Tim Cook optimiste quant à une taxe GAFA internationale

20 janvier 2020 à 20h36
9
Tim Cook

Apple pense qu'un accord peut être trouvé au sein de l'OCDE pour la mise en place d'un système de taxation des grandes entreprises à l'échelle internationale, notamment celles issues du numérique.

Lors d'une conférence tenue à Dublin ce lundi 20 janvier 2020, Tim Cook, le PDG d'Apple, a affirmé sa conviction qu'une taxe sur les multinationales à l'organisation « complexe » ne doit être décidée qu'à l'échelle internationale, rapporte Bloomberg.

La France et l'UE dans le viseur d'Apple

Le patron de la marque à la pomme tacle ainsi indirectement la France et l'Union européenne. Le gouvernement Macron a en effet instauré une taxe GAFA contre les géants du numérique, estimant que ceux-ci ne payaient pas assez d'impôts par rapport aux revenus générés sur le territoire. Tous les grands groupes semblent avoir recours à des techniques d'optimisation fiscale pour éviter de déclarer l'essentiel de leur chiffre d'affaires en France où la fiscalité n'est pas avantageuse.

L'UE réfléchit depuis des années à une telle mesure, mais son adoption est très compliquée. En cause : le refus de certains pays qui font office de paradis fiscaux et qui profitent allègrement de la situation actuelle. Près de nous, on peut citer l'Irlande, le Luxembourg ou encore les Pays-Bas. La Commission a tout de même condamné Apple au paiement de 13 milliards d'euros, plus des intérêts, à l'Irlande, estimant que cette dernière lui avait accordé des avantages fiscaux illégitimes.


Une taxe internationale ?

Tim Cook s'est insurgé à plusieurs reprises contre cette décision de l'UE. Il confesse que le système actuel ne convient pas et que, la loi ne pouvant que difficilement être modifiée, l'idée de taxes peut être une bonne solution pour plus de justice. Le chef d'entreprise souhaite cependant que ce nouveau système soit adopté par tout le monde plutôt que chacun prenne ses décisions de son côté.

L'OCDE doit justement se réunir cette année à ce sujet, notamment sous l'impulsion de la France. Les divergences d'intérêt sur la question devraient toutefois déboucher sur des négociations extrêmement longues et qui, potentiellement, n'aboutiront jamais. Conscient de cela, l'exécutif français a lancé sa taxe GAFA seul, quitte à provoquer la colère de Donald Trump.

Source : Bloomberg
Modifié le 21/01/2020 à 07h29

Soyez toujours courtois dans vos commentaires et respectez le réglement de la communauté.

9
9
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Double promo sur cette montre connectée sport Garmin Vivoactive chez Boulanger
Test Urbanears Luma : des écouteurs corrects, mais un peu retard
Supergiant Games (Hadès, Bastion) sort un vinyle anniversaire de ses meilleures musiques
Facebook : 40 États américains vont s'associer pour poursuivre en justice le réseau social
Boostez votre PC avec ce processeur Intel Core i5 9600K 3,7/4,6 GHz à prix Black Friday
Après une polémique, Microsoft modifie son
Accusée d'espionner ses salariés, Google se met à dos les représentants syndicaux américains
iPhone 6 : Euroconsumers demande une compensation de 60€ par propriétaire pour les ralentissements
Le SSD Crucial BX500 baisse encore de prix sur Amazon avant le Black Friday
Craquez pour ce PC Portable gamer Acer Predator et faites vous rembourser 200€ sur Cdiscount
Haut de page