Asus Republic of Gamers annonce la gamme Moonlight, toute de blanc vêtue

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
25 septembre 2021 à 13h44
8
Asus ROG Strix Scope NX TKL Moonlight © TechPowerUp
© TechPowerUp

Une nouvelle catégorie de la gamme Republic of Gamers met l'accent sur un changement de design.

Depuis « la nuit des temps », les périphériques dédiés aux joueurs et joueuses sont très majoritairement noirs. Bien sûr, quelques marques comme Razer se sont fait une spécialité des inserts verts, mais l'omniprésence du noir reste particulièrement marquée, chez tous et toutes.

Un clavier compact filaire tenkeyless

En ce sens, l'annonce faite par Asus au travers de sa marque Republic of Gamers mérite au moins le coup d'œil. Baptisée Moonlight, la nouvelle gamme de périphériques cherche effectivement à rompre avec cette habitude et le blanc s'invite massivement.

Asus ROG Strix Scope NX TKL Moonlight © TechPowerUp
© TechPowerUp

Pour l'heure quatre produits ont été évoqués avec, au centre des attentions, un clavier tenkeyless – sans pavé numérique donc – le ROG Strix Scope NX TKL Moonlight White. Voilà pour le nom à rallonge d'une bestiole qui se distingue par son coloris, mais aussi par sa compacité.

La bête mesure moins de 36 centimètres de long pour un peu plus de 13 cm de large. L'utilisation de contacteurs mécaniques ROG NX de taille standard implique un clavier relativement haut avec 4 cm. Enfin, le poids reste contenu, à 830 grammes sans le câble et 880 g avec.

Asus ROG Strix Scope NX TKL Moonlight © TechPowerUp
© TechPowerUp

Les contacteurs seront disponibles en trois variante (red, brown, blue) et un rétroéclairage RVB touche par touche est de la partie. Le taux d'interrogation se limite à 1 000 Hz et le câble USB-C / USB-A mesure 1,8 mètre. Jusqu'à cinq profils peuvent être enregistrés dans le clavier.

Le ROG Strix Scope NX TKL Moonlight White devrait être disponible dans les prochains jours au prix de 119,99 dollars. Nous n'avons pas encore d'information quant à sa disponibilité en France.

Souris, casque et earphones pour compléter

À côté de ce clavier compact, la gamme Moonlight disposera de trois périphériques pour cette vague de lancement. La ROG Strix Impact II Moonlight White est une souris de forme classique pour laquelle Asus usurpe le terme ambidextre : avec ses boutons de pouce seulement sur la gauche, elle ne l'est pas complètement.

Asus ROG Strix Impact II Moonlight © TechPowerUp
© TechPowerUp

De manière assez surprenante, la souris se base sur un capteur – dont on ne connaît pas la marque – de « seulement » 6 200 points par pouce. En réalité, cela suffit à la plupart des usages, mais dans le monde des souris gaming qui grimpent jusqu'à des 16K ou 25K, ça surprend. La souris semble d'ailleurs rester très sage dans ses caractéristiques.

Le modèle est compact (120 x 62,5 x 39,5 mm) et relativement léger (79 g), mais on a connu mieux. Le taux d'interrogation reste au classique 1 000 MHz et la molette est un modèle « simple ». Une simplicité qui se retrouve dans le prix : Asus commercialise la bête 49,99 dollars, mais là encore, nous n'avons pour le moment pas de précision pour le marché français.

Asus ROG Strix Go Core Moonlight © TechPowerUp
Asus ROG Cetra II Core Moonlight © TechPowerUp

© TechPowerUp

Enfin, un casque – le ROG Strix Go Core Moonlight White – et des earphones – les ROG Cetra II Core Moonlight White – viennent compléter une gamme dont on retiendra surtout la cohérence. Casque et earphones disposent de caractéristiques « dans la norme » pour des prix corrects : 79,99 dollars pour le premier et 59,99 dollars pour les secondes.

Source : TechPowerUp

Modifié le 25/09/2021 à 14h06
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
7
artik1024
Comme quoi les designers de claviers des années 80 était vraiment visionnaires
Meritt
Voici une phrase bien choquante : "Depuis « la nuit des temps », les périphériques dédiés aux joueurs et joueuses sont très majoritairement noirs. "<br /> Dans ma mémoire, les claviers étaient tous très clairs, entre le beige et le blanc. Ah! nostalgie de mon Atari ST, mon Amiga 500, 1200 et 4000, tous dans les tons clairs.<br /> Sans parler des PC, car à la fin des années 90, le jeu PC avait explosé, et qui avait un clavier ou une tour noire ? Personne.<br /> L’informatique a toujours été dans les tons clairs. Le noir, c’était pour tout ce qui va au salon : la chaîne Hi Fi, le magnétoscope, la TV cathodique.
Nerces
Choquante, carrément ? Eh ben, il en faut peu.<br /> Cela dit, je parle des « périphériques dédiés aux joueurs » et m’attache ici à l’univers PC ce qui ne remonte pas aussi loin. Il y a certes eu des exceptions, mais dès lors que les fabricants de claviers / souris PC ont visé les joueurs, leurs produits étaient noirs.<br /> Cela dit et histoire de taquiner un peu, je n’ai pas souvenir de beaucoup de manettes Atari (encore une fois je parle de périphériques) de couleur claire
emsko
Perso pas fan du noir mais quand tu veux assortir ton matos (écran, enceintes, clavier souris, tour, etc), c’est très pratique.<br /> Si ce genre de teintes gris clair se généralisaient (comme on avait avant 2000) je dirais pas non, mais faudrait qu’elles ne jaunissent pas comme avant.
roboc
L’avantage du blanc et du beige c’est qu’on voit directement la crasse dessus…ce qui est moins facile avec le noir !
_J2B
Trop bien je vais pouvoir les assortir avec ma Dreamcast jaunie et mon écran CRT de 2000.<br /> Plus sérieusement, le blanc cassé comme ça ça fait vraiment retour en arrière.
xeno
tout comme les claviers mécanique qui était le standard.<br /> L’innovation est plus dans la tendance a nous supprimé le pavé numérique et à ne pas baissé le tarifs, et plus tard ils vont nous remettre les clavier numérique en faisant croire que c’est une énième innovation et hop le prix va encore augmenter …
xeno
Que nenni, histoire de taquiner gentillement hein <br /> J’utilisais un joystick quickjoy sur mon amiga, je l’ai encore d’ailleur et il n’étais pas noir et d’autres qui étais rouge aussi
roboc
Heu… mon premier PC ‹&nbsp;gamer&nbsp;› était un dell en 2016 de mémoire. Carte 3D Voodoo. Cette carte était d’ailleurs l’argument de vente principale pour jouer aux jeux 3D !<br /> Et de mémoire encore (elle fait défaut des fois), tout était beige, clavier, écran, tour, souris.<br /> Bon ok, si on est puriste nous n’étions pas sur des gammes ‹&nbsp;dédiées&nbsp;› aux gamers. Mais l’argument de vente était quand même le jeux…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Un PC gamer portable 15
Intel lancera Alder Lake, sa 12e génération de processeurs, le 4 novembre
Canon : ses imprimantes incapables de scanner quand il n'y a plus d'encre lui valent une plainte
TSMC améliore le 3 nm et vise ses premières livraisons pour fin 2023
Apple : comment suivre l'événement « Unleashed » ce 18 octobre ?
Alienware redessine ses PC de bureau gamer Aurora (et ils sont plutôt jolis)
Peut-être des problèmes entre l'architecture Alder Lake et les DRM de nos (anciens) jeux préférés
Ivre, un overclocker pousse son Raspberry Pi jusqu'à 3 GHz
Arrêtez tout, il y a de la DDR5 au look Lego chez Galax
Intel continue de siphonner les ingénieurs spécialisés dans la carte graphique chez AMD
Haut de page