Parallels Desktop pour ChromeOS permet de retrouver Windows sur un Chromebook

22 octobre 2020 à 11h45
6
parallels pour Chrome

Le spécialiste de la virtualisation Parallels annonce la disponibilité de son application pour Chromebook . Cela permet de retrouver Windows directement sur ChromeOS.

En articulant son navigateur Chrome autour d'un noyau Linux, Google levait le voile sur son système ChromeOS il y a plus de dix ans. Si Chrome connait un succès fulgurant, les Chromebook restent positionnés sur un marché de niche et souffrent d'une incompréhension globale. Parallels Desktop pourrait finalement jouer un rôle primordial pour démocratiser ces machines en entreprise.

Windows sur ChromeOS : une réponse pour les professionnels

Parallels Desktop propose un logiciel de virtualisation permettant d'exécuter un système d'exploitation ainsi que ses applications au sein d'un autre. Les détenteurs de macOS, par exemple, peuvent parfois avoir besoin d'utiliser une application uniquement disponible sur Windows. C'est le même principe qui s'applique ici.

Dans une vidéo de présentation, l'éditeur montre comment Parallels Desktop permet de lancer Windows 10 et d'utiliser les logiciels de Microsoft Office tout en sauvegardant les documents à la fois sur Windows et au sein du système de fichiers de ChromeOS.

Notons que pour l'heure, l'éditeur s'adresse en premier lieu aux entreprises. D'une part, Parallels Desktop nécessite un Chromebook relativement puissant. Si les modèles d'entrée de gamme reposent majoritairement sur une puce Intel Celeron, il est nécessaire d'avoir un processeur Intel Core i5 ou Core i7 avec au moins 16 Go de mémoire vive et un SSD de 128 Go. D'autre part, en cette période de pandémie, le télétravail se démocratise et devient même recommandé par les autorités. Les entreprises cherchent donc à équiper leurs salariés avec des ordinateurs portables au meilleur prix.

Un mariage entre Windows 10 et ChromeOS

Parallels Desktop explique que sur ChromeOS, il est possible d'exécuter les applications Windows même en mode déconnecté. On retrouve plusieurs fonctionnalités permettant de faire la passerelle entre les deux systèmes avec des dossiers partagés ou la possibilité de copier-coller du contenu entre les deux OS. Il sera aussi possible d'ajuster la résolution de Windows 10 et même de l'afficher en mode plein écran.

Notons également que les liens dans Windows peuvent s'ouvrir avec l'un des navigateurs installés sur l'OS de Microsoft ou directement au sein de ChromeOS. Par ailleurs, les fichiers stockés dans ChromeOS peuvent s'ouvrir avec une application de Windows. Les imprimantes sont également partagées entre les deux environnements.

Puisqu'il s'agit en premier lieu de cibler les entreprises souhaitant développer une politique de travail à distance, les paramètres d'un VPN sur ChromeOS pourront être appliqués au sein de Windows. D'ailleurs, le système virtualisé pourra bénéficier d'une gestion centralisée par l'administrateur système de l'entreprise. Ce dernier sera également en mesure d'activer ou non Parallels Desktop au sein de la console Google Admin.

Qu'en pense-t-on chez Clubic ?

ChromeOS profite déjà d'applications Web riches, variées et toujours plus performantes. Plusieurs d'entre elles fonctionnent en mode déconnecté. On retrouve également divers outils tels que des logiciels FTP, des outils de manipulations graphiques ou des lecteurs multimédia. Rappelons également que le système de Google prend en charge les applications Android. Malgré ces efforts et bien que le réseau 4G soit très largement déployé, Google peine à imposer ses machines qui restent perçues comme dépendantes d'une connexion Internet. Toutefois en étant réaliste, quelle machine reste véritablement utilisable sans Internet ?

L'arrivée de Parallels Desktop sur ChromeOS pourrait faire changer les mentalités, du moins en entreprise. Reste que la configuration nécessaire va à l'encontre de l'objectif puisqu'avec cette fiche technique, les sociétés préféreront probablement se tourner directement vers une machine accueillant Windows…

Source : Parallels

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
8
ar-s
C’est surtout que la plupart des ChromeBook (que j’ai croisé) sont des machines peu puissantes qui vont bien pour de la «&nbsp;consultation&nbsp;» mais pas pour de la productivité.<br /> Ajouter une surcouche qui a la gueule de windows (Comme windowsFX sur linux) ne fera que faire ramer d’avantage la machine.<br /> Je pense qu’il vaut mieux s’adapter à l’interface de ChromeOS ou de rester sur windows plutôt que de plomber sa machine.
pagnelli
C’est pas mal mais ça reste une solution professionnelle je ne sais pas si un client Shadow PC pour Chromebook et ça peut aussi être la solution.<br /> Perso j’hésite entre un portable Mac ou PC la solution pourrait être un Mac avec le client Shadow PC et bien sur une connexion fibre…
bmustang
déjà que c’est fastidieux de patcher un système, alors 2 + la couche logiciel parallels desktop, on passera plus de temps à patcher qu’à bosser ! <br /> Encore une idée de google pour mieux monopoliser le marché ?
jeanlucesi
Tu as raison Google doit cesser d’être le meilleur et devenir comme une entreprise Française c’est à dire : Rien.
sebstein
Je ne comprends pas trop l’idée… les Chromebook sont souvent peu puissant et ont une interface des plus basiques. Pourquoi un professionnel (ou même un autre) voudrait utiliser Windows sur un pc qui est dédié justement à des tâches de base… quitte à avoir une licence Windows, autant l’utiliser en natif.<br /> Pour MacOS, ça a vraiment un sens puisque l’OS est vraiment bien fichu et pour les quelques applications qui ne tournent pas sur Mac, on émule Windows, mais pour ChromeOS, vraiment, je ne comprends pas…
orionb1
je vois l’avantage dans le fait qu’un Chromebook est très facile à administrer et à mettre à jour, je suppose et tout ce qui est professionnel sera géré dans le bureau virtuel<br /> ça peut aussi être une machine qui est du coup un avantage pour le travailleur car il peut faire du privé sans que ça mette en danger la partie pro, donc, de nouveau assez facile à sécuriser<br /> j’imagine
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Mi MIX Fold 2 : Xiaomi annonce son nouveau smartphone pliant
Le buggy Meyers Manx est de retour en version électrique
Meta s'endette de 10 milliards de dollars pour ses projets
Après avoir « disrupté » l'e-commerce, Amazon s'attaque au paiement en caisse
Ce smartphone est à prix cassé chez Cdiscount !
Voilà une offre à ne pas manquer ! Ce superbe écran de 32
Profitez de vos morceaux préférés avec l'enceinte sans fil Bose à prix réduit
Redonnez une seconde jeunesse à votre Mac à petit prix grâce à cette solution dédiée
Apple : l'iPad Pro et sa puce M1 profite d'une belle remise
Cette vidéo TikTok veut vous montrer comment éviter de payer les frais d’excès de bagage en avion
Haut de page