exploitation pour pouvoir comprendre son mode de fonctionnement… ils n’attendent qu’une chose : avoir suffisamment d’années d’expérience pour pouvoir y arriver sans !
Arobase40
Il est bien évident que c’est pas à la sortie d’une école d’ingénieur qu’on devient Administrateur système expert, peu importe la renommée ou le sérieux de cette école d’ingénieur et c’est bien l’expérience qui importe. ^^<br /> A partir du moment où on comprend le fonctionnement interne d’un système d’exploitation et qu’on développe à ce niveau on appréhende mieux le fonctionnement des autres OS même si totalement différents et peu importe qu’on l’exècre.<br /> De plus, j’ai une perception et une expérience très large de l’environnement Microsoft, mais également du développement Linux, et donc ça aide énormément.<br /> Tu n’as rien de plus concret et de plus constructif à m’opposer HAL le borgne ???
HAL1
Oh non, il me paraît désormais évident que je ne peux rien opposer à un tel puit de science. Je me permettrai juste de te contacter au cas où des ingénieurs Microsoft me demanderaient si je connais quelqu’un qui maîtrise Windows pour les aider à résoudre leurs soucis avec ce système !
Arobase40
T’inquiète, ils me connaisent déjà !!! ^^<br /> Je suis reconnu comme le gars des «&nbsp;missions impossibles&nbsp;»…
HAL1
Un vrai Tom Cruise !
Arobase40
Meilleur que lui en réalité car plus expérimenté et pas affilié à une secte !!! ^^
juju251
On revient au sujet, merci.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Hummer électrique : GM va annoncer une version SUV
Microsoft devrait annoncer une nouvelle webcam HDR centrée sur la confidentialité
Linux : une importante mise à jour publiée en urgence pour corriger un problème de corruption
Orange et Total signent un contrat pour développer 80 MW de fermes solaires en France
Le prix des SSD à destination des ordinateurs portables en hausse au second semestre
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Mini critique Tribes of Europa (S01)
Mini critique Truth Seekers (S01)
Mini critique For All Mankind (S02E01)
Mini critique Snowpiercer (S02E01)
Haut de page